toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Danemark : le Premier ministre admet l’existence de « sociétés parallèles » musulmanes dans son pays


Danemark : le Premier ministre admet l’existence de « sociétés parallèles » musulmanes dans son pays

Le Premier ministre danois Lars Løkke Rasmussen a averti que son pays pourrait voir une montée des «sociétés parallèles» musulmanes et de « no-go zones » et il a promis de prendre des mesures contre ce phénomène.

Le Premier ministre danois a déclaré que le problème était devenu tellement répandu au Danemark qu’il envisageait l’intervention de l’Etat dans certains domaines. C’est inhabituel pour le Danemark, qui voit rarement le gouvernement interférer dans le fonctionnement des écoles ou définir des règles spécifiques pour le logement.

« Il s’agit d’être réaliste sur la situation », a déclaré Rasmussen, et il existe des zones qui sont régies par des règles différentes, où les gangs ont le contrôle et la police ne peut pas travailler. Je ne peux pas m’asseoir dessus et rester passif ».

« Nous avons essayé plusieurs approches, mais nous ne pouvions tout simplement pas résoudre le problème », a déclaré Rasmussen et a appelé le parlement danois à «nous engager de manière différente et plus robuste».

(…)

Jyllands-Posten (en danois) / Source (en anglais)







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *