toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentat dans le métro de Londres : Le suspect de 18 ans est un migrant irakien


Attentat dans le métro de Londres : Le suspect de 18 ans est un migrant irakien

.

Le niveau de menace terroriste du Royaume-Uni a été réduit de critique à grave après l’arrestation de deux suspects après l’attentat à la bombe dans la station de métro Parsons Green.

La ministre de l’intérieur, Amber Rudd, a déclaré qu’il n’y avait plus de risque d’une attaque imminente car elle a salué «de bons progrès» dans l’enquête.

Le jeune homme arrêté à Dover est un réfugié irakien de 18 ans qui vit en Grande-Bretagne depuis plusieurs années. Il s’agirait d’un orphelin qui aurait perdu ses parents en Irak.

Un autre homme âgé de 21 ans a également été arrêté ce dimanche matin dans le cadre de la Loi anti-terrorisme.

Trente personnes ont été blessées lorsqu’un engin explosif improvisé a provoqué une balle de feu dans un wagon de ligne de métro à la station de Parsons Green vendredi.

Quelques heures plus tard, la menace terroriste a été portée à «critique» – ce qui signifie que l’on craint une attaque imminente.

Aujourd’hui, Mme Rudd a déclaré « Grave signifie encore qu’une attaque est très probable, donc j’invite tout le monde à continuer à être vigilant mais pas alarmé« .

S’exprimant plus tôt ce dimanche, Mme Rudd a déclaré qu’il ne semblait pas que le terroriste était un loup solitaire, mais a ajouté qu’il était «trop tôt pour parvenir à des conclusions finales à ce sujet».

Le commissaire adjoint de la police métropolitaine, Mark Rowley, a déclaré que l’enquête sur l’attentat se poursuivait à un rythme « rapide », et les autorités «ont une meilleure compréhension de la préparation du dispositif».

Il a déclaré que, bien que le niveau de menace terroriste ait été déclassé, «pour des raisons pratiques et de précaution», il y a eu un niveau accru de maintien de l’ordre, avec l’aide de l’armée dès le début de la semaine prochaine.

Sur les 30 personnes blessées dans l’attentat, tous sauf une sont sorties de l’hôpital, un autre patient étant traité à Chelsea et Westminster Hospital, qui dispose d’une unité de brûlures spécialisée.

© Sandra Wildenstein pour Europe Israël News





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *