toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Assassinat antisémite de Sarah Halimi : l’expert psychiatre conclut à une « altération du discernement » du suspect « victime d’une une bouffée délirante aiguë »


Assassinat antisémite de Sarah Halimi : l’expert psychiatre conclut à une « altération du discernement » du suspect « victime d’une une bouffée délirante aiguë »

.

Selon le Figaro, l’expert psychiatre désigné pour examiner Kobili Traoré, l’homme qui, le 4 avril dernier aux environs de 4h du matin, avait défenestré Sarah Halimi à Paris, a rendu son rapport au juge d’instruction.

De source  proche du dossier, le Dr Daniel Zagury conclut à une altération du discernement. Selon lui, Kobili Traoré, mis en examen pour homicide volontaire, a agi sous l’empire d’une bouffée délirante aiguë, dont les effets ont été démultipliés par une prise massive de cannabis. L’expert, praticien expérimenté et unanimement respecté, estime que le caractère pathologique du passage à l’acte ne fait aucun doute, mais que la prise volontaire de stupéfiants permet de considérer que le sujet est partiellement responsable.

Il appartient à la justice de qualifier précisément cet acte

L’explication du psychiatre est la suivante : en proie à un délire – il se croit possédé par le diable – le meurtrier présumé se retrouve face à Mme Halimi et pense qu’elle est l’incarnation du Malin. Il s’acharne alors sur elle, aux cris d’ «Allahou akbar», entrecoupés d’insultes et de versets du Coran puis la précipite du haut de son balcon. «J’ai tué le sheitan» (le démon, en arabe), avait hurlé le jeune homme selon des témoins.

Le crime a bouleversé au premier chef la communauté juive, qui y voit un geste clairement antisémite, voire terroriste. Il appartient à la justice de qualifier précisément cet acte. Le juge peut également demander, de sa propre initiative ou à la demande des parties, une contre-expertise.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Assassinat antisémite de Sarah Halimi : l’expert psychiatre conclut à une « altération du discernement » du suspect « victime d’une une bouffée délirante aiguë »

    1. courage

      tous les actes terroristes perpétrés dans le monde, sont prémédités programmés.
      Peu importe de quelle manière ces tueurs sont conditionnes, par la drogue et l argent, par des commanditaires, il y a toujours une cause a effet.
      l homme devient terroriste en son âme et conscience des qu il accepte de tuer.
      ce criminel doit payer pou avoir tuer Me HALIMI.

    2. Jean-Francois Morf

      Encore un psy qui n’a jamais lu le Coran et les Hadith…
      Tous ceux qui admirent Mahomet n’ont rien à faire en Europe et doivent foutre le camp dans un pays mahométan, il y en a assez, et même quelques pays riches!
      Mahomet était menteur, assassin, voleur, violeur, pédophile, polygame, estropieur, nécrophile, fouetteur, empoisonneur, décapiteur, et très très aimable avec les femmes juives (ironique).

    3. sarah

      La lecture assidue du Coran entraîne de toute manière des bouffées délirantes aiguës et chroniques, donc ce n’est pas une excuse pour que cette saloperie n’aille pas en prison. C’est grave de lire le livre de Mahomet, docteur ? Oui, mon brave monsieur, puisque vous devenez un taré d’antisémite, d’anti-chrétien, misogyne et pédophile car ce Coran vous enseigne qu’il faut tuer tous les juifs, tous les chrétiens et tous ceux qui ne sont pas musulmans, yézidis entre autres, que les femmes sont des êtres inférieurs et que vous pouvez les « consommer » dès l’âge de 10 ans, même avant pour leur prophète.

      PS : L’autre excuse par rapport à la consommation de cannabis est également débile. Si demain je me soûle avant de prendre ma voiture et que je tue quelqu’un, je suis donc absoute ???

    4. Une voix d'Alsace

      Mon père, militaire, me disait qu’à l’armée le fait de s’être enivré n’est pas une circonstance atténuante mais aggravante.

    5. danielle

      la lecture assidue du livre de momo et la pratique assidue de ses consignes rendent fou donc interdiction de tout ce qui concerne momo …..

    6. Benoni

      Point n’est besoin de longues analyses de psychiatres pour noyer le poisson, Le Talmud dit que toute mauvaise action est un acte de folie. Nos dirigeants prétendent que ce sont des fous et ils ont raison mais ils oublient de dire que ce sont des fous d’Allah !

    7. Laurence S

      Comment se fait il qu avec des millions de fumeurs de joints il n’y ait que les adorateurs de momo qui commettent des attentats islamiste?
      Les autres ça va ?

    8. shaoul

      toute édition du coran devrait avoir en couverture un avertissement du type suivant: » Attention, la lecture de ce livre peut nuire gravement à votre santé mentale et à la vie des autres »

    9. Rony d'Alger

      Mais bien évidement la lecture du coran et la fréquentation des mosquées peuvent parfaitement entrainer des passages à l’acte criminels. De surcroît c’est en toute conscience qu’il s’est enivré de cannabis afin d’être le plus excité pour commettre l’assassinat envisagé. Ce qui est lamentable et immonde c’est que les quelques 20 policiers présents aient reçu l’ordre incroyable de ne pas intervenir en prétendant attendre le rendort du RAID et de plus aient empêché des voisins d’intervenir pour sauver Sarah Halimi. De même les pompiers, semble-t-il, n’ont pas été appelés pour tendre une bâche de survie, afin d’éviter la mort de cette malheureuse par défenestration. C’EST DE LA NON ASSISTANCE A PERSONNE EN DANGER DE MORT, QUI PLUS EST DE LA PART D’INDIDUS ARMES, ET MÊME DEPUIS LE BATACLAN, MUNIS DE P.M. ( PISTOLLETS-MITRAILLEURS).

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *