toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Alzheimer: nouvelle invention d’un ancien étudiant de l’Université de Tel-Aviv pour la détection précoce de la maladie


Alzheimer: nouvelle invention d’un ancien étudiant de l’Université de Tel-Aviv pour la détection précoce de la maladie

La startup RetiSpec, fondée par Eliav Shaked, titulaire d’un MA en ingénierie biomédicale de l’Université de Tel-Aviv, a développé un scanner oculaire portable qui permettra aux médecins d’identifier les signes précoces de la maladie d’Alzheimer jusqu’à quinze ans avant l’apparition de tout symptôme, par un simple examen de la rétine. La construction et les premiers tests du dispositif sont prévus au cours de l’an prochain.

EyeLe diagnostic de la maladie d’Alzheimer est aujourd’hui un processus coûteux et invasif, utilisant principalement l’imagerie cérébrale PET-scan et la ponction lombaire.Mais qu’adviendrait-il si le médecin pouvait utiliser un simple scanner portable pour détecter la maladie dans les yeux des patients ? Le diagnostic deviendrait alors meilleur marché, plus confortable pour le malade, et les tests de détection précoce seraient beaucoup plus fréquents.

Les avantages de la détection précoce 

On le sait à présent, les protéines dites bêta-amyloïdes qui s’agglutinent dans le cerveau en «plaques» collantes et sont les signes de la maladie apparaissent sur la rétine jusqu’à 15 ans avant le début de tout symptôme. D’après Eliav Shaked, fondateur et PDG de RetiSpec, le scanner de la startup pourra identifier la signature spectrale des changements neuropathologiques indiquant la maladie d’Alzheimer en quelques secondes.

Eliav shaked« Il n’y a pas de remède contre cette maladie. Mais le dépistage précoce permettrait aux patients d’adopter des modifications de régime et de style de vie pour ralentir sa progression ou même son apparition, et ils pourraient se préparer financièrement et émotionnellement », déclare-t-il. « Le problème est qu’au moment où nous diagnostiquons la maladie aujourd’hui, il est déjà trop tard. Le malade ne comprend pas pourquoi il se trouve chez le médecin ni avec qui il parle« .

Autre avantage des tests précoces: la maladie d’Alzheimer ne sera probablement pas toujours incurable. Selon, Shaked, il existe des dizaines de nouveaux médicaments en développement dans l’industrie pharmaceutique, et il est possible qu’un véritable traitement préventif soit sur le marché dès 2025 : « Le plus grand défi des sociétés pharmaceutiques est d’identifier les personnes ayant besoin de ces nouveaux médicaments avant qu’elles ne commencent à présenter les symptômes de la maladie », explique-t-il. « Mais dépister les patients pré-symptomatiques revient trop cher. Aucun médecin n’enverra une personne de 50 ans en bonne santé passer un scanner PET invasif ou subir une ponction lombaire juste parce qu’elle a des antécédents familiaux. Notre dispositif permettra de rationaliser le processus et d’identifier les personnes véritablement en danger. « 

« C’est le dépistage précoce qui stimulera la prévention de la maladie « 

Lancée en Israël, RetiSpec, a temporairement déménagé à Boston après avoir remporté la première place de la compétition de startups 2016 du réseau Partners Connected Health. L’équipe se trouve à présent à Toronto et collabore avec l’Institut pour le cerveau de l’Ontario, qui a investi 50 000 $ dans la startup en juillet. Shaked pense revenir en Israël après avoir levé un capital d’amorçage pour la société.

Pour lui, tout a commencé lorsque, après avoir obtenu son diplôme d’ingénieur biomédical de l’Université de Tel-Aviv, il a été accepté dans le cadre d’un programme financé par la NASA et Google sous les auspices de la Singularity University,  rassemblant 80 entrepreneurs du monde entier pour un séminaire de 10 semaines dans la SiliconValley, qui avait pour but d' »éduquer, inspirer et inciter les entrepreneurs à appliquer des technologies exponentielles pour relever les grands défis de l’humanité ».

Pour Shaked, c’était sans aucun doute la maladie d’Alzheimer. Il raconte qu’adolescent, il a participé à un camp d’été parrainé par l’Agence juive aux Etats-Unis, et s’est attaché à sa «mère adoptive», qui a à présent la maladie. « Lorsque j’ai demandé à sa fille si je pouvais venir lui rendre visite, elle m’a répondu que sa mère ne me reconnaitrait même pas », se rappelle Shaked. « Cela m’a profondément bouleversé et poussé à identifier un besoin« .

RetiSpec n’est pas la seule à chercher à diagnostiquer la maladie d’Alzheimer dans les yeux des patients. La connexion rétine-cerveau a été découverte il y a plus d’une décennie et d’autres entreprises s’attachent à suivre le mouvement cognitif et musculaire de l’œil ou utilisent des technologies ophtalmologiques conventionnelles dans ce but.

« La concurrence est bénéfique », déclare Eliav Shaked. « Elle ouvre la voie au marché et change l’état d’esprit quant à la détection précoce de la maladie. Tout comme nous pouvons tester de façon proactive un taux de cholestérol élevé pour prévenir les maladies cardiaques, c’est le dépistage précoce qui stimulera la prévention de la maladie ».

Source: Amis de l’université de Tel Aviv







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Alzheimer: nouvelle invention d’un ancien étudiant de l’Université de Tel-Aviv pour la détection précoce de la maladie

    1. Une voix d'Alsace

      Après une pareille découverte, un ministre algérien aurait demandé à ses collègues s’il ne fallait pas se résigner à appeler des médecins juifs pour soigner Bouteflika. «Tu es fou? ont répondu ses collègues: ils seraient capables de le guérir!»

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *