toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Tensions avec la Corée du Nord : «La Chine n’acceptera jamais une guerre ou le chaos à ses portes», prévient Pékin


Tensions avec la Corée du Nord : «La Chine n’acceptera jamais une guerre ou le chaos à ses portes», prévient Pékin

.

Alors que la Corée du Sud a mené de nouveaux exercices militaires avec Washington après le tir d’un missile nord-coréen, le ministère de la Défense chinois a fait savoir la Chine n’accepterait jamais qu’une guerre ait lieu en Corée du Nord.

D’après l’agence Reuters, le porte-parole du ministère de la Défense chinois Ren Guoqiang a affirmé lors d’une conférence de presse le 31 août que «la Chine n’acceptera[it] jamais une guerre ou le chaos à ses portes», en référence aux tensions liées à la Corée du Nord.

Ren Guoqiang a aussi réaffirmé la position chinoise selon laquelle la crise nord-coréenne devait être résolue par le dialogue, et a insisté sur la nécessité de dénucléariser la péninsule. Une position partagée par la Russie.

Le ministère des Affaires étrangères s’est aussi exprimé à ce sujet et à dénoncé le «rôle destructeur» de certains pays dans ce dossier.

«La situation dans la péninsule coréenne est sérieuse et n’est pas un jeu d’ordinateur», a affirmé Hua Chunying, porte-parole de la diplomatie chinoise.

«Certains pays ignorent de façon sélective les exigences du dialogue et ne parlent que de sanctions […] Leurs actions et leurs mots jouent un rôle destructeur au lieu d’un rôle constructif», a-t-elle poursuivi.

Ces déclarations tombent alors que deux bombardiers stratégiques américains capables de transporter des bombes nucléaires ont participé à une opération conjointe avec l’armée de l’air sud-coréenne, à la suite d’un tir de missile nord-coréen ayant survolé le Japon. De plus, le Japon a demandé aux Etats-Unis d’imposer un nouveau train de sanctions économiques à la Corée du Nord.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Tensions avec la Corée du Nord : «La Chine n’acceptera jamais une guerre ou le chaos à ses portes», prévient Pékin

    1. serge

      Étant donné qu’il n’y a pas consensus a L’ONU sur quoi faire avec ce dossier et que les USA, la Corée du Sud et le Japon ont peu de possibilités
      d’intervenir militairement au risque de faire disparaitre la Corée du Sud, il ne resterait au fond qu’une guerre économique de la Corée du Nord jusqu’à ce que le peuple Coréen se révolte contre ce gouvernement, inclure aussi la Chine. Les USA et l’occident se portait très bien il y a de cela 25 ans avant de faire de la Chine un pays milliardaire qui croule sous la richesse ce qui a appauvris les USA et bien d’autres pays. C’est FAISABLE en empêchant tout ce qui vient de ce pays l’entrée des ports occidentaux a leurs cargaisons, nous n’avions pas besoin de la Chine antérieurement et nous étions prospère et puissant. La Chine a détruit l’Amérique économiquement avec leur CHEAP LABOUR. C’est par les cordons de la bourse que tout se règle et c’est par là que cela fait mal lorsque l’on sait s’en servir.

    2. Robert Davis

      Que la chine l’accepte ou non avec 5 ou 6 bombes nucléaires sur la corée du nord y compris Pyongyang l’affaire est résolue définitivement. Il faut montrer que le fou kim jong se trompe en se croyant à l’abri protégé par la chine.

    3. Robert Davis

      Serge : vous vous trompez complètement, la guerre économique n’a jamais résolu un seul problème depuis que l’Homme existe. C’est ce genre de mauvaise analyse que font les politicards corrompus qui eux savent très bien que le problème ne peut être résolu que par la VIOLENCE que le monde se dirige vers la 3ème guerre mondiale. La violence aujourd’hui ne ferait de morts que chez l’ennemi, la corée du sud ne risque rien de chez rien car l’adversaire n’a encore que 3 ou 4 nukes très faciles à stopper par les missiles PATRIOT mais il n’en sera pas de même quand ils pourront en envoyer 100.

    4. Asher Cohen

      @Robert Davis
      Êtes-vous sérieux ou plaisantez-vous? Le 5 novembre 1950, Truman a ordonné le transfert de 9 bombes atomiques à la 9ième escadre de l’US Air Force, avec l’ordre de frapper des cibles chinoises et coréennes. Et malgré les menaces publiques de Truman du 30 novembre 1950, les chinois sont restés indifférents. Dans le même temps, Truman a envoyé des B-29 nucléaires stationner en Angleterre, mais malgré tout, l’Anglais Atllee et les Français Pleven et Schumann, secrétaient de l’adrénaline et faisaient dans leur froc. Pourquoi? Parce qu’ils considéraient qu’en cas de guerre USA-Chine, il y avait une imbalance géostratégique en Europe, et Staline en aurait profité pour conquérir l’Europe de l’Ouest. C’est à ce moment que les Américains ont décidé de nucléariser l’Europe de l’Ouest, Angleterre et France notamment. Les Américains avaient 3 plans stratégiques nucléaires pour frapper la Chine et détruire les infrastructures de la Mandchourie. C’était l’Operation Hudson Harbor. A l’époque Mac Arthur demandait, non pas 5 ou 6, mais 30 bombes atomiques, et Truman l’a quand-même limogé, alors qu’à l’époque les Russes n’avaient qu’un nucléaire primitif.

      Trump a probablement été marqué par ce scénario dans sa petite enfance et il semble vouloir le reproduire. Plusieurs analystes américains considèrent que Trump rejoue Truman. Il a une immense expérience stratégique en affaires et n’est pas du style à bluffer. Nos sages Juifs nous ont toujours dit que le meilleur des bluffs est de ne jamais bluffer. Donc avec Trump la frappe nucléaire de la Corée comme de la Chine est possible, et il peut aller bien plus loin que Truman. Je pense que les américains ont tiré les leçons de leur impréparation de 1950, et comme pour la crise des missiles cubains de 1962, la confrontation est parfaitement préparée avec des exercises de simulations dans toutes les hypothèses possibles. La Chine rejoue le rôle de Zou-en-Lay en 1950, mais elle se couchera au moment de vérité, comme Kroutchev en 1962. Je ne cache pas que cette affaire reste un cas stratégique très complexe, et nous n’avons pas les dessous des cartes. Pourquoi, par exemple, les Chinois commencent-ils à devenir nerveux?

    5. yannouch

      Les camarades du PCC sont riches et ont les pleins pouvoirs…qu’ils entendent conserver.C’est le chaos en Chine même qu’ils craignent avant tout et leur potentielle destitution. Quant aux entreprises chinoises à l’étranger, elles se comportes avec les populations autochtones comme des parfaits tyrans fachisto-totalitaires dès qu’elles le peuvent.

    6. Armand Maruani

      @  » «La Chine n’acceptera jamais une guerre ou le chaos à ses portes», prévient Pékin .

      On a fait chié Israël avec son  » mur  » mais les chinois on ne leur dit rien au sujet de la muraille de 8000 kms .

      Deux poids , deux mesures .

    7. Romingo

      @Asher Cohen : À mon avis (ça vaut ce que ça vaut ^^ ) les chinois sont nerveux parce que la situation leur échappent totalement.
      Ils pensaient que, à l’instar de son père et son grand père, Kim Jong Un jouerait son rôle de chien qui aboie mais qui se calme sur ordres de la Chine.
      Or leur nervosité actuelle (plus les développement récent et les tension Chine/CdN) me font dire que Kim-Jong est totalement hors de contrôle (chinois ou autre, on a un peu l’impression d’avoir affaire à un mégalo-psychopathe). Ajouter à cela toutes les provocations envers les américains qui répondent à chaque fois et semblent prêt à en découdre, c’est sûr ça les inquiètent ! D’autant qu’ils ne l’avaient pas vu venir semble-t’il.
      Du coup ils ne leur restent pas beaucoup de marge de manœuvre pour contrôler la CdN :
      -soit faire un coup d’état interne à la CdN pour créer un gouvernement fantoche totalement inféodé à la Chine
      -soit attaquer eux même la CdN (sous n’importe que prétexte comme « pacifier », « libérer » la CdN etc…)
      IMHO la première solution se planifie à long terme et comme ils ont été pris de cours rien n’est prêt. La seconde solution pourrait avoir des conséquences tellement aléatoire qu’ils ne l’utiliseront probablement pas (réaction de la scène internationale, manque de préparation de l’armée chinoise, problèmes logistique, probable lourde perte…)
      Du coup, pour l’instant la solution de la Chine, c’est de gagner du temps… en aboyant sur tout ce qui bouge et en espérant que ça suffira à éviter le conflit.
      Du moins c’est ce que j’imagine mais je peux très largement me planter, comme vous le dites, c’est complexe à analyser.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *