toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Naftali Benett s’exprime sur un article antisémite du journal Haaretz


Naftali Benett s’exprime sur un article antisémite du journal Haaretz

Haaretz est un journal qui ne se vend très mal en Israel, essentiellement à l’étranger. Haaretz est financé par l’Union Européenne pour maintenir une ligne anti-israelienne. Naftali Bennett a décidé de s’exprimer via sa page facebook.

Le journaliste Rogel Alper de Haaretz a une nouvelle fois frappé. Ce journaliste au QI d’une huitre, s’attaque cette fois à la prière E-l Maleh Ra’hamim qui est récitée dans les cérémonies en souvenir de soldats, et qualifie cette prière, ni plus ni moins, de « texte jihadiste »!

Etablissant une comparaison odieuse entre le texte rituel juif et la réthorique terroriste musulmane, il conclut que les soldats israéliens qui tombent sont considérés au même titre que les « shahids » musulmans, sacrifiés au nom de Dieu et auxquels on promet le Paradis.

A ce sujet, Rogel Alper a également eu l’audace immonde de critiquer Myriam Peretz, cette femme vaillante et extraordinaire qui a perdu deux de ses fils officiers, Ouriel et Eliraz. Il accuse Myriam Peretz de « donner un ton de martyre à la mort de ses fils » et d’avoir presque souhaité que ses fils meurent en « martyre »!!

Dans son article nauséabond, le journaliste de Haaretz dénonce aussi « l’emprise du religieux dans Tsahal », en donnant l’exemple du lieutenant-général des Guivati Ofer Winter qui avait adressé un texte religieux à ses soldats avant leur départ pour Tsouk Eitan.

Le ministre de l’Education Naftali Benett n’a pas pu rester insensible à tant de haine et de mauvaise foi. Sur sa page Facebook, Naftali Benett écrit:

« Ce matin, le journal Haaretz a attaqué Myriam Peretz qui a perdu deux de ses fils pour la défense de l’Etat d’Israël et pour que nous puissions vivre ici en sécurité,. Haaretz la compare à une mère de terroristes jihadistes et salit la mémoire des soldats de Tsahal qui sont tombés. Je vais vous mettre un peu d’ordre dans les idées, messieurs du Haaretz: le judaïsme sanctifie la vie alors que l’Islam jihadiste sanctifie la mort. Tsahal combat pour défendre la vie des citoyens d’Israël alors que les organisations terroristes visent à assassiner des innocents en Israël ou ailleurs dans le monde. Quiconque met les deux sur un même pied montre qu’il est devenu incapable de faire la différence entre le Bien et le Mal et qu’il est atteint par la haine de soi et de son peuple. C’est une chose incroyable de la part d’un journal israélien! Les articles de Haaretz sont lus dans le monde entier et alimentent la haine anti-israélienne. Il ne s’agit plus du cadre du débat légitime entre gauche et droite mais d’une pathologie d’auto-antisémitisme qui est un phénomène socio-psychologique dans lequel le Juif éprouve une haine et un mépris obsessionnels contre son peuple, sa culture, sa tradition, ses usages et contre les Juifs qui tiennent à cette tradition. La responsabilité n’incombe pas uniquement au journaliste qui a écrit cet article mais à la direction et la rédaction de Haaretz qui accepte et même encourage cette haine de soi à longueur d’année… »

Source: LPH





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Naftali Benett s’exprime sur un article antisémite du journal Haaretz

    1. LeClairvoyant

      Les djihadistes ne payeront pas aux journalistes traites à Israël, car lui couperons la tête le moment venu.
      Il y a des journalistes traîtres à leur pays qui se prennent pour des journalistes de gauche. Mais comme avait dit un général romain à un traître qui lui avait vendu l’entrée de la ville espagnole de Numancia » assiégée. Quand il s’empressa a toucher l’argent de sa trahison. Le général romain Scipion lui dit « ROME NE PAIE PAS AUX TRAITES »

    2. Esther

      N’est il pas etonnant qu’un financement d’un pays etranger dans un journal Israelien est autorise par le gouvernement en periode de guerre ???

    3. HUBELE-AMAR

      Haaretz : Un journal de merde !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Mais il ne faut pas oublier qu’ils sont « achetés » des kapos quoi !!!!!!!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *