toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Meyer Habib : « l’attentat de la rue des Rosiers, c’est 35 ans de scandaleuse impunité ! »


Meyer Habib : « l’attentat de la rue des Rosiers, c’est 35 ans de scandaleuse impunité ! »

Le Député Meyer Habib rappelle que « le 9 août 1982, il y a 35 ans jour pour jour, rue des Rosiers, des Français ont été assassinés parce que juifs. »

Une chose n’a pas changé : toujours le même déni face à la réalité de l’antisémitisme arabo-musulman

« Ils ne furent pas les premiers, ni, hélas, les derniers, comme l’a encore tristement rappelé le cas de Sarah Halimi le 4 avril dernier. Une chose n’a pas changé : toujours le même déni face à la réalité de l’antisémitisme arabo-musulman, face au terrorisme arabo-musulman ! »

Et de poursuivre :

« En 2015, le juge antiterroriste Marc Trévidic a enfin identifié quatre terroristes présumés et délivré des mandats d’arrêt internationaux. Dans l’impunité la plus totale, tous coulent des jours paisibles ! Sans surprise, la justice jordanienne a rejeté la demande d’extradition de deux terroristes, de même que l’Autorité palestinienne pour Mahmoud Khader Abed Adra, alias «Hicham Harb» l’un des principaux responsables localisé près de Ramallah.»

Pour le Député Meyer Habib :

« Alors que l’Europe et la France sont les principaux pourvoyeurs de fonds à l’Autorité palestinienne, nous disposons d’un puissant levier pour obtenir l’extradition d’Hicham Harb. L’inaction des autorités est une injure à la mémoire des victimes, à la mémoire de toutes les victimes du terrorisme, y compris les 250 victimes du djihadisme sur notre sol depuis janvier 2015. »

« 35 ans que les victimes demandent justice, 35 ans de silence assourdissant des autorités, 35 ans de scandaleuse impunité! Le 26 juillet 2016, j’ai interpelé le Ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault avant d’écrire le 17 mars dernier au Président Hollande pour qu’il demande directement à Mahmoud Abbas l’extradition du terroriste. Mes démarches sont hélas restées sans réponse à ce jour. J’ai donc décidé d’écrire au nouveau Président de la République Emmanuel Macron pour que notre pays obtienne cette extradition, juge et punisse les assassins. »

Et de conclure :

« Il est grand temps que nous appliquions cette règle élémentaire de la doctrine antiterroriste israélienne : neutraliser les terroristes avant qu’ils passent à l’action et si, par malheur, ils y parviennent, faire en sorte que jamais un attentat ne reste impuni, une agression sans réponse. Nous avons tous en mémoire qu’aucun terroristes des JO de Munich n’a été épargné par le Mossad, qui les a liquidés un à un, parfois trente ans après. C’est la seule dissuasion efficace et le b.a.-ba de toute justice. Ne rien faire, c’est une prime aux terroristes. »







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Meyer Habib : « l’attentat de la rue des Rosiers, c’est 35 ans de scandaleuse impunité ! »

    1. Armand Maruani

      Message posté il y a cinq ans sur E.I ;je n’ai pas oublié .

       » Je me souviendrai toute ma vie de ce jour , en effet accompagné d’un ami russe je devais y être . Je venais des Champs Elysées quand je me suis trouvé bloqué place de la Concorde , et les quais étaient bouchés . A la dernière minute j’ai décidé d’aller déjeuner au faubourg Montmartre et me dirige vers les Capucines . Et ce n’est qu’au retour en écoutant mon poste dans la voiture que j’apprends le drame . Avec mon ami on s’est regardé sans un mot , ce n’était pas notre jour . Le lendemain par sympathie nous sommes allés déjeuner chez Goldenberg . Je me souviens encore dans les entrées que nous avions commandées se trouvaient des morceaux de verre , elles se trouvaient derrière la vitrine et avaient subies les balles des tueurs . Un jour que je n’oublierai jamais .  »

      C’est cet ami russe originaire d’Odessa qui lors d’un contrôle en plein été Place de la Bastille ( je ne me souviens pas de l’année exacte ) que sa soeur
      a été arrêtée et déportée parcequ’elle avait quitté sa veste qui portait l’étoile jaune .

    2. Armand Maruani

      Le lien de mon message sur EI il y a 5 ans .

       » Attentat de la rue des Rosiers – 9 août 1982 – 9 août 2012 : 30 ans déjà, l’antisémitisme, toujours. « 

    3. Salmon

      @Armand

      non , il n’était pas aussi présent , il y avait l’antisémitisme oui peut être à certains endroits ,
      j’étais dans un labo où les Juifs étaient montré du doigt , il y avait une Juive Karen qui mangeait que qasher , elle est pas restait longtemps , et il y avait moi qui ne mangeait pas qasher
      c’est devenu vraiment présent le jour ou Sharon est monté sur le Mont du Temple
      là ça a été fini , même moi je l’ai subi

    4. Armand Maruani

       » » Attentat de la rue des Rosiers – 9 août 1982 – 9 août 2012 : 30 ans déjà, l’antisémitisme, toujours. «  » .

      @Salmon

      C’est le titre de l’article d’Europe Israël en 2012 , ce n’est pas mon commentaire .

    5. sarah

      « Tonton » (le sale Mitterrand) a fait exfiltrer de France les terroristes palestiniens et leurs soutiens qui avaient commis l’attentat en échange là aussi d’une paix de polichinelle du moins pendant ses mandats. Peu de gens le savent mais cette ordure de Dumas était déjà son avocat pour les affaires troubles : Mitterrand le disait lui-même qu’il avait Badinter comme avocat pour le droit et l’autre saloperie pour les affaires douteuses.

    6. Ratfucker

      Pas moyen de faire extrader les assassins de Juifs planqués au Canada (celui de la rue Copernic), en Jordanie ou a Ramallah. En revanche, lorsque la France réclame l’extradition des petits escrocs à la taxe carbone, la justice et la bureaucratie israélienne galopent servilement pour se faire bien voir.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *