toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Maroc : le roi du Maroc Mohammed VI a gracié 415 personnes dont 13 pour terrorisme lors d’une fête nationale


Maroc : le roi du Maroc Mohammed VI a gracié 415 personnes dont 13 pour terrorisme lors d’une fête nationale

A l’occasion d’une fête nationale célébrée dimanche, le roi du Maroc Mohammed VI a gracié 415 personnes dont 13 pour terrorisme.

Le roi du Maroc Mohammed VI a gracié 415 personnes, dont 13 condamnées pour terrorisme, à l’occasion d’une fête nationale célébrée dimanche, a-t-on appris de source officielle. Le souverain marocain a « bien voulu accorder sa grâce à 415 personnes condamnées par différents tribunaux du royaume, dont certaines sont en détention et d’autres en liberté », a indiqué le ministère de la Justice dans un communiqué.

Des condamnés pour terrorisme graciés. A l’occasion du 64e anniversaire de la « Révolution du roi et du peuple », célébré le 20 août, le roi du Maroc a également accordé sa grâce à 13 détenus « condamnés dans des affaires de terrorisme et ayant participé au programme Mossalaha (réconciliation) », et un détenu a bénéficié d’une « commutation de sa peine de mort en peine limitée à 30 ans ».

Aucun manifestant du Rif libéré. Il n’a cependant pas gracié aucun des détenus du mouvement de contestation qui agite la région du Rif (nord), alors que « de nombreux indices » laissaient à penser qu’il allait le faire, selon la presse locale. Fin juillet, Mohammed VI avait gracié une quarantaine de détenus de ce mouvement né en octobre dernier.

Source

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Maroc : le roi du Maroc Mohammed VI a gracié 415 personnes dont 13 pour terrorisme lors d’une fête nationale

    1. Une voix d'Alsace

      Si un de ces graciés l’assassine, on pourra vraiment dire : « Il a été puni par où il a péché. »

    2. sarah

      C’est une énorme gifle envoyée à l’Espagne qui vient d’être attaquée il y a même pas six jours par des terroristes musulmans tous marocains.

      Quand en Espagne, les enseignants et les historiens ne raconteront plus aux enfants et aux adultes que les sept siècles d’occupation arabo-musulmane étaient une époque de partage, de tolérance et d’amour pour paraphraser la mairesse de Paris, ce sera une avancée sur le chemin du courage.
      J’ai pensé hier soir à cette phrase que les français, puis les européens répètent sans cesse comme un mantra au rythme des attentats depuis bientôt deux ans quand ils ont pris un gigantesque coup sur la tête en Novembre 2015 en réalisant soudainement que les juifs et les dessinateurs n’étaient pas les seuls à être massacrés, cette phrase qu’ils psalmodient sur les lieux des drames : « Nous n’avons pas peur. » Je me suis souvenue d’Astérix chez les Vikings, ces guerriers nordiques qui ne connaissaient pas ce que c’était le courage parce qu’ils ne connaissaient pas la peur.

      Les Européens et en premier lieu leurs gouvernants n’ont pas ou plus peur, eux, parce qu’ils n’ont aucun courage : ils sont couards et lâches. Pour prendre juste un exemple, tous les terroristes de ces deux dernières décennies, de Khaled Kelkal en 1995 à Younés Abouyaaqoub il y a six jours, sont issus de l’immigration musulmane dont les victimes en Occident vont bientôt se chiffrer en une dizaine de milliers sur uniquement 20 ans, du jamais vu dans l’histoire du terrorisme : pourtant, aucun homme politique n’aura le courage de le dire et encore moins celui de décréter un moratoire sur l’immigration musulmane masculine adulte (75 % de l’immigration) ne serait-ce que d’un an, ne serait-ce que de six mois, ne serait-ce que d’un mois alors qu’ils savent que parmi ces migrants, il y a un certain nombre de terroristes qui tueront dans un mois, dans six mois, dans un an des enfants qui ne sont pas ceux de ces dirigeants : Theresa May, Angela Merkel et Emmanuel Macron n’ont pas cru bon d’ailleurs de faire des enfants ni même d’en adopter. Ca en dit beaucoup sur leur empathie. Des lâches sans compréhension de la douleur des autres : l’Europe peut crever tranquille.

    3. francaispasnaif

      Il faut espérer que les terroristes graciés le remercient personnellement de la façon habituelle qu’ont les muzz pour remercier leurs bienfaiteurs, à savoir un couteau dans le dos. Ce gros plein de soupe le mériterait, roi de merde !

    4. sarah

      Europe Israël fait dans la censure : mon commentaire est en attente de modération parce que j’ai dit terroristes musulmans ou parce que j’ai dit qu’Angela Merkel, Theresa May ou Emmanuel Macron n’avaient pas d’enfants et n’en avaient pas adoptés ???? En France, nous n’avons plus le droit de dire le nom de nos dirigeants ou des dirigeants européens : cela devient une dictature.

      Quand, dans les manifestations dans le même pays (« Jour de colère » en Janvier 2014 et manifestations pro-palestiniennes en Juillet 2014) autorisées par l’Etat, on crie « Un juif, des juifs, tous terroristes » et « Mort aux juifs » et qu’il n’y a aucune poursuite de ceux qui le crient à tue-tête, cela est tolérable et permis.
      Quand sur des sites antisémites, les commentateurs appellent à la destruction totale des juifs, c’est permis aussi et personne ne les censure.
      Et quand le futur Président traite les ouvrières de Gad d’illettrés, c’est normal aussi et ne donne lieu à aucune poursuite.
      Si c’est ainsi, ce pays mérite le pire des sorts et si Europe Israël est d’accord avec la censure, il ne reste plus qu’à fermer ce site parce que bientôt, on n’y pourra plus dire islam, musulmans, africains, maghrébins, crétins, Angela Merkel, Emmanuel Macron, etc…

      Sérieusement c’est quoi ce putain de pays où seuls les sites antisémites et les sites anti-blancs ont le droit d’exister et les commentateurs le droit de s’exprimer librement, sans contrainte et violemment ?
      Ma fille ne s ‘est pas mariée avec un citoyen antisioniste de ce pays qui le sont quasiment tous et je bénis le ciel.

    5. Christian De Lablatinière

      @ sarah: non nous ne censurons que les antisémites, ils ont assez de sites internet pour aller cracher leur haine ailleurs

      mais nous sommes nous aussi en vacances et pas forcément là pour valider tous vos commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *