toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Macron met plus de 12 heures à exprimer son soutien aux militaires après l’attaque de Levallois « Le grand chef des armées @EmmanuelMacron ne se rend même pas au chevet des militaires blessés »


Macron met plus de 12 heures à exprimer son soutien aux militaires après l’attaque de Levallois « Le grand chef des armées @EmmanuelMacron ne se rend même pas au chevet des militaires blessés »

.

Après la classe politique française, qui a apporté un soutien unanime aux militaires, le chef de l’Etat s’est exprimé sur l’attaque ayant blessé six d’entre eux. Mais sur les réseaux sociaux, le président s’est fait épingler pour sa réaction tardive.

Emmanuel Macron a adressé mercredi 9 août sur Twitter ses «félicitations aux forces de l’ordre qui ont appréhendé l’auteur de l’attaque» perpétrée dans la matinée contre des militaires de l’opération Sentinelle à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Le chef de l’Etat a également apporté son soutien aux militaires attaqués dans le cadre de leur mission de protection, assurant que les blessés étaient «entre les meilleures mains».

«La vigilance reste un devoir de tous les instants», a ajouté le président Macron.

12 heures 40 minutes pour réagir

Six soldats du 35e régiment d’infanterie de Belfort ont été blessés mercredi 9 août vers 8h, dont trois grièvement, à Levallois-Perret lorsqu’une voiture a foncé sur eux, avant que son conducteur ne prenne la fuite. Il a été interpellé quelques heures plus tard sur l’A16.

Depuis, les messages de soutien aux militaires se sont multipliés, notamment sur les réseaux sociaux, où la classe politique leur a manifesté sa solidarité de manière unanime. Plusieurs internautes ont toutefois remarqué que, l’Elysée était resté muet tout au long de la journée.

Alors que les ministres de l’Intérieur et de la Défense, Gérard Collomb et Florence Parly, se sont rendus au chevet des soldats blessés à l’hôpital d’instruction des armées Bégin, à Saint-Mandé, certains internautes se demandent pourquoi le président, pourtant chef des Armées, ne s’y est pas rendu lui aussi.

En publiant sur son compte Twitter un message de soutien aux militaires, le président Emmanuel Macron a donc mis 12 heures et 40 minutes pour leur adresser son soutien, ce qui lui a valu de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Macron met plus de 12 heures à exprimer son soutien aux militaires après l’attaque de Levallois « Le grand chef des armées @EmmanuelMacron ne se rend même pas au chevet des militaires blessés »

    1. Patrick C

      « Le grand chef des armées @EmmanuelMacron ne se rend même pas au chevet des militaires blessés »
      Il préfère torcher le fion des arabes quand ils se font descendre pour terrorisme

    2. andre

      Il est tellement plus important, comme le President Hollande l’avait compris, de se rendre au chevet de Theo.

    3. Salmon

      les soldats sont les victimes d’un muzz , donc dans la tête sans corps de macron , ce n’est pas la peine
      mieux vaut dire bravo à la police antisémite , et pro muzzs !

    4. María

      Macron n’aime pas l’Armée, qu’elle lui rende donc la politesse avec un petit coup d’état pour le dégager et rétablir l’ordre dans ce pays. Je sais, je rêve !…

    5. Filouthai

      Réaction tardive ?
      Mais il était en vacances Manu !
      Et en vacances on conseille aux enfants et aux personnes âgées (n’est ce pas Bribri) de faire la sieste !

      Ne pas venir au chevet dès blessés, c’est parce qu’il y a eu une baisse de 850 millions d’euros dans le budget militaire et que le petit Manu ne veut pas alourdir les charges. Le responsable de cette décision est un idiot , bien sûr et Manu le punira (il est un peu masochiste)

      Alors y a -t- il vraiment un problème ?
      …. ou plusieurs ?

    6. Une voix d'Alsace

      Observons avec @andre que Macron a été plus timoré que Hollande, lequel n’avait pas hésité à rendre visite à Théo, méchamment blessé par un sale gendarme ; non seulement l’actuel président n’a pas osé aller au chevet de Hamou B. pour lui exprimer sa sympathie mais il s’est résigné à twitter un timide message de soutien aux militaires hospitalisés. Quelle manque de courage ! La gauche n’est décidément plus ce qu’elle était.

    7. Robert Davis

      Le grand chef « big chief » ne soutient son armée du bout des lèvres que s’il ne peut pas faire autrement. Par contre pour importer les envahisseurs du pays il n’attend pas une seconde il anticipe plutôt!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *