toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Iran a financé les troubles au Mont du Temple


L’Iran a financé les troubles au Mont du Temple

.

L’Iran a aidé à financer les troubles sur le Mont du Temple

On affirme que la République d’Iran a fourni des sacs de nourriture aux manifestants protestant contre les mesures de sécurité sur le Lieu Saint. Question mettant les services de sécurité sur la brèche : comment sont-ils entrés sur la rive ouest du Jourdain?


Tirs de gaz larimogènes pour disperser les manifestants danbs la vieille ville de Jérusalem le 27 juillet 2017. (AFP Photo/Ahmad Gharabli)

La République islamique d’Iran a, selon tous les indicateurs, l’Iran a fourni de l’aide aux manifestants palestiniens qui se sont rebellés contre les mesures de sécurité sur le Mont du Temple à la fin du mois dernier.

Cette aide comprendrait des boîtes de nourriture et de boissons, qui sont parvenues avec un flyer attaché qui décrit le Dôme du Rocher et une citation attribuée au Guide Suprême d’Iran, Ruhollah Khomeini, où on peut lire : « Avec l’aide d’Allah, la Palestine sera libérée. Jérusalem (Al Quds) est à nous ».

Alors que les médias palestiniens publient des reportages sur la livraison de ces paquets de nourriture par un mouvement de jeunesse iranien, un responsable des renseignements palestiniens a déclaré qu’il est évident que le régime iranien est le marionnettiste qui tire les ficelles de cette aide soudain « providentielle ».

« Il est évident pour nous que le régime de Téhéran, au moyen de son bras long (les réseaux des Brigades Al Quds de Qassem Soleimani), est derrière cette opération de restauration des manifestants », a déclaré ce responsable des renseignements au quotidien Israel Hayom dans un article publié mardi.

« Les sommes que cela représente sont de l’ordre de millions de shekels et les Iraniens ont trouvé une brèche pour tirer les bénéfices (marrons du feu) et envoyer un message au public palestinien juste sous le nez d’Israël, pour dire que c’est l’Iran qui prend soin d’eux. Le flyer attaché à tous les paquets de nourriture et les citations de Khamenei font savoir clairement qui se trouve derrière ces paniers de nourriture ».

Un autre responsable palestinien a déclaré à Israel Hayom qu’alors que l’AP était au courant de cet effort iranien d’infiltration, ses services de renseignements ne l’ont pas notifié à leurs homologues israéliens, à cause de la décision du Président Mahmoud Abbas de geler la coopération sécuritaire en protestation contre les mesures de sécurité placées sur le Mont du Temple, à la suite de l’attentat terroriste du 14 juillet sur les lieux saints, alors que trois Arabes Israéliens ont tiré pour tuer sur deux officiers de police israéliens, avec des armes transférées clandestinement à l’intérieur de la Mosquée Al Aqsa.

« Dans un territoire sous le contrôle palestinien, cela n’aurait pas pu arriver », ajoute t-il. « Nous ne pourrions pas nous permettre que les Iraniens mettent un pied dans la porte de cette façon, parce que cela nous reviendrait en boomerang par la réaction des Etats arabes » (ennemis de l’Iran).

L’implication iranienne a aussi mis en colère les responsables de l’Autorité Palestinienne, un responsable demeuré anonyme, mais présumé proche d’Abbas, disant au quotidien que c’est une grave erreur de permettre aux tentacules de l’Iran de pénétrer sur la rive ouest du Jourdain.

La République islamique finance depuis longtemps toutes sortes d’opérations anti-israéliennes, le plus souvent par sa livraison d’argent et d’armes aux groupes terroristes du Hamas et du Hezbollah, plus rarement sous forme de « soft power », comme dans ce cas si avéré.

L’Iran fait de l’appel à la destruction d’Israël et de la « libération » musulmane de Jérusalem l’axe central de ses efforts de propagande.

Alors qu’Israël a supprimé la semaine dernière ses nouvelles mesures de sécurité installées sur le Mont du Temple, un responsable de l’AP a annoncé que la coopération sécuritaire allait progressivement se rétablir, à condition que l’accès sur les lieux saints soient absolument sans la moindre restriction pour tout musulman.

israelhayom.com

Traduction JForum







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “L’Iran a financé les troubles au Mont du Temple

    1. serge

      PAS DE SURPRISE
      C’EST A CELA QUE SERT L’ARGENT DU PÉTROLE, A CORROMPE TOUT CE QUI EST ANTI DÉMOCRATIQUE ET A LA PROPAGATION DE L’ISLAM DANS LE MONDE.

    2. Salmon

      Israël est souverain chez lui , il y a eu la guerre des 6 jours
      Israël doit remettre les portiques et les caméras
      les islamistes veulent Israël en entier , al aqsa n’est qu’un pretexte
      l’iran avec la turquie , veulent instaurer un qualifat et récupérer les terre qu’ils avaient envahie , dés qu’un arabe met les pied quelque part c à lui

    3. Robert Davis

      Il est évident qu’il ne faut pas permettre à l’iran de pénétrer en J+S+G mais d’autre part ces arabes sont risibles : croient ils vraiment qu’ils vont « conquérir » ces territoires avec des…paquets de nourriture? si oui c’est qu’ils sont encore plus bêtes que nature!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *