toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les palestiniens « pessimistes » à propos des efforts de paix américains


Les palestiniens « pessimistes » à propos des efforts de paix américains

Alors qu’Israël est resté ouvert sur les concessions liées au processus de Paix américains, les Palestiniens expriment leur pessimisme et soulignent des obstacles croissants.

Le conseiller de la Maison Blanche, Jared Kushner, le gendre du président Donald Trump, s’est dirigé vers Jérusalem avec Jason Greenblatt, attaché aux négociations internationales, et Dina Powell, conseillère de la sécurité nationale des États-Unis, où ils se réuniront jeudi avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour discuter du processus de paix israélo-palestinien.

La réunion fait partie d’une tournée du Moyen-Orient pour faire pression sur les efforts de paix israélo-palestiniens parrainés par les États-Unis et comprend des arrêts dans les pays du Golfe, en Jordanie et en Égypte.

Les Américains visiteront également le président palestinien Mahmoud Abbas à Ramallah. Kushner et Greenblatt ont visité plusieurs fois Israël et l’Autorité palestinienne (AP) amorçant plusieurs tentatives de réactivation du processus diplomatique, en sommeil depuis 2014. Lors de la réunion hebdomadaire du Cabinet du début de ce mois, Netanyahou a décrit la visite de Kushner et de Greenblatt comme « un effort pour faire avancer le processus de paix. Bien sûr, nous les accueillons comme toujours avec impatience. »

Alors que Jérusalem a accueilli les efforts de Washington, les Palestiniens ont exprimé leur pessimisme et constituent de nombreux obstacles.

L’AFP a cité des responsables palestiniens qui ont déclaré mercredi que l’équipe de Trump doit s’engager dans une solution à deux États et s’opposer à la construction israélienne à Jérusalem, en Judée Samarie afin que la Paix impulsée par les américains puisse avancer.

Ahmed Majdalani, un membre de haut rang de l’OLP, dont le chef de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a déclaré à l’AFP, qu’ils exigeaient «une réponse claire et franche à l’administration sur la solution d’un règlement à deux États».

« Sans un engagement américain clair envers la solution à deux états et l’arrêt des colonies et la fin de l’occupation, nous n’attendons pas beaucoup de cette administration », a-t-il déclaré à l’AFP. «Le niveau d’optimisme des Palestiniens est Zero»

Omar al-Ghoul, un analyste politique palestinien, a déclaré à l’AFP qu’il y avait peu d’optimisme du coté des dirigeants palestiniens. « Le niveau d’optimisme des dirigeants palestiniens envers l’administration Trump est nul », a-t-il déclaré. « Il n’y a pas d’espoir que l’administration changera sa politique et ses positions ».

Abbas a exprimé sa frustration aux États-Unis dimanche, disant qu’il a rencontré les représentants américains 20 fois depuis que Trump a pris ses fonctions en janvier mais n’avait toujours pas une vision claire du plan de Paix ils avaient à l’esprit. « Je ne comprends pas leur conduite envers nous, car, dans son pays, l’administration est dans le chaos », a déclaré Abbas.

Les Palestiniens ont également menacé de reprendre des initiatives unilatérales sur le terrain international si leurs demandes ne sont pas respectées.

Les Palestiniens auraient décidé de présenter aux envoyés de Trump un ultimatum lors de leur prochaine réunion avec Abbas:  à moins que des progrès ne soient réalisés dans les 45 jours du lancement des pourparlers avec les Israéliens, les Palestiniens ne se considéreront plus engagés dans la médiation américaine et se tourneront vers un plan alternatif pour pousser à la reconnaissance unilatérale des Nations Unies d’un Etat palestinien.

Aucune avancée majeure n’est prévue dans les prochaines discussions.

Source: unitedwithisrael





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Les palestiniens « pessimistes » à propos des efforts de paix américains

    1. Une voix d'Alsace

      Le pessimisme des Palestiniens est évidemment une bonne nouvelle pour les amis de la paix.

    2. Marie Esther

      ils ont pris de mauvaises habitudes avec Obama.
      Qu’ils commencent à faire des propositions sérieuses, cela changera.
      Ils ont oublié aussi que l’ONU a changé heureusement

    3. stevenl

      The Pal leaders DO NOT want under any circumstances a « state » unless it is a base to destroy Israel!

    4. Armand Maruani

      Si les palestiniens avaient la puissance militaire d’Israël ils n’auraient pas hésiter à détruire notre petit état .

      Le mot  » paix  » n’existe pas dans leur langage ni même en arabe .

      Alors qu’ils cessent de finasser et de nous prendre pour des cons .

    5. Irène HENRIETTE

      Avec Obama, ce n’est pas nouveau de refuser la paix du côté palestinien. Rappelez-vous celui qui a reçu « honteusement » le prix Nobell de la paix.
      Yasser Arafat avec ses attentats jusqu’en Europe, en France surtout, a le premier refusé aux US de faire la paix…… Il avait des idées bien précises contre Israel. Nous voyons la suite….!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *