toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le souverain marocain met en priorité « Al-Qods » aux dépens des viols collectifs dans son Royaume


Le souverain marocain met en priorité « Al-Qods » aux dépens des viols collectifs dans son Royaume

Au détriment du sort des jeunes femmes dans son pays, la priorité du Roi Mohammed VI est ailleurs à 4000 Kilomètres de chez lui. Le Maroc, qui  a dénoncé il y a quelques jours Israël pour provocation des sentiments musulmans à Jérusalem, est devenu l’enfer des femmes musulmanes au Maghreb, avec la répétition des violences et des viols collectifs.

Entre les cas de violence et d’esclavage domestiques ou sexuels, les crimes d’honneur, le trafic sexuel et les foeticides et infanticides de filles dans le rif, les raisons de s’indigner du sort des femmes germaient depuis longtemps.

 

Horrifiés  des viols collectifs, les médias marocains se déchaînent en ce moment.

 

«Horreur à Casablanca», «Des monstres commettent un crime odieux», écrit la presse locale aujourd’hui, qui tire la sonnette d’alarme sur le phénomène du harcèlement des femmes dans l’espace public.

Le Maroc est sous le choc après la diffusion, dimanche 20 août, sur internet, d’une vidéo montrant un groupe de jeunes agresser sexuellement une jeune femme dans un bus. La scène a eu lieu à Casablanca, métropole économique du royaume.

 

Selon la société chargée du transport en commun M’dina Bus, l’agression s’est déroulée le vendredi 18 août. La victime, âgée de 24 ans, était atteinte d’un handicap mental.

 

La victime a été érigée en symbole des violences en tous genres que subissent quotidiennement les marocaines dans le pire pays au Maghreb pour être une femme.

L’explosion de colère à la suite de ce viol a été spontanée

 

Depuis leur diffusion dimanche, les images n’en finissent pas d’indigner médias marocains et internautes. Elles dévoilent un groupe d’adolescents, torse nu, en train de bousculer violemment une jeune femme en pleurs dans un bus, la touchant dans des parties intimes de son corps, tout en s’esclaffant. La victime, à moitié dénudée, pousse des cris de détresse, alors que le bus continue de rouler, sans qu’aucun passager n’intervienne.

L’association « Touche pas à mon enfant » a lancé, ce lundi 21 aout, un appel à témoins afin «de traduire en justice cette horde barbare qui s’est attaquée lâchement à une jeune fille». Des internautes ont, eux, appelé à un sit-in le 23 août à Casablanca pour exprimer leur indignation. D’autres, en revanche, s’en sont pris à la victime, prenant la défense des agresseurs.

Début août, une autre vidéo montrant une horde de jeunes hommes traquer une jeune femme marchant seule dans la rue à Tanger (nord) avait déjà suscité l’indignation dans le pays.

Au Maroc, marcher seule dans la rue relève parfois du parcours du combattant. Ou plutôt de la combattante: elles y subissent fréquemment remarques désobligeantes et insultes. Selon les chiffres officiels, près de deux Marocaines sur trois sont victimes de violences. Et les lieux publics sont les endroits où la violence physique à leur égard est la plus manifeste.

Dans le Royaume chérifien, les cas de viols sont souvent tus, pour éviter de jeter l’opprobre sur la famille. Certains se terminent même en arrangement «à l’amiable», l’agresseur acceptant d’épouser sa victime. Et lorsque l’affaire se rend devant les tribunaux, rares sont les accusés qui sont condamnés, soit beaucoup moins que pour d’autres types de crime (comme l’insulte à l’encontre de sa Majesté, par exemple!)

 

Au quotidien, la femme marocaine doit naviguer dans des espaces public et privé essentiellement faits pour les hommes et contrôlés par ceux-ci. Lorsqu’elle s’aventure hors de la maison, elle est sujette de drague, ou « tbassniss», euphémisme utilisé dans le pays pour parler du harcèlement sexuel à l’endroit de la femme, tentatrice originelle.

La femme au Maroc doit subir à tous les jours les commentaires désobligeants d’inconnus dans la rue. Les hommes ici ont du mal à comprendre que les femmes n’ont pas simplement été conçues pour assouvir les besoins sexuels.

Pour l’association « Touche pas à mon enfant » seule l’instauration de la peine de mort en cas de viol arrivera à dissuader les agresseurs potentiels, en attendant que les mœurs évoluent. Entre temps la peur est dans la tête des femmes marocaines et pas dans celle des violeurs mâles.

Jusqu’à la rédaction de ces lignes le Roi Mohamed VI n’a manifesté aucune solidarité avec la victime. Le Roi du Maroc a une autre priorité !

La priorité est de dénoncer Israël « qui provoque les sentiments de tous les arabes et  les musulmans »

 

Le mois dernier ce pays n’ayant pas de relations diplomatiques avec Israël, a dénoncé dans une lettre adressée 26 juillet 2017 à Antonio Guterres, Secrétaire général de l’ONU, la politique « inacceptable » d’Israël à Jérusalem, en « violation flagrante des décisions de la légalité internationale».

« Israël a pris ces derniers temps un ensemble de mesures provocatrices et dangereuses », a dit Mohammed VI en préambule de cette lettre relayée par l’agence officielle MAP.

Le souverain marocain a écrit dénoncé « une provocation flagrante des sentiments de tous les arabes, les musulmans et les libres de par le monde, et un facteur pour attiser les velléités extrémistes qui conduisent vers davantage de frustration, de tension et de violence dans toute la région ».

Le monarque de 53 ans, qui préside le Comité Al-Qods [Jérusalem en arabe], une organisation réunissant les soutiens de la cause palestinienne au sein du monde arabe, a appelé le Secrétaire général des Nations unies à « intervenir d’urgence auprès des autorités israéliennes en vue de les amener à respecter le statut juridique et historique d’Al-Qods »,et à «annuler toutes les mesures illégales, y compris les mesures sécuritaires supplémentaires».

 

Des détecteurs de métaux avaient été installés aux entrées du site à Jérusalem à la suite de la mort le 14 juillet dernier  de deux policiers israéliens dans une attaque terroriste  menée par trois Arabes israéliens. Pour mettre fin à ces violences, les détecteurs de métaux ont été retirés pour être remplacés par d’autres mesures de sécurité.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 

 

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 15 thoughts on “Le souverain marocain met en priorité « Al-Qods » aux dépens des viols collectifs dans son Royaume

    1. michel boissonneault

      merde les arabes commence tous a devenir fou ….. pour être normal , être civilisé il faut boycotter vos mosquées , allez danser avec les filles au lieu de les violer , il faut les faire rire et non les brutalisé bref soyer donc gentil avec les filles ….. c’est simple

    2. Salmon

      Bravo Michel
      A MARSEILLE ces monstres existent
      Ils ne dénoncent pas les crimes mais s en prennent à Israël
      Je peux plus les voir sur en peinture

    3. Lila Fleur

      Souverain marocain ou dictateur marocain qui serait beaucoup plus proche de la réalité.
      Remettez a César ce qui lui appartient!

    4. Malcolm Ode

      En résumé, incapable de faire régner l’ordre et la justice dans son royaume, le roitelet Mohamed VI a des exigences vis-à-vis d’Israël… Waw!

      Il ne paie pas de mine le roi du Maroc, on dirait un chauffeur de taxi!

      Un potentat sans noblesse de coeur ou de sentiment… qu’il faudra calmer sous peu comme Kim Jong Un. TOUS DES IRRESPONSABLES.

      Foutu Mahomet, il nous aura mis dans une belle merde.

    5. lliberté

      mais malcom ta pas compris ce roi du maroc il fesait comme les autre marocain plus jeune on commence a comprendre parce que les journaliste arrive au maroc voila tout

    6. Yehudah

      Le Maroc et ses millions de transplants arabes dans le monde implantes a l’ouest en tant qu »agent dormant pour le jihad, represente le plus grand producteur de combattants pour la guerre sainte contre l’ouest.

    7. Claire

      Le triste sort des femmes au Maroc est le même dans tous les pays musulmans, puisqu’il s’agit d’application de la charia, elle-même fondée sur le coran. Il y a simplement des pays où c’est pire que d’autres pour les femmes avec, sûrement en tête, l’Afghanistan, le Pakistan, ou l’Arabie saoudite, exemples non exhaustifs. Il suffit de lire le coran pour en être persuadé.

    8. Roland

      Le Maroc était le dernier pays fréquentable pour les vacances d’hiver..Mais ces gens là aussi deviennent des obsédés sexuels.. Fini les pays du Maghreb pour les vacances…

    9. francaispasnaif

      Je hais ce gros plein de soupe. Sous son père, le pays était muselé et que les merdes se tenaient à carreau .

    10. Armand Maruani

      Les pays arabes vivent encore au Moyen Âge et ne souhaitent pas en sortir car ils perdraient tous leurs avantages de domination sur la femme et la démocratie est la pire de leurs ennemis .

      Comment voulez vous discuter avec ces malades mentaux arriérés ?

    11. Armand Maruani

      Ils ne sont pas tous cons quand même .

      Je voudrai rendre un hommage aux scientifiques Tunisiens en rappelant un évènement qui eut lieu en 1966 , qui avait fait à l’époque la fierté de tout le monde arabe .

      Nous sommes à une année de la guerre des 6 jours qui verra une fois encore le destin d’Israêl et de tout le peuple Juif se jouer fâce à un un monde arabe hystérique mené par deux psychopates Nasser et Choukeiri.

      Aprés l’indépendance , les progrès accomplis par la Tunisie , lui ont permis d’ obtenir toute la technologie pour envoyer deux hommes sur la lune . Aprés une campagne de presse et de propagande de tous les pays arabes , le jour J arriva.

      Place aux moutons , où avait l’habitude Bourguiba de s’adresser , pendant des heures aux tunisiens , se dressait un chapiteau face à la fusée qui devait partir vers la lune . Sous ce chapiteau se trouvaient au complet tous les ministres de l’époque Bahi Lagdam , Mestiri , Mzali etc….ainsi que tous les ambassadeurs , et bien sûr tout le peuple qui a pris 8 jours de congé pour cet évènement exceptionnel .Un écran géant a été placé pour que tout le monde puisse suivre en direct l’évènement du siècle .

      Dans la fusée : Deux hommes , Boussadîa et Bousscoutou qui avaient suivi à la NASA un entrainement intensif, les voilà casque sur la tête , trés concentrés , prêts pour l’aventure. On sentait la fierté dans les yeux de chacun des Tunisiens , certains même , ne pouvaient retenir leus larmes , comme Bourguiba qui, tout le monde le sait , était quelqu’un de sensible. Le compte à rebours en arabe commence , et le Monde entier et surtout le monde arabe retiennent leur souffle . Achraa , Tessaâ , Tménia ( 10 , 9 , 8 ) et enfin zéro , et la fusée sous un épais nuage réussit à décoller pour entreprendre son long périple .

      Boussadia et Bousscoutou font un petit signe de la main par le hublot et disparaissent sous l’acclamation de tout un peuple .On voit nettement sur l’écran la fusée , ainsi qu’à l’intérieur les deux compères décontractés et souriants.

      Naturellement place aux moutons c’est l’euphorie , la boukha coule à flot ; Des disputes çà et là à cause des pick pokets , mais rien de méchant. Quant tout d’un coup un brouhaha immense se dégage . Effectivement, aprés un long voyage Boussadia et bousscoutou arrivent sur la Lune . Des messages de félicitation affluent du monde entier et sont lus en direct au fur et à mesure , sous les applaudissements du public .

      Celui qui a touché le plus Bourguiba ce fut celui de son ami Mendès France , le Juif qui avait accordé voilà quelques années auparavant , l’autodétermination à son pays . Décidément quel destin que ce Mendès !

      Revenons à notre évènement . La fusée alunit sans aucun problème et s’immobilise . Quelques minutes plus tard ,la porte de la fusée s’ouvre , et surgit rayonnant , Bousscoutou un jasmin à l’oreille , tenant dans ses mains un drapeau Tunisien .

      Inutile de décrire la folie qui s’empare du chef de l’état ,de ses ministres et de tous les tunisiens . Le monde arabe est en ébulition et ne cache pas sa fierté face à l’évènement . Des milliers de jeunes en Egypte et en Syrie descendent dans la rue en poussant des cris hostiles à Israël . Les israêliens suivaient de prés cet évènement avec calme , et le pays, comme tous les jours était au travail .

      Nous sommes en 1966 et Shai AGNON venait d’obtenir le prix Nobel de littérature . Donc , Bousscoutou quitte la fusée , et la porte se referme derrière lui , ce qui n’était pas prévu . Peu importe, la mission de notre jeune cosmonaute se poursuit, il s’adresse en arabe en direct et en mondiovision à son président .

      Enfin , arrive le geste que tout le monde attendait . Bousscoutou à la fâce de la planète entière plante le drapeau Tunisien sur la Lune . Les tunisiens , les ministres , le monde arabe, au bord de l’hystérie, assistent en direct à cet évènement incroyable . Les rues du Caire , de Damas ,de Bagdad , d’Alger , de Casablanca , de Tripoli sont envahies , et des heurts avec la police ont eu lieu , plusieurs touristes sont victimes de vol et d’agression , toutes les polices sont débordées et ce , d’aprés plusieurs témoignages livrés par des ambassades occidentales .

      Enfin aprés un échange avec son président , la mission de Bousscoutou touche à sa fin, il faut penser maintenant au retour. Ce dernier arrive à la porte de la fusée , mais on se souvient , la porte s’était refermée derrière le pauvre Bousscoutou laissant seul à l’intérieur Boussadia. En mondiovision on assiste à un évènement insolite , on voit en effet Bousscoutou frapper à la porte de la Fusée pour pouvoir enfin rentrer , des secondes interminables , le monde arabe ne comprend rien à ce qui se passe en direct ,incrédule. Bousscoutou au bord de la crise de nerf donne un coup de pied à la porte et Boussadia , rompt enfin le silence , lui répond d’une voix inquiète et méfiante :
      « Echkoun » ? , ( » Qui c’est ? » )

    12. Pinhas

      Qui c’est ?

      C’est l’plombier ; qu’il aurait du ajouter le bousscoutou.

      Merci pour ce super récit Armand .

    13. Armand Maruani

      @Pinhas ,

      j’ai oublié de préciser qu’à leur descente de la fusée à l’aéroport de Carthage on leur a mis les bracelets et direct en prison pour avoir humilier en modovision le Peuple tunisien , Tu peux rire de tout mais il y a des limites .

      Ce sont les vacances on se détend un peu mais toutes restant sue les sujets qui nous concernent . ah ah

    14. Pinhas

      Oui Armand , heureusement que l’on peu rire , c’est encore gratuit , ça fait tellement de bien et ça les mauvais de la Terre ne peuvent nous le supprimer.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *