toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Québec n’a pas à payer pour les «invités de Justin Trudeau»


Le Québec n’a pas à payer pour les «invités de Justin Trudeau»

L’attitude de générosité  de l’actuel Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et ses décisions prises sous le coup de l’émotion s’avèrent totalement irresponsable.

 

 

L’afflux hors contrôle de milliers  de migrants illégaux oblige actuellement  le Canada de traiter les demandes d’asile et le Québec est tenu de s’en occuper et financer.

 

 

Le chef de l’opposition au Québec Jean-François Lisée a dit, ce lundi 28 août 2017, que la province du Québec ne doit pas payer les frais de séjour des milliers de demandeurs d’asile en provenance des États-Unis.

 

Il a réclamé que le gouvernement fédéral à Ottawa  assume tous les coûts de cet afflux de migrants d’origine haïtienne aux frontières.  Actuellement, le Québec paie pour les héberger, les nourrir, en plus de distribuer des chèques d’aide sociale.

 

« Le Québec n’a pas à payer pour les invités de Justin Trudeau » a lancé le chef du parti québécois, qui préconise l’indépendance du Québec.

 

En conférence de presse M. Lisée a rappelé le lundi, 28 aout 2017, que le premier ministre fédéral Justin Trudeau  avait souhaité dans ses discours de politique officiel  «welcome to Canada» (bienvenue au Canada)  à toutes les personnes persécutées de par le monde.

 

Donc, selon le chef péquiste, la situation actuelle est «le résultat des déclarations irresponsables» de Justin Trudeau.

 

«Il faut qu’ils (ces demandeurs d’asile) soient bien traités, ça c’est certain. Mais la question, c’est: combien ça va coûter et qui va payer? a demandé M. Lisée. Depuis quelques jours on essaie de savoir quelle sera la compensation fédérale pour ces invités de Justin Trudeau.»

 

Le Parti québécois est le seul parti à la province du Québec, qui est encore débout devant  l’immigration.

 

 

Le Québec, une nouvelle  passoire des migrants illégaux

 

Depuis quelques semaines, le débat fait rage à Québec concernant cet afflux que plusieurs ont qualifié de «crise». Des migrants illégaux franchissent la frontière de façon irrégulière pour demander le statut de réfugié au Canada.

 

Ces demandeurs d’asile d’origine haïtienne avaient été accueillis temporairement par la précédente administration d’Hussein Obama à la suite du tremblement de terre de 2011, mais Washington pourrait bien ne pas renouveler leur statut de protection temporaire.

M.Lisée estime qu’il brise «un tabou» en soulevant cette question que beaucoup de gens se posent, selon lui:

 

«L’argent qu’on va mettre là, on va le prendre où? Ça ne pousse pas dans les arbres  »

 

Le chef de l’opposition officielle a également rappelé que le Québec accueille bon an mal an 3000 à 4000 demandeurs d’asile, mais qu’au-delà de ce seuil normal, Ottawa devrait payer la facture, les coûts d’hébergement temporaire, d’aide sociale, d’éducation, etc.

 

La province du Québec, qui adopte depuis trois un programme d’austérité très sévère, va distribuera à compter ce mercredi, 30 aout 2017, les chèques d’aide sociale à environ 4000 demandeurs d’asile.

 

Cette distribution de chèques devrait coûter environ 2,5 millions $ au Trésor québécois, et pourrait se répéter mois après mois.

 

Contrairement aux provinces riches de l’ouest canadiens(1), les ressources sont limitées au Québec, tout comme sa capacité d’intégrer les immigrants à majorité francophone. En plus cette province est surtaxé ( 15%) alors que l’Alberta est 5 pour-cent de taxe.

 

Nombre de Québécois – ceux par exemple qui doivent attendre de longues heures à la frontière pour rentrer dans leur propre pays – sont choqués de voir ainsi les migrants entrer en grand nombre, en faisant fi des lois, comme s’il n’y avait pas de frontière.

 

Nombre de réfugiés, qui eux passent par le processus établi, sont également frustrés de cette situation et se sentent injustement traités alors qu’ils attendent parfois longtemps avant de pouvoir immigrer au Québec. Au Canada c’est le fédéral qui  traite les demandes de statut de réfugié.

Le premier ministre du fédéral, Justin Trudeau,  est désigné comme responsable de ce problème d’afflux hors des postes frontaliers. Il avait lancé un très mauvais message aux migrants illégaux en ouvrant grands les bras, comme si le Canada pouvait accueillir tous les migrants illégaux.

 

Le Québec accueille déjà beaucoup plus d’immigrants musulmans (syriens, irakiens) et sa capacité d’intégration  permet plus.

M. Trudeau se présente comme sensible aux conditions des réfugiés en provenance de pays dévastés par la guerre comme la Syrie ou par des cataclysmes naturels comme Haïti. A plusieurs reprises ce jeune premier ministre libéral et sans grande expérience politique aura lancé des signaux  positifs à ceux qui seraient tentés de venir au Canada.

Il avait  incité récemment des migrants illégaux haïtiens à franchir la frontière illégalement  au lieu de faire une demande en bonne et due forme comme les autres demandeurs d’asile.

 

 Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 

(1) De même avec la chute du prix du pétrole, le gouvernement fédéral a cumulé un déficit budgétaire de 14 milliards $ durant les neuf premiers mois de l’année financière – d’avril à décembre 2016 -, a fait savoir le ministère fédéral des Finances, Bill Morneau.





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “Le Québec n’a pas à payer pour les «invités de Justin Trudeau»

    1. sarah

      Ma famille et moi regrettons Stephen Harper. Si le Canada, Québec compris, n’avait pas voté en Octobre 2015 pour ce pro-immigrationiste et pro-islam de pourri de Justin Trudeau, le Québec n’en serait pas là aujourd’hui. Il ne reste plus aux Canadiens que deux ans à serrer les dents et j’espère que cette fois-ci, le Canada fera le bon choix, c’est-à-dire de voter pour un candidat qui est contre l’immigration sinon il ne faut pas s’étonner et pleurnicher, si on élit un Premier Ministre pro-immigrationiste, que des milliers de clandestins débarquent d’Haïti jusqu’à la Terre de Feu.

      Ma fille et moi sommes franco-canadiennes, mon gendre est canado-américain et mes petits-enfants ont les trois nationalités : nous déménageons en fonction des événements et si cela devient trop pourri en Ontario, nous irons plus à l’Ouest ou plus au Sud si Trump reste huit ans à la Maison Blanche et s »il est remplacé ensuite par un autre Républicain anti-immigration.

    2. Malcolm Ode

      Justin Trudeau, à ‘instar des imbéciles heureux à travers le monde qui veulent bien paraître aux yeux de leurs semblables irresponsables, donne généreusement ce qui ne lui appartient pas, à des gens qui ne sont pas de chez-nous.

      Il avait dit accepter le risque qu’il y ait des terroristes parmi eux – ce à quoi Marine le Pen avait rétorqué sur Radio Canada que de son côté elle ne mettrait pas la vie de milliers de citoyens en danger pour sauver un terroriste : le gros bon sens.

      14 milliards $ durant les neuf premiers mois de l’année financière 2016! Mazette! Il reçoit à crédit sur le dos des canadiens au détriment du fait français en Amérique, assumé fièrement par les Québécois. Le seul but des maudits fédéralistes anglophones qui ne réalise pas ou jalouse la richesse culturelle que représente le français au Canada, étant de noyer la culture québécoise dans un « multiculturalisme nauséabond » comme l’inculture et l’incurie de ces fous stupides et irresponsables.

      Un beau salaud, comme son père.

    3. bernie

      Courage fuyons !
      Il est plus facile de donner des leçons aux autres que de rester là ou l’on est, que de rester et se battre.
      Je suis en France, je lutte à ma façon et avec mes petits moyens.
      On n’est pas content de la France, on fuit on Canada. On n’est pas content du Canada, on fuit ailleurs. Et après, vous fuirez où, Sarah ? Sur la planète Mars ?

    4. Malcolm Ode

      @ Jg : ce qui gêne le plus?

      L’immigration musulmane anglophone car, par leur religion, elle ne s’intègre pas aux populations d’accueil, quelle qu’elle soit, , et par leur langue elle diminue la majorité francophone du Québec. Les haïtiens sont quant à eux généralement francophones quand ils arrivent d’Haïti et chrétiens créolés de vaudou… Ça semble moins dangereux pour notre civilisation que le djihad des fous de dieu.

    5. sarah

      Du côté maternel, les seuls survivants de ma famille sont ceux qui ont fui à temps l’Allemagne nazie dans les années 1930 vers l’Amérique du Nord et du côté paternel, ceux qui ont quitté l’Algérie au début des années 50 ont été préservés des assassinats, des tortures de viols lors de la guerre d’Indépendance de 1956 à 1962.
      L’histoire de ma famille me donnera toujours raison : les juifs qui ont choisi le chemin de l’exil sont ceux qui ont survécu; les autres sont morts. Ceux qui préfèrent être des héros morts, cela les regarde; je préfère que ma famille et moi soyons des lâches mais bien vivants comme dit un proverbe.
      Si dans 50 ans, Mars est une possibilité, alors oui, pourquoi pas pour mes petits-enfants.

    6. Jean-Francois Morf

      Il faut lui envoyer la facture 2016, avec un commandement de payer, et le poursuivre jusqu’à ce qu’il paye ou soit déclaré en faillite!
      Et continuer immédiatement avec la facture pour le 1er semestre 2017, avec commandement de payer et poursuites judiciaires!
      Et l’attaquer pour haute trahison avec l’ennemi djihad…

    7. MOLIERE

      Pour la petite histoire: Comme les touristes j’ai visité le Québec. Comme à mon habitude où je me trouve j’achète des souvenirs y compris des Tshirts. Un jour à Ottawa donc, je me trouvais dans un magasin tenu par des musulmans et mes amis et moi — clients– nous nous sommes faits expulsés et injuriés dès que ces gens on vu mon Tshirt d’ ISRAEL .Tout comme en France nous recevons les poubelles du monde le Québec y participe aussi. Jospin disait on ne peut pas recevoir toute la misère du monde .Va pour un peu de misère ( par chartité ) mais recevoir la merde…..
      A force d’agiter la merde ça sent mauvais .

    8. serge

      Ces migrants ILLÉGAUX dont les politicos ont changés le qualificatif en
      migrants IRRÉGULIER pour faire plus politiquement correct, arrivent chez nous non dans le désœuvrement mais avec de belles valises pleines des téléphones portables, des IPAD ou ordinateurs bien vêtus et non décharnus.
      Ça ne sont pas des RÉFUGIÉS au sens de la loi et de l’esprit de la loi.
      ici dans cette province qui n’est pas un ÉTAT au sens propre du terme est la province la plus taxée d’Amérique, les gens croulent sous les impôts et les taxes de toutes sortes, même pour se nourrir nous sommes taxés.
      Les trois paliers de gouvernements, fédéral, provincial et municipal
      extorquent tels la MAFIA les citoyens. Nous avons peine a vivre avec 40%
      de nos revenus, Nous avons véritablement des gouvernants SOCIALISTES et la CLASSE MOYENNE est maintenant divisée en plusieurs types de sous classes. La classe moyenne sur qui reposait
      l’extorsion n’existe plus sous son ancienne forme. Nous avons nos pauvres pour qui nous payons déjà, nos personnes âgées pris entièrement en charge par l’État, les enfants ne pouvant pas aider car toutes ces personnes âgées qui étaient pauvres autrefois ne sont pas plus riches aujourd’hui, les soins de santé sont lamentables. Pendant ce temps des politiciens agissent comme SI toute la population était d’une richesse sans nom. Beaucoup de ces politichiens n’ont jamais travaillés autrement qu’avec leur langue, ce sont des forts en gueule des champions propagandistes qui nous dore la pilule. Voilà ce qu’est cette province.

    9. MARC

      erare humanum est. perseverare diabolicum

      la force du politiqmt correct est dramatiquement supérieure à celle des armes

      autrefois,un pays osait se défendre contre ses envahisseurs; aujourd hui,
      on se penche vers eux,leur ouvrant la porte : »si vous voulez bien vous donner la peine d’entrer ! « 

    10. Pinhas

      On ne pourra pas dire que le Canada tout comme la France n’aura pas tendu la joue droite après avoir reçu des pains sur la joue gauche .
      L’Europe entière d’ailleurs .

      Mais comme si cela ne suffisait pas on baisse son froc et on leur dit  » surtout ne vous gênez pas , allez-y , on en redemande  »

      Quelle honte , quel déshonneur .

      Que ce tru-idiot sache que les muzz s’en fiche de sa face de craie comme ils disent .

      Il pourra toujours pleurer le jour où ses chers ( amis ) l’égorgeront .

    11. Pinhas

      Non Sarah , partir n’est pas un signe de lâcheté mais de résignation , de tristesse et de courage .

      Toujours recommencer , survivre , rester dans l’ombre et ne pas se faire remarquer .
      Respecter le nouveau pays que l’on a choisi d’adopter tout en souhaitant qu’il nous adoptera également .
      Quitter son domicile , ses amis , son travail .
      N’emporter que quelques souvenirs plus ceux que l’on conserve dans sa mémoire .
      Ne plus pouvoir se rendre au cimetière pour s’y recueillir .

      Oui , il en faut du courage .

      Nous les Juifs du monde on sait bien que rien n’est définitif , ni le bien , ni le mal .
      Mais tant que le mal possède les faibles , les forts en esprit se préserveront et préserveront les leurs .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *