toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La Suisse réduit les fonds destinés au régime palestinien pour incitation au terrorisme


La Suisse réduit les fonds destinés au régime palestinien pour incitation au terrorisme

Après la Norvège et le Danemark, la Suisse réduit le financement d’une ONG palestinienne qui a glorifié un terroriste notoire.

La Suisse a décidé de cesser de financer une organisation palestinienne en raison de ses liens avec le terrorisme, a rapporté Sonntags Zeitung. Le ministère suisse des Affaires étrangères ne soutiendra plus le Secrétariat du droit international humanitaire des droits de l’homme, qui a également reçu des fonds de plusieurs autres pays européens, car il finance le Comité des affaires techniques féminines (WATC), une ONG palestinienne qui a nommé un centre pour la jeunesse situé dans La ville palestinienne de Burqa au nom d’une femme terroriste:  Dalal Mughrabi. Jusqu’à ce qu’une enquête interne sur les actions du Secrétariat du droit international humanitaire des droits de l’homme le mois prochain soit terminée, aucun autre financement suisse ne parviendra à l’ONG, selon le rapport.

Dalal Mughrabi a mené une attaque meurtrière en Israël en 1978 qui a pris la vie de 37 civils, dont de nombreux enfants. C’était l’attaque la plus meurtrière de l’histoire d’Israël.

Le ministre suisse des Affaires étrangères, Didier Burkhalter, a déclaré qu’il «prendrait une série de mesures» pour empêcher les groupes qui incitent au terrorisme ou à l’antisémitisme de recevoir un soutien de son pays.

Il a ajouté qu’il n’estimait pas raisonnable que de tels groupes, y compris ceux qui appuient les boycotts d’Israël, devaient recevoir une aide de la Suisse.

Cela marque un changement important de la politique de neutralité de Berne sur ce problème, a souligné le Congrès mondial juif.

En juin, le Danemark et la Norvège ont aussi cessé de soutenir cette ONG qui finance le centre pour jeunes  femmes vpro-terroriste. Ce centre a été financé en partie par l’ONU et la Norvège par l’intermédiaire de la Commission électorale palestinienne, censée promouvoir la participation des femmes aux élections.

De même, les Nations Unies (ONU) a retiré son soutien du centre des jeunes femmes.

« La glorification du terrorisme, ou les auteurs d’actes terroristes odieux, est inacceptable en tout état de cause », a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

« L’ONU a appelé à plusieurs reprises à mettre un terme à l’incitation à la violence et à la haine, car ils présentent l’un des obstacles à la paix », a-t-il déclaré.

Le ministère palestinien des Affaires étrangères a rejeté les critiques de l’ONU, appelant l’ONU à « cesser d’exprimer les positions et les déclarations surprenantes et inacceptables … Ces réponses ont choisi d’adopter le récit et la terminologie israélienne … et cela est  extrêmement étrange et sévère et révèle des signes troublants de changements déroulés récemment dans le fonctionnement et le langage de l’ONU « .

Ignorant la perte de financements, le responsable du centre des femmes de Burqa a insisté sur le maintien du nom. En effet, le président Sami Daghlas a déclaré qu’il préfère rendre le financement que de se soumettre.

« Si nous sommes forcés de choisir entre l’aide et un nom, nous leur retournerons l’aide, et nous n’accepterons pas de financement conditionnel, car ce type de financement tue les institutions (sic) Si nous étions d’accord aujourd’hui pour changer le nom , cela qui exciterait leur appétit (c’est-à-dire le financement des pays) pour une pression supplémentaire, et demain ils interféreront dans nos noms et changeront les noms de nos villes et villages en noms bibliques « , a déclaré Daghlas, selon le site d’information du Centre d’information palestinien.





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “La Suisse réduit les fonds destinés au régime palestinien pour incitation au terrorisme

    1. michel boissonneault

      la Suisse et le Norvège c’est bien mais le Danemark …. alors j’ai de la difficulter a le croire …. maintenant il ne reste que UE a copier ce merveilleux boycott

    2. Circonstances exténuantes

      Il ne faut pas seulement arrêté de payer, il faut exiger rétroactivement le remboursement de toutes les sommes versées par « erreur ».
      Dur réveil pour tous ces pays démocratiques européens. Quand ils sont touchés par les « voitures béliers » et les « alla akbar au grand couteau », ça change leur angle de vision de 180 degrés. Du coup, les victimes ne sont pas des bébés colons, et les agresseurs n’agissent plus par désespoir.

    3. maury

      Oui enfin certains européens ouvrent les yeux et s’aperçoivent que la lâcheté ne paie pas!!!! depuis tant d’années que d’argent versé par les occidentaux au terrorisme par l’intermédiaire d’ONG bidons!!! PAYER POUR SE FAIRE DESCENDRE C EST UN PEU C…….

    4. Jg

      Il reste encore de tres nombreuses organisations dites palestiniennes ou affilliees qui continueront de percevoir des aides !
      Le mouloud abbas visitera de nombreux pays pour encaisser les cheques ,comme d habitude !

    5. trivi

      Un grand bravo à la Suisse !

      Nos gouvernants à nous collaborent avec le nouvel envahisseur nazi islamiste !!!

    6. Maguid

      Beau discours pour la forme et qui pourrait s’attirer la sympathie des gens normaux (c’est-à-dire: pas motivés par l’amour de la tuerie criminelle au
      nom d’une religion fondée sur l’assassinat de toute personne réfractaire, et
      spécialement tous les JUIFS). Malheureusement, çà tombe #à plat en
      l’édulcorant par des justifications « POUR LA PAIX »! C’est comme si on avait condamné Adolphe HITLER pour la seule raison
      qu’il fut un adversaire de la #PAIX. Et jamais pour le crime contre l’humanité an nom des SIX MILLIONS DE JUIFS exterminés systématiquement.

    7. Irène HENRIETTE;

      Il faut voir si la Suisse tient ses promesse. L’Union Européene ne doit pas être contente qu’on contredises ses fonctionnaires. N’oublions pas que madame Moreghini est antisémite à mort…..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *