toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La Pologne devient l’allié des USA, Macron tente une mise au pas


La Pologne devient l’allié des USA, Macron tente une mise au pas

Emmanuel Macron a créé un incident diplomatique avec la Pologne, quelques jours seulement après avoir contrarié son homologue roumain.

Un incident diplomatique avec la Pologne. Après un premier échec en Roumanie sur les travailleurs détachés, le président de la République avait essuyé un deuxième échec cinglant en Pologne. Mais la violence des déclarations du président français a surpris et choqué la présidence polonaise. Ainsi, Emmanuel Macron n’a pas hésité à dire que Varsovie faisait “une nouvelle erreur” en refusant de s’aligner sur la position française de durcir les accords sur les travailleurs détachés, et a estimé que Pologne se “mettait en marge de l’Europe sur de nombreux sujets”. “La Pologne n’est en rien ce qui définit le cap de l’Europe” a-t-il ajouté pour enfoncer le clou, en concluant que “le peuple polonais mérite mieux que cela”.

Les officiels polonais sous le choc

Les déclarations d’Emmanuel Macron ont été accueillies avec consternation côté polonais. “Peut-être, ses déclarations arrogantes sont-elles dues à son manque d’expérience et de pratique politique, ce que j’observe avec compréhension, mais j’attends qu’il rattrape rapidement ces lacunes et qu’il soit à l’avenir plus réservé” a déclaré, pour lui répondre, la première ministre polonaise.

Source: VA





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “La Pologne devient l’allié des USA, Macron tente une mise au pas

    1. Claire

      Le premier ministre polonais a eu raison de remettre le roquet à sa place, en appuyant sur ses points faibles: inexpérience, narcissisme et inefficacité de sa politique sécuritaire puisqu’il se refuse à nommer l’ennemi.
      Macron ne supporte pas qu’on lui résiste et pique des crises pathétiques où il ne fait que se donner en spectacle.
      Les Français ne veulent pas de SES réformes, ils ont droit à une leçon de morale, donnée de plus depuis l’étranger, ce qui est totalement déplacé.
      La Pologne refuse de se plier à ses diktats, elle est traînée dans la boue, alors que c’est elle qui a raison de ne pas obtempérer devant la dictature du petit chef.
      La Pologne a toujours été envahie, soit par les Allemands, soit par les Russes, elle a subi le nazisme et le communisme. Elle a été rayée de la carte à deux reprises. Marie Slodowska Curie n’avait pas le droit de parler sa propre langue quand elle faisait ses études secondaires. Elle était obligée de parler russe en classe. C’est une des raisons pour lesquelles elle est venue étudier en France. Rappelons qu’elle a eu deux prix Nobel (Physique et Chimie) à elle toute seule.
      Malgré ce passé douloureux, la Pologne a toujours résisté: elle a aidé l’Autriche à repousser les Turcs lors du second siège de Vienne en 1683 (Jean Sobieski). Elle sait ce qu’être envahie signifie et il est compréhensible qu’elle ne veuille plus l’être, du moins lorsqu’elle en a le choix.
      Macron devrait prendre quelques leçons d’histoire avant de donner des leçons à la terre entière. Il nous ridiculise , tout en nous méprisant…

    2. sarah

      Il devrait s’occuper EN PRIORITE du travail au noir des clandestins africains qui fait florès surtout en Ile-de-France et qui ruine la France infiniment plus que celui des travailleurs détachés.

      La Pologne avait accepté des boat people vietnamiens dans les années 70 : ceux-ci n’ont jamais posé et ne posent pas problème.
      Ce pays ne veut pas de migrants de confession musulmane et il a raison parce qu’il voit les problèmes liés au terrorisme islamiste de ceux qui se radicalisent parfois en six mois : des centaines et bientôt des milliers d’européens sont tombés et tomberont comme des mouches dans des attentats dans les pays qui les ont acceptés depuis 40 ans.

      La Pologne a plus d’importance que la France aux yeux des EU car sa position géographique fait que ce pays, en géopolitique, est une barrière naturelle à la puissance hégémonique de la Russie et de plus, les polonais se fichent des français comme de leurs premières brassières, dirigeants compris. Comme disait Churchill à propos des Britanniques, les Polonais préfèrent aussi le grand large au Vieux Continent et à la Vieille France.

      PS : Je pense au couple de polonais dont le jeune homme s’est fait battre et la jeune fille violer de façon sadique et bestiale à Rimini en Italie par des migrants africains; ce n’est pas la première fois que cela arrive avec des migrants de fraîche ou de moyenne date (dernière décennie) : il y a eu les viols de Cologne pour la soirée du Nouvel An, plusieurs agressions sexuelles en Autriche et en Allemagne( encore) dans des piscines, les viols également en Suède dans des concerts en plein air qui a contraint le gouvernement suédois à en annuler un certain nombre.
      Le drame vécu par ce couple doit faire les titres en Pologne : cette tragédie donne raison à ce pays et aux pays du Visegrad qui ne veulent pas accueillir des migrants africains, en grande partie musulmans. La France devrait prendre exemple mais le sort des femmes et des fillettes du peuple intéresse peu Macron, ce sale type qui a un esprit de caste « supérieure ».

    3. Charles Martel

      Je donne entièrement raison au 1er Ministre Polonais. Elle n’a pas à subir l’ingérence d’un adolescent en pleine crise de puberté.
      Ce n’est pas la pologne qui a créé la Directive Bolkestein (travailleurs détachés), mais un Néerlandais. Elle ne fait que l’utiliser, c’est une obligation des états européens.
      En France, qui en profitent réellement : les patrons ; qui la subissent outrageusement : les chômeurs !

    4. Pinhas

      J’imagine le petit roquet se roulant parterre et mordant les tapis et bas de rideaux pour passer ses nerfs .

      Un sale gosse capricieux à qui on refuse un cadeau .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *