toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Kemi Seba, l’agent iranien, incarcéré à Dakar pour avoir brûlé un billet de France CFA


Kemi Seba, l’agent iranien, incarcéré à Dakar pour avoir brûlé un billet de France CFA

Kemi Seba, a été placé sous mandat de dépôt vendredi soir, à la prison centrale de Rebeuss, au terme d’une journée de garde à vue devant les enquêteurs de la Division des investigations criminelles (DIC). Il lui est reproché d’avoir brûlé un billet de 5 000 Fcfa lors d’un rassemblement, le 19 août à Dakar.

Incarcéré à la prison de Rebeuss, à Dakar,  le Franco-Béninois Kemi Seba doit comparaître mardi 29 août devant le tribunal des flagrants délits.

L’agitation d’un esclave iranien contre l’esclavage de la Franceafrique

Celui qui ce définit sur sa page Facebook comme « résistant africain » et « penseur panafricaniste » est réalité un agent de l’Iran. Kemi Seba a été interpellé à son domicile dakarois, vendredi 25 août au matinCette procédure fait suite à un rassemblement « contre la Françafrique » organisé par son ONG le 19 août sur la place de l’Obélisque, à Dakar, au cours duquel Kemi Seba a publiquement brûlé un billet de 5 000 Fcfa pour dénoncer cette monnaie qu’il qualifie de « scandale économico-politique d’ordre colonial »

Le Sénégal dispose de la prérogative d’engager lui-même des poursuites, puisque l’article 411 du code pénal prévoit que « quiconque aura volontairement brûlé ou détruit, d’une manière quelconque, des registres, minutes ou actes originaux de l’autorité publique, des titres, billets, lettres de changes, effets de commerce ou de banque(…) Si les pièces détruites sont des actes de l’autorité publique ou des effets de commerce ou de banque, la peine sera d’un emprisonnement de cinq ans à dix ans ».

Ancien leader de la Tribu Ka, un groupuscule suprémaciste noir qui a été dissous par le gouvernement français en 2006, et plusieurs fois condamné en France dans les années 2000, Kemi Seba réside au Sénégal depuis 2011. Après avoir officié pendant plusieurs années en tant que « polémiste » dans Le Grand Rendez-Vous, un talk Show de la 2STV, il anime depuis janvier une chronique géopolitique sur la chaîne Vox Africa, Afropertinent.

Kemi Seba, l’esclave des perses

Né dans une famille sunnite, Kemi Seba, fils de parents immigrés du Benin, sans formation scolaire, s’engage dans le discours politique racialiste noir. Afin de buzzer , il débarque rue des Rosiers à Paris en formation milicienne, dans le but de « casser du rabbin ».  Peu de temps après Kemi Seba fait allégeance à la milice chiite du Hezbollah, responsable d’une dizaine d’attentats en France dans les années 80. Il se convertit à la religion chiite. Kemi Seba déroule alors un discours mystico-politique délirant teinté d’antisémitisme.

Récemment face à un contradicteur, il avoue être salarié de l’Iran.

Voir aussi: Kemi Seba, l’agent iranien

Source: Jeune Afrique
Axel Rehouv pour europe-israel.org

 





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Kemi Seba, l’agent iranien, incarcéré à Dakar pour avoir brûlé un billet de France CFA

    1. Armand Maruani

      L’ambassade de France à Dakar devrait répliquer en lui brulant son billet d’avion au cas où il souhaiterait rentrer en France .

      On serait quittes .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *