toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Francfort interdit de financer ou de louer des salles au mouvement antisémite BDS


Francfort interdit de financer ou de louer des salles au mouvement antisémite BDS

.

Francfort a adopté vendredi un projet de loi interdisant le financement et les activités de BDS. Le maire accuse le mouvement BDS d’être « profondément antisémite » et d’utiliser une rhétorique rappelant celle des nazis

Le conseil municipal de Francfort a approuvé une loi présentée par le maire pour interdire les financements et les salles municipales au mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) contre Israël.

Il faut rappeler que BDS (Boycott, Divest et Sanction) est une organisation antisémite et anti-sioniste qui vise à délégitimer Israël.

La décision de vendredi rapproche encore le conseil d’une éventuelle interdiction du mouvement BDS, que le maire Uwe Becker a qualifié de « profondément antisémite ». Le projet de législation a dorénavant besoin de l’approbation du corps législatif municipal.

Le trésorier général de Francfort et le maire adjoint, Uwe Becker, ont déclaré au Jerusalem Post: «Le mouvement BDS n’insinue pas seulement “n’achetez pas aux juifs” comme le faisait les nazis, mais le mouvement se construit sur le même model toxic.”

Il a ajouté que la ville interdit désormais la location des locaux municipaux… mais aussi aux salles de locations, de rendre disponible leurs lieux pour BDS.

“Pour notre ville, les menaces contre Israël sont ressenties comme des menaces pour les gens d’ici aussi”.

La ville de Munich étudie pour sa part une législation similaire.

Le Conseil municipal a décidé qu’aucune salle municipale, ou espace en plein air, ne serait fourni pour les activités du BDS, et que toute organisation offrant son soutien au BDS risquait de perdre son financement municipal. La ville a également demandé aux propriétaires privés de biens immobiliers de prendre note de cette nouvelle réglementation, même si elle ne s’applique pas officiellement pour eux.

Dans un communiqué publié vendredi, Becker a expliqué que le mouvement BDS utilisait l’antisionisme pour véhiculer un agenda antisémite. Il a également souligné les connexions entre sa ville et Israël, et ses espoirs d’une solution pacifique au conflit du Moyen Orient.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Francfort interdit de financer ou de louer des salles au mouvement antisémite BDS

    1. Robert Davis

      BRAVO au Maire de Frankfurt: en effet bds est ce qu’on fait de PIRE dans le genre nazi et antisémite et la racaille fauxstiniens devrait être interdite même d’entrée dans tous les pays d’Europe et d’Amérique.Il ne faut plus appeler les arabes d’Israel les « palestiniens » même entre guillemets mais uniquement des fauxstiniens, fakestinians en anglais.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *