toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

«Fini les bougies», «Pas d’amalgame [avant l’]attentat suivant !» Quand les bougies ne suffisent plus à droite après les attentats de Barcelone


«Fini les bougies», «Pas d’amalgame [avant l’]attentat suivant !» Quand les bougies ne suffisent plus à droite après les attentats de Barcelone

Tandis que de nombreux anonymes ont rendu hommage aux victimes de Catalogne et exprimé leur attachement à la paix et à la tolérance, à droite, certains considèrent cette approche comme irresponsable.

Comme à Paris ou Nice, à la suite des attentats en Catalogne, le public a exprimé son désarroi, notamment en déposant des bougies, des messages de condoléances ou des peluches sur les lieux du drame. De nombreux messages appelant à la paix et au recueillement ont également été publiés sur les réseaux sociaux – notamment par les maires de grandes métropoles mondiales telles que, entre autres, Montréal ou Paris.

Une heure après qu’une fourgonnette eut tué 13 personnes sur l’artère très fréquentée des Ramblas à Barcelone, Anne Hidalgo faisait ainsi part de son soutien aux victimes. «Barcelone et Paris sont des villes de partage, d’amour et de tolérance», a ainsi tweeté le maire de la capitale, ajoutant : «Ces valeurs sont plus fortes que ce terrorisme odieux et lâche.»

Cette rhétorique de la paix et de la tolérance a néanmoins suscité des crispations à droite. «Stop aux bougies», s’est ainsi insurgée Valérie Boyer, députée Les Républicains (LR) et ex-porte parole de François Fillon durant la campagne présidentielle. «Place à une action ferme et réaliste contre l’islamisme et son terrorisme», ajoute-t-elle encore sur Twitter.

«Fini les bougies», exhorte sur le même registre Eric Ciotti, président (LR) du conseil départemental des Alpes-Maritimes, «l’heure est à une action résolue en Europe contre le terrorisme islamiste».

«Scénario hélas rodé : communiqué de solidarité, Tour Eiffel, bougies», déplore également l’ex-député LR Thierry Mariani. Et d’ajouter : « »Pas d’amalgame »[avant l’]attentat suivant !»

Lydia Guirous, féministe engagée et ancienne porte-parole des Républicains, estime également que les bougies en hommage aux victimes ne sauraient suffire.

Le leader de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, bien qu’accusé de récupération politique par le «Lab» d’Europe 1, persiste et s’en prend encore aux politiques menées face au terrorisme. «Le pouvoir est naïf et paralysé», condamne-t-il ainsi sur Twitter.

Du côté du Front national, le candidat malheureux du parti aux législatives Damien Philippot a ironisé sur le «clignote[ment]» de la Tour Eiffel en hommage aux victimes de Catalogne – comme souvent après des attentats à l’étranger, Anne Hidalgo a en effet décidé d’éteindre le monument.

Un point de vue similaire à celui exprimé par divers journalistes et intellectuels, marqués à droite. André Bercoff, éditorialiste à Valeurs actuelles, ne mâche pas ses mots et s’en prend au «masochisme» des pacifistes. Des «zombies» qui résistent avec des bougies, des fleurs… et de la crème solaire, selon lui.

L’écrivain controversé Renaud Camus, le théoricien du «Grand remplacement», appelle lui à contrer les arrivées de migrants par la Méditerranée au lieu d’«éteindre la tour Eiffel», apportant ainsi son soutien à l’initiative du groupe identitaire «Defend Europe» et de son navire C-Star.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “«Fini les bougies», «Pas d’amalgame [avant l’]attentat suivant !» Quand les bougies ne suffisent plus à droite après les attentats de Barcelone

    1. Jacques B.

      Le problème, ce sont ces médias de m*rde, archi-engagés à gauche et favorables à l’islam, qui court-circuitent tout débat, et empêchent toute expression de révolte – révolte légitime face à ces massacres commis au nom d’Allah. Les politiciens, même de droite, ont peur de déplaire à ces menteurs professionnels que sont les « journalistes » et finissent par dire comme eux, même si c’est outrageusement faux et lâche.

      Il faut espérer que grâce aux réseaux sociaux et à un courage retrouvé de la part de certains politiciens, les Français entendront un langage différent.
      Ils seront évidemment catalogués comme étant d’extrême-droite par la gauchosphère médiatique, peu importe : il faut les court-circuiter.

    2. Salmon

      Descendons nous révolter pour que des actions de sécurité soient prises
      Les bougies les fleurs c n importe quoi face à ces inhumains armés
      Il y a bien eu la manifestation pour tous qui a réuni bcp de gens devons nous attendre d être tué ?

    3. Claire

      Est-ce que, pendant la seconde guerre mondiale, il serait venu à l’idée de quiconque de répéter à l’envi « ils n’auront pas ma haine », en parlant des nazis?? Quand les gens perdaient des proches, tués par ces barbares, il les haïssaient , et c’était une réaction saine et normale. Ils voulaient se venger, les éliminer et c’est de ces sentiments qu’est née la Résistance.
      Les médias et les politiques ont totalement anesthésié les peuples occidentaux qui se laissent tuer sans haïr l’ennemi et qui se contentent de déposer des fleurs, des bougies et des nounours. Inversion des valeurs totalement pathologique.

    4. LeClairvoyant

      Les espagnols et les portugais pendant la Reconquista des terres chrétiennes de la péninsule Ibérique, prises par les arabes du djihad. Les chrétiens ont tout fait pour expulser les « maures » vers l’Afrique, au total lui a fallu presque 8 siècles et beaucoup de guerres, mais se sont débarrassés ! De nos jours semble le retour à la casse départ à cause des migrations non contrôlées.

    5. amsallem

      Il faudrait montre des photos des victimes et des vidéos chocs de ces attentats barbares donner un nom et un visage aux morts et aux bléssés , trop abstrait et demain on passe à autre chose , il FAUT SE REVEILLER !!!!!!!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *