toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Australie : Une élue se présente au Sénat en burqa pour demander son interdiction (Vidéo)


Australie : Une élue se présente au Sénat en burqa pour demander son interdiction (Vidéo)

.

Pauline Hanson, sénateur nationaliste du parti One Nation, a été sanctionnée après son coup médiatique au sénat australien. L’élue a porté une burqa dans l’hémicycle pendant plusieurs minutes pour demander l’interdiction de ce vêtement religieux.

«Une grande majorité d’Australiens souhaitent l’interdiction de la burqa !», a lancé Pauline Hanson le 17 août devant le sénat australien, brisant un long silence, après s’être assise, vêtue du vêtement islamique.

«En raison des questions de sécurité nationale et notamment du terrorisme, interdiriez-vous le port de la burqa en Australie ?», a-t-elle demandé au sénateur George Brandis, représentant le gouvernement.

En retour, celui-ci lui a adressé une fin de non-recevoir et l’a accusée de stigmatiser les musulmans.

«Ridiculiser cette communauté, la mettre au ban de la société, se moquer de ses vêtements religieux est épouvantable et je vous demande de réfléchir à vos actes !», lui a-t-il rétorqué avant d’être applaudi par les autres élus présents.

Ancienne propriétaire d’un fast-food, Pauline Hanson s’était bâtie une notoriété sur la scène politique autralienne en dénonçant l’immigration asiatique après son élection au Parlement en 1996.

Sa popularité avait atteint des sommets en 1998 lorsque son parti remporta 11 sièges dans le Queensland, recueillant près d’un quart des votes. Aujourd’hui, quatre élus du parti nationaliste One Nation siègent au Sénat australien.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Australie : Une élue se présente au Sénat en burqa pour demander son interdiction (Vidéo)

    1. Claire

      Très bonne idée, on se rend ainsi mieux compte de l’horreur de ce « vêtement » traditionnel musulman. Mais bien sûr, cette courageuse députée est automatiquement étiquetée extrême-droite islamophobe.
      On se demande combien de milliers de morts il faudra pour que nos gouvernants, médias et pseudo intelligentsia finissent par admettre que le problème, c’est bien l’islam. Tous les Allemands n’étaient pas nazis, mais tous les nazis étaient allemands, et ce sont bien eux, la minorité agissante, qui ont commis les pires atrocités. Il est pour le moins bizarre que nos bien-pensants insistent pour faire la différence entre islam et islamisme, alors que les deux relèvent du même livre, le coran.

    2. amsallem

      hélas il faudra des milliers de morts pour ouvrir enfin les yeux , mais il sera bien tard , voir trop tard . Le déni est un crime contre l’humanité .

    3. Trannod

      ce sénateur Brandis……Bandit surement

      n’a rien compris a cet accoutrement qui n’a rien de religieux mais réservé au pute de cette secte immonde

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *