toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sur ordre de Trump, la CIA stoppe son soutien aux rebelles syriens


Sur ordre de Trump, la CIA stoppe son soutien aux rebelles syriens

.

Donald Trump a décidé de cet arrêt il y a près d’un mois. Ce programme de soutien, lancé il y a quatre ans, n’a eu qu’un impact limité, estiment des responsables américains.

La décision a été prise par Donald Trump il y a un mois. La CIA a mis fin à son programme de soutien aux rebelles syriens qui combattent le président syrien, Bachar Al-Assad, ont annoncé, mercredi 19 juillet, le Washington Post et le New York Times. Ce programme de soutien lancé il y a quatre ans n’a eu qu’un impact limité, particulièrement depuis l’entrée dans le conflit des forces armées russes aux côtés de Bachar Al-Assad en 2015, ont confié des responsables américains au Washington Post, sous le couvert de l’anonymat. Le locataire de la Maison Blanche a pris cette décision il y a près d’un mois, après un entretien avec le patron de la CIA, Mike Pompeo, et le conseiller à la sécurité nationale, le général H. R. McMaster, ajoute le Washington Post. Pour l’heure, la Maison Blanche et la CIA se sont refusées à tout commentaire.

Derrière cette décision, l’intérêt pour la Russie

Le Washington Post estime que l’arrêt de ce programme de soutien aux rebelles syriens reflète l’intérêt du président américain «pour trouver des moyens de travailler avec la Russie» ainsi qu’une «reconnaissance des limites de l’influence de Washington et de la volonté de chasser Assad du pouvoir». Cette décision intervient alors que les Etats-Unis et la Russie ont négocié un cessez-le-feu dans le sud-ouest de la Syrie, couvrant une partie de la zone où les rebelles opèrent. Le cessez-le-feu a été annoncé le 7 juillet lors du sommet du G20 à Hambourg, en Allemagne, où Donald Trump et le président russe, Vladimir Poutine, se sont rencontrés pour la première fois.

Milliers de rebelles formés et armés

L’ancien président Barack Obama avait approuvé ce programme d’aide en 2013 au moment où divers groupes rebelles cherchaient un soutien extérieur dans le cadre d’un soulèvement général contre le régime. Des milliers de combattants rebelles ont ainsi été formés et armés. Mais l’engagement des Etats-Unis est resté ambigu en raison des doutes à Washington sur la capacité des rebelles à renverser Bachar Al-Assad et de la priorité donnée au combat contre l’organisation djihadiste Etat islamique. L’intérêt pour ce programme s’est encore érodé l’année dernière après la perte par les rebelles des zones qu’ils contrôlaient dans la ville d’Alep, à la suite d’une vaste offensive de l’armée syrienne, soutenue par la Russie.

Le Monde





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Sur ordre de Trump, la CIA stoppe son soutien aux rebelles syriens

    1. Yehudah

      Pendant que le gouvernement Israelien fait l’oppose sous couvert d’aide humanitaire! La question legitime pour tout le monde est que fait le gouvernement Bobo cense etre un faucon aux yeux des media mais utilise sa fonction pour accroitre l’aide aux musulmans ou emerge l ‘ opportunite. Il y a surtout la probabilite qu’il n’est pas un leader de l’aile droite ce que j’ai plusieurs fois affirme dans le passe pour s’ en persuader il s’agit pour ca de regarder ce qu’il fait…

    2. michel boissonneault

      bonjour Yehudah , je suis heureux de voir que tu continue de cracher ton venin sur Bibi … tu garde la forme ….. any way je revient a la CIA , le Président Trump fait bien de laisser tomber ses jihadistes car c’est un échec total car la moitié de ses jihadistes aider par washington ont prêter allégeance a al-quaida et l’autre moitié a EI….. cela prouve que Obama était encore dans l’erreur

    3. c.i.a.

      Rebelles  » mondérés  » ou non, ils se retournent toujours contre le mécréant, on a qu’a penser à Ben Laden, la c.i.a aurait dû l’abatte après  » usage  » , on sais la suis de cette erreur.
      Il est naif de croire à un musulman mondéré, ils lissent tous le même saloperie de livre, les musulmans s’entretuent c’est leur sport divin, je n’est aucunes sympathies pour Assad ni les Russes, mais a côté de la barbarie de l’ islam mondérés ou non…la russie est le moindre mal.
      Laisser les musulmans s’entretuent, ils ne m’éritent aucunes état d’âmes de la par des  » porcs de mécréants  » que nous sommes pour eux!!!

    4. zoro

      Oui, mais dans tout cela ce qui est inquiétant c`est l`accord POUTINE -TUUMP sur le dos d`Israel alors que les rebelles maintenaient la distance entre nous et les forces iraniennes et consorts ce qui n`est déjà plus le ca et cela va aller en pire quant on aura les iraniens a notre porte ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *