toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Quelques jours après l’évacuation, plusieurs centaines des migrants campent de nouveau porte de la Chapelle à Paris


Quelques jours après l’évacuation, plusieurs centaines des migrants campent de nouveau porte de la Chapelle à Paris

.

Les campements de fortune commencent à se remettre en place à la porte de la Chapelle à Paris, quelques jours seulement après que près de 2 800 migrants ont été évacués vers des centres d’accueil d’Île-de-France. Notre équipe s’est rendue sur place.

Plusieurs centaines de migrants campent actuellement autour du centre d’accueil situé dans le quartier de la porte de la Chapelle à Paris. Bien qu’ayant été évacuée le vendredi 7 juillet 2017, la zone a été réoccupée en seulement quelques heures par une trentaine de personnes, selon Le Parisien. D’après les témoignages recueillis sur place par le correspondant de RT France, ils étaient 150 le samedi soir et seraient environ 300 actuellement.

Alors même que les opérations de nettoyage se terminent sous l’échangeur de la porte de la Chapelle, une dizaine de tentes a réapparu. Un employé de la voirie, visiblement découragé, a expliqué à note correspondant que ces tentes ont été réinstallées en quelques heures après que l’endroit ait été complètement évacué, le 7 juillet dernier.

<

C’est le long du stade des Fillettes, boulevard des maréchaux, que se concentrent la plupart des migrants. Beaucoup n’ont pas monté de tentes et dorment à même le sol, sous le pont de la voie de chemin de fer. L’odeur est insoutenable à certains endroits. Les détritus sont très nombreux au sol.

Autre difficulté pour le quartier, la Porte de la Chapelle est un nœud routier important de Paris, ce qui engendre un embouteillage permanent à cet endroit qui plus est en chantier.

La quasi totalité des personnes rencontrées par notre équipe sont des hommes, jeunes, originaires d’Afrique ou d’Afghanistan. L’un d’entre eux montre un extrait d’acte de naissance. C’est un guinéen, né en 1999, qui explique être ici depuis cinq mois. Son projet d’installation n’est pas clair, il dit vouloir être placé dans un camp mais sans donner de détails.

Un attroupement permanent reste devant la porte d’entrée du centre. Des bénévoles sont là pour répondre aux questions des visiteurs, des cars de CRS sont garés toute la journée autours de cette zone. De nombreux migrants, qui campent à Saint-Denis, viennent à pieds jusqu’au centre.

Le 10 novembre 2016, l’ouverture d’un «centre d’accueil pour SDF» (accueillant principalement des migrants) porte de la Chapelle à Paris a eu pour conséquence la multiplication des camps de migrants en pleine rue, dans le quartier et dans la ville voisine de Saint-Denis.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Quelques jours après l’évacuation, plusieurs centaines des migrants campent de nouveau porte de la Chapelle à Paris

    1. RHODODENDRON

      Eh Macro con , t’attends quoi pour fermer les frontières : une épidémie de peste ?
      Quand ça arrivera , j’espère que c’est ta petite famille ,tes ministres,tes secrétaires d’état , tes députés et tes électeurs , ainsi que tous les islamo gauchIstes à ta botte qui seront touchés les premiers.
      Crois-moi je ne les pleurerai pas une seconde !

    2. Pinhas

      Est-on certain qu’il s’agisse des mêmes ( migrants ) .

      J’ai plutôt l’impression que ce sont de nouveaux envahisseurs et qu’on essaye de nous faire avaler la pilule .

      Je pense que prochainement on va en trouver de plus en plus dans les villes et villages à trainer dans les rues en quête de vols , de viols , etc …

      MACRON ne veut pas comprendre ou sait très bien ce qu’il nous fait .

    3. Claire

      On vide l’océan avec une cuillère et l’on répartit harmonieusement le résultat sur nos malheureuses campagnes. Grand remplacement et métissage forcés programmés par les mondialistes qui gouvernent l’Europe, Merkel en tête et Macron qui la suit comme un mouton. Le IV° Reich est En Marche…

    4. Armand Maruani

      La Porte de la Chapelle s’est transformée en Porte de l’islam depuis belle lurette .

      Nous ne sommes plus en France , comme nombre de cités et de quartiers dans tout le pays tombés aux mains de l’ennemi .

      Si vous ne portez pas de djellabas et de babouches vous serez soupçonnés d’espionnage .

      Si vous ne portez pas de djellabas et de babouches vous serez soupçonnés d’espionnage .

    5. Pinhas

      En effet , certains Français s’excusent d’être Français pour ne pas déplaire aux muzz.
      On est tombé dans le  » j’menfoutisme et la soumission.

      Ç’est désespérant et on a envie de hurler  » ha ! Les cons .

    6. Salmon

      le gouvernement veut plus d’accueil pour les migrants et plus de formations

      ET LES FRANCAIS ILS N’ONT DROIT A RIEN ????

      PAYS DE MERDE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      TOUT POUR LES MIGRANTS ET RIEN POUR LES FRANCAIS ???

      HONTE A CE GOUVERNEMENT !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *