toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Propagande terroriste : Google se lance dans la chasse au terrorisme avec YouTube


Propagande terroriste : Google se lance dans la chasse au terrorisme avec YouTube

L’avocat de Google a publié, le 18 juin, un communiqué qui détaille quatre mesures répressives. Objectif : « obtenir un juste équilibre ».

Après Facebook qui souhaite utiliser l’intelligence artificielle pour détecter les publications et profils à caractère terroriste, c’est Google qui se lance dans la chasse au terrorisme sur Internet grâce à sa plateforme YouTube. Dans un communiqué publié sur le blog du géant américain, son avocat Kent Walker précise que « Google et YouTube sont engagés à faire partie de la solution ». Même si Google travaille depuis des années à identifier et supprimer des contenus qui violent son règlement avec l’aide du gouvernement américain, des forces de l’ordre et des groupes de la société civile, cela ne suffit pas. D’où l’annonce de ces nouvelles mesures.

De nouvelles mesures abordées

Premièrement, Google souhaite augmenter l’utilisation des outils technologiques pour aider à identifier les contenus extrémistes. Un tri des vidéos doit pouvoir être effectué afin qu’elles soient ciblées et isolées rapidement. Un véritable défi, car tout comme Facebook, il faut pouvoir faire la différence entre une vidéo à but informatif et une autre à caractère terroriste. Leurs ingénieurs ont déjà trouvé le moyen d’empêcher le re-téléchargement de certaines vidéos de terroristes connus grâce à la correspondance des images.

Comme l’algorithme ne peut pas cibler toutes les vidéos, une expertise humaine doit l’accompagner notamment pour différencier la propagande terroriste des discours religieux ou informatifs. Google va donc augmenter le nombre d’experts indépendants dans son programme Trusted Flagger de YouTube qui permet aux utilisateurs d’ajouter un drapeau sur une vidéo à caractère terroriste et la signaler. Plus largement, Google veut ajouter 50 ONG spécialisées aux 63 organisations antiterroristes qui font déjà partie du programme.

Pour ce qui est de la troisième mesure, difficile de cerner la volonté de la société. Google veut conserver un équilibre entre liberté d’expression et censure des contenus. Sans violer le règlement, certaines vidéos sont extrêmement offensantes. Elles seront accompagnées d’un avertissement qui empêchera leur monétisation ou la publication de commentaires de la part des utilisateurs, mais resteront malgré tout en ligne. Reste à définir ce qui tombera dans ce purgatoire…

« Juste équilibre »

Pour finir, fidèle à son slogan « Don’t be evil », la multinationale explique vouloir identifier les potentielles recrues de Daech et tenter de les ramener à la raison en les dirigeant vers son programme Creators for Change, une plateforme qui réunit des youtubeurs des quatre coins du monde pour promouvoir la tolérance.

La société souhaite travailler avec d’autres entreprises du Web notamment Facebook, Microsoft et Twitter. L’idée serait d’établir un forum international pour partager et développer les moyens technologiques et soutenir les plus petites entreprises pour anéantir le terrorisme sur Internet. Pour Kent Walker, pas de doute : « Nous continuerons de travailler sur ce problème jusqu’à ce que nous obtenions un juste équilibre. »

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Propagande terroriste : Google se lance dans la chasse au terrorisme avec YouTube

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *