toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Position courageuse du directeur du festival de Carthage : l’attachement de Michel Boujenah à Israël est légitime, comme nous, musulmans, avons un attachement à la Mecque


Position courageuse du directeur du festival de Carthage : l’attachement de Michel Boujenah à Israël est légitime, comme nous, musulmans, avons un attachement à la Mecque

Le spectacle de l’humoriste franco-tunisien de confession juive fait toujours grand bruit en Tunisie. Les appels à l’annulation se poursuivent, contre ceux qui soutiennent Michel Boujenah.

 

Mokhtar Rassaa, le directeur du festival de Carthage  (en photo) a déclaré la radio Mosaiquefm, une radio privée en Tunisie, que Boujenah n’était « ni un grand sioniste, ni un leader du sionisme ! C’est un juif, il a un attachement à Israël, comme nous, musulmans, avons un attachement à la Mecque. »

 

La principale centrale syndicale tunisienne, la branche tunisienne du BDS et le parti Al Jouhoumri avaient appelé au boycott de  l’humoriste juif français d’origine tunisienne jugé trop complaisant avec Israël.

 

« Nous juifs de la Diaspora, n’avons aucune retenue dès qu’il s’agit de proclamer notre admiration pour Israël. Une admiration tout à fait justifiée lorsqu’on sait que le peuple auquel j’appartiens veut la paix avant tout », avait affirmé Boujenah.

 

Celui qui habite aujourd’hui à Saint-Paul-de-Vence et qui dirigera le prochain Festival de Ramatuelle avait également déclaré : « Je me sens juif, français, tunisien, sioniste et très proche d’Israël, tout en étant militant d’un état palestinien… Bref, un grand balagan ».

 

À l’annonce de sa participation au festival international de Carthage prévu le 19 juillet prochain, l’artiste franco-tunisien  fait l’objet d’une compagne virulente notamment de la part d’intellectuels antisémites.

 

Taxé de sioniste, Boujenah, qui est grand défenseur de la cause de la Tunisie, son pays d’origine, ne plait pas à tous ses compatriotes. Certains se sont même indignés de la programmation de son spectacle au Festival de Carthage et ont lancé un appel au boycott.

 

Une lettre a ainsi été adressée au ministre des Affaires culturelles et au directeur du Festival de Carthage, par la campagne internationale Boycott Sionisme, leur demandant de faire annuler le spectacle. Dans la lettre, les détracteurs de Boujenah ont cité et publié ses interventions médiatiques où il faisait part de son soutien à Israël et à son armée.

 

Dans ce sens, une dizaine de personnes se sont réunies ce vendredi 14 juillet 2017, pour manifester contre la tenue du spectacle de Boujenah prévu dans le cadre de la 53ème édition du festival de Carthage.

 

La manifestation, tenue devant le théâtre municipal de Tunis, a été organisée par l’Union générale tunisienne des étudiants, dont quelques membres ont hissé le drapeau palestinien et scandé des slogans contre le sionisme et la normalisation avec l’entité sioniste.

 

Notons que la manifestation, non médiatisée, a été transmise en direct via la page Facebook de la chaine des Frères musulmans  Aljazeera.

Alors que les leaders de la communauté juive luttent pour maintenir le concert de Michel Boujenah, l’humoriste juif a dit qu’il défiera la centrale syndicale tunisienne à la solde de BDS.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Position courageuse du directeur du festival de Carthage : l’attachement de Michel Boujenah à Israël est légitime, comme nous, musulmans, avons un attachement à la Mecque

    1. sarah

      Tous les hommes pratiquants, peu pratiquants ou non pratiquants sont attachés à ce qu’ils considèrent être le berceau de leur culture religieuse et aux lieux de pèlerinage de leurs religions : les hindouistes sont attachés au Gange, fleuve sacré de l’Inde pour eux, les bouddhistes sont attachés à la Chine, à l’Asie en général et au nord de l’Inde (lieu de naissance du bouddhisme), les catholiques à Lourdes, les mormons à l’Utah, un état des USA; cela ne veut pas dire que ces personnes soutiennent totalement la politique de l’Inde, de la Chine, de la France, des USA : ils sont souvent, parfois ou pas tout d’accord avec la politique de ces pays et c’est tout. Pourquoi refuserait-on aux juifs seuls d’être attachés à leurs berceaux religieux : cela s’appelle de l’antisémitisme.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *