toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Obscurantisme islamiste en Turquie : le djihad sera enseigné aux enfants mais pas la théorie de Darwin


Obscurantisme islamiste en Turquie : le djihad sera enseigné aux enfants mais pas la théorie de Darwin

.

Le ministère de l’Education turc a annoncé que la tentative de coup d’Etat de juillet 2016 serait désormais enseignée aux élèves, au même titre que le djihad conçu comme «l’amour de la nation». La théorie de Darwin en sera en revanche absente.

Le ministère de l’Education turc vient d’annoncer une vaste réforme des programmes scolaires, qui devrait entrer en vigueur dans certaines classes dès la rentrée 2017, avant d’être étendue à l’ensemble des niveaux dès l’année scolaire 2018-2019. Le 18 juillet, le quotidien Hurriyet rapporte notamment l’introduction de l’apprentissage de «la véritable signification du djihad» et la disparition de toute référence à la théorie de l’évolution des espèces de Charles Darwin.

«Le djihad est un élément de notre religion : il en fait partie, et il est donc du devoir du ministère de l’Education d’enseigner ce concept de manière appropriée», a déclaré le ministre Ismet Yilmaz, cité par le quotidien turc. «Il nous appartient de corriger ce qui est mal perçu, mal vu ou mal enseigné», a-t-il poursuivi, faisant référence au rapprochement, jugé fallacieux par de nombreux universitaires, du terme «djihad» avec l’idée de terrorisme islamique – le terme arabe «djihad» signifiant initialement «combat intérieur», notamment contre la tentation.

Mais l’interprétation que souhaite livrer le ministère de l’Education est-elle pour autant plus conforme aux exégèses coraniques ? «Le véritable sens du djihad, c’est l’amour de sa nation», a estimé Ismet Yilmaz. «Il s’agit de se rendre utile à la société, d’améliorer le bien commun, d’assurer la paix, de combler les besoins de la société», a-t-il continué.

Le coup d’Etat de 2016 sera enseigné, mais plus Darwin

Autre nouveauté qui attend les écoliers turcs : l’introduction dans leur enseignement de l’histoire du coup d’Etat raté contre le président Recep Tayyip Erdogan le 15 juillet 2016. Le jour est d’ailleurs devenu officiellement la «Journée de la démocratie et de l’unité nationale» et fait la part belle aux commémorations. «Lorsque la question de la démocratie sera abordée en classe, le 15 Juillet sera également abordé», explique Ismet Yilmaz.

Les ennemis de la démocratie selon l’Etat turc seront aussi nommés explicitement en classe : l’Etat islamique figure sur la liste au même titre que le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), réputé très à gauche et entretenant des vues séparatistes qui l’opposent violemment à Ankara depuis plusieurs décennies.

Après plusieurs annonces évoquant le retrait de la théorie de l’évolution de Charles Darwin des programmes, Ismet Yilmaz a confirmé que celle-ci ne serait plus enseignée, mais se défend de toute motivation idéologique ou religieuse. Elle serait tout simplement «hors de portée des élèves et pas pertinente à ce stade».

Mehmet Balik, président de l’Union des enseignants et des chercheurs (Egitim-Us), a vivement condamné ces nouveaux programmes, dont il estime que le but consiste à «élever des générations d’élèves qui ne poseront pas de question». Selon des propos rapportés par Reuters, Mehmet Balik s’inquiète d’une politique qui «détruit le principe de laïcité», alors qu’une loi contraint toutes les écoles à disposer d’une salle de prière.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Obscurantisme islamiste en Turquie : le djihad sera enseigné aux enfants mais pas la théorie de Darwin

    1. Charles Martel

      Çà ne m’étonne pas, c’est un pays de merde !
      Déjà petit, je connaissais ces 2 expressions : « tête de turc » et « tête de boche ». Les uns, tellement nuls et cons qu’on s’amusait à les emmerder en cours de récré ; les autres, tellement têtus comme des ânes qu’on leur parlait sans attendre de réponse.
      Aujourd’hui, ces turcs ont remporté la palme, pas académique, celle de l’obscurantisme : ils cumulent les 2 expressions.
      En conclusion, si la situation géopolitique dans ce secteur devait s’aggraver et mettre en danger le territoire Français, je ne vois plus qu’une seule alternative : vitrifier ce désert avec notre arsenal !

      1er point de ma satisfaction : c’est que dans tous ces pays musulmans tels que l’égypte, le maroc, la tunisie, la turquie et d’autres du même acabit le tourisme est en chute libre.

    2. alauda

      Le néo-créationnisme est encore soutenu par certains fondamentalistes protestants, notamment aux USA. Ironiser sur la lecture au pied de lettre de la création du monde en 6 jours peut être aussi mal perçu par des esprits étroits dans certains espaces de savoir en France. J’en ai fait l’expérience dans la première décennie du millénaire.

      Alors que la science en arrive à décrypter l’ADN, analyser l’évolution des gènes au niveau moléculaire, la fabrique des crétins refuse toujours d’admettre notre degré de parenté avec le chimpanzé : 1,23 % de différence génétique.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *