toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le prochain vote de l’UNESCO veut inscrire Hebron et le Caveau des Patriarches comme sites islamiques palestiniens


Le prochain vote de l’UNESCO veut inscrire Hebron et le Caveau des Patriarches comme sites islamiques palestiniens

L’Autorité Palestinienne poursuit son offensive de révision de l’histoire auprès des institutions internationales. Après la négation des liens du peuple juif avec Jérusalem, le Mont du Temple et le Kotel (le Mur), la commission du patrimoine mondial de l’Unesco s’apprête à voter une résolution qui inscrira la vieille ville de Hebron et le Caveau des Patriarches comme sites palestiniens au patrimoine mondial….

Il y a mille cinquante deux sites classés au patrimoine mondial par l’UNESCO dans le monde, neuf d’entre eux sont israéliens et deux sont palestiniens. Le processus d’inscription et de déclaration d’un site prend habituellement quelques années, mais l’Autorité Palestinienne souhaite profiter d’une clause du règlement qui permet d’accélérer la procédure en prétendant que les sites sont en voie de disparition et plus précisément que le Caveau des Patriarches serait en danger de destruction par la «force d’occupation».

Le vote doit avoir lieu dimanche lors du congrès de la Commission du Patrimoine de l’Unesco qui aura lieu à Cracovie en Pologne. Cette fois encore, Israël compte ne pas se laisser faire et pour convaincre des pays membres de ne pas se prêter à une nouvelle tentative de révisionnisme historique, la vice-ministre des Affaires étrangères Tsipi Hotovely a organisé, il y a quelques jours une visite guidée à Hebron. Une dizaine d’ambassadeurs des pays membres de la Commission du Patrimoine de l’Unesco ont fait le voyage. Tsipi Hotovely a expliqué aux diplomates l’histoire de Hebron, berceau du judaïsme depuis 4 500 ans. La ministre a aussi pu montrer qu’Israël assurait la liberté de culte pour tous, Juifs et Musulmans au Caveau des Patriarches.

Mais il n’est pas certain que cela suffise car le Comité du patrimoine compte vingt et un pays membres et sa composition très problématique pour Israël est la suivante : Finlande, Pologne, Portugal, Croatie, Turquie, Azerbaïdjan, Indonésie, Philippines, Corée, Vietnam, Kazakhstan, Tunisie, Koweït, Liban, Burkina Faso, Zimbabwe, Angola et  Tanzanie. Lors du vote de la dernière résolution anti-israélienne qui s’opposait  à la souveraineté de l’Etat Juif sur toute la ville de Jérusalem, adoptée par l’UNESCO le jour de l’anniversaire de l’indépendance d’Israel, dix pays ( l’Italie, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la Grèce, l’Ukraine, le Togo, la Lituanie, les Pays-Bas et l’Allemagne) avaient voté en faveur d’Israël et aucun ne fait parti du Comité du patrimoine qui votera.

Mais Israël veut se battre jusqu’au bout et ne compte pas capituler. Habituellement les votes à l’UNESCO se font au grand jour, le greffier remet un bulletin à chaque ambassadeur qui vote depuis son siège en public. Cette fois Israël a demandé que l’ensemble du processus de vote se fasse à bulletin secret. L’Ambassadeur d’Israël auprès de l’UNESCO et son adjoint ont déjà contacté des responsables clés de l’organisation dont  son conseiller juridique, dans le but d’assurer un véritable vote à bulletin secret. Il semblerait même qu’un pays qui n’a pas de relations diplomatiques avec Israël aurait déjà signalé qu’il voterait contre les Palestiniens si le vote se faisait en secret.

L’enjeu est immense car la reconnaissance de la vieille ville d’Hébron comme site du patrimoine mondial de l’UNESCO servira à cimenter les opinions internationales qui considèrent la grotte des patriarches comme un site musulman et palestinien. Dans un sens plus large, une telle reconnaissance aurait également une incidence sur la question de la souveraineté et des droits historiques sur d’autres sites que les Palestiniens revendiquent. Une telle reconnaissance imposerait également des restrictions sur la construction, la préservation et le développement israélien du site et d’une zone autour de celle-ci. Pour tout point de contrôle de sécurité mis en place par Israël sur le site, celui-ci sera accusé de destruction d’un site du patrimoine mondial.

Source: Tel Avivre





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Le prochain vote de l’UNESCO veut inscrire Hebron et le Caveau des Patriarches comme sites islamiques palestiniens

    1. Salmon

      c’est inadmissible dans toutes familles Juive , nous connaissons tous les lieux SAINTS
      ça fait parti de notre histoire ,pratiquants ou non !

      http://www.europe-israel.org/2012/12/palestine-mythes-mensonges-et-realites-sur-la-palestine-par-jean-marc-moskowicz/

      http://www.europe-israel.org/2015/12/le-mensonge-de-la-palestine-terre-arabe-face-aux-recits-historiques-ibn-khaldun-historien-arabe-en-1377-la-souverainete-juive-sur-cette-terre-sest-prolongee-sur-1-400-ans/

      http://www.europe-israel.org/2016/03/mais-qui-est-palestinien-a-la-fin/

    2. rachel

      Donc pour creer un futur etat, il faut effacer l histoire des juifs, des vrais usurpateurs d identities, des voleurs de terre, de notre patrimoine, il n y aura pas de 2eme solution finale, abolition de l unesco et de ses collabos, de quels droits des pays s ingerent dans l existence d Israel, Ce n est plus une bataille par les armes, mais par les mots et des votes mais Israel fait quoi concretement pour rerebaptise notre kotel, le Mont du Temple, et maintenant le caveaux des patriarches, enlevez toutes ces pancartes ecrites en arabes sur les routes d Israel, ils devorent tout, ces zombies. Ils nous reprennent au nez et la barbe, notre terre et patrimoine, le dernier arrive, 700 ans apres jesus christ, et ils disent qu ils sont les 1er, faut arreter,la mythomanie, dites Stop aux mensonges !

    3. Esther

      Israel a autorise la guerre de se derouler dans chaque endroit saint juif pendant que dans le meme temps il amene la paix dans chaque maison arabes d’Israel.

    4. Salmon

      Bravo Rachel , entièrement d’accord avec vous

      Esther qu’est ce que vous racontez ??
      Israël a autorisé la guerre de se dérouler dans chaque lieux Saints ?
      je vous signale que la guerre a toujours été déclarée par les arabes et Israël s’est défendu !
      est ce clair ???

    5. Pinhas

      Que l’UNESCROC n’oublie pas la Tour Eiffel , l’arc de triomphe , la tour de Pizze , etc ….
      Ha ! ces muzz voleurs un jour , voleurs toujours .

      Ils ont bâti leur secte sur des mensonges et cela ne fait que continuer .

    6. lyse

      une loi contre l’unesco, la déclarer illégitime, et pourquoi pas sur la liste des terroristes, ou de malades mentaux à ne pas prendre au sérieux.

    7. Salmon

      la SDN a été démantelée donc ……
      déjà les USA , Israël vont contribuer beaucoup moins à ces organisations terroristes

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *