toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël : des touristes de passage dans le pays se forment aux techniques anti-terroristes


Israël : des touristes de passage dans le pays se forment aux techniques anti-terroristes

Les touristes de passage dans le pays sont nombreux à suivre des formations dispensées par des soldats d’élite comme ceux de l’école de formation Calibre 3 installée dans une colonie. Un centre qui propose une session de deux heures consacrée au contre-terrorisme pour les touristes.

Pour un peu plus de 110 dollars, on a droit à tirer à l’arme automatique. L’attaque terroriste d’un Palestinien sur un marché reconstitué est le gros morceau de ce stage animé par Ethan Cohen, un ancien des forces spéciales. Selon lui, « le subconscient des stagiaires leur dit qu’ils sont dans le pays le plus sûr du monde, mais une autre partie d’eux mêmes a eu très peur ».

Autour de l’instructeur, il y a une vingtaine de touristes : des juifs originaires du Mexique et du Venezuela, venus pour certains avec leur enfants pour l’adrénaline. « Pour les enfants c’est comme si c’était du paint bal,l on n’est pas là dans l’idée d’utiliser une arme demain » explique ce père de famille. Pour d’autres, il s’agit de se reconnecter avec l’armée et la réalité d’Israël : « On se sent plus proches des dangers qui menacent le pays et on comprend comme l’armée agit dans ce genre de situations. Je n’imaginais pas ce que c’était vraiment avant de venir ici » explique cet autre participant.

Ce stage est plus une démonstration qu’un apprentissage. Il a été monté pour les touristes il y a huit ans. Il a reçu l’aval des autorités Israéliennes qui ont souhaité en faire une vitrine technique et morale de l’armée israélienne.

Peu de stagiaires viennent d’Europe et de France et ceci même plusieurs pays européens ont connu des attaques terroristes, remarque Yoav fleishman de Calibre 3. Mais l’instructeur note chez les touristes européens un changement de perception : « les stagiaires se sentent plus impliqués parce que c’est quelques chose qu’ils ont connu et qui les a touchés. Ce n’était pas le cas il y a quelques années », dit-il.

Calibre 3 n’échappe pas aux critiques. Le centre est situé à la limite de la Judee Samarie, il témoigne de la face sombre d’Israël, estime Harri, un israélien venu se faire une opinion : « C’est du tourisme de guerre, ça militarise les civils. C’est perturbant de constater que c’est une partie d’Israël ».

Les stages pour touristes représentent 40% de l’activité de ce centre de formation initialement monté pour professionnels. D’après le responsable il draine plus de 20 000 personnes par an.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Israël : des touristes de passage dans le pays se forment aux techniques anti-terroristes

    1. Salmon

      c’est génial , ce sont des génis en Israël
      apprendre à tirer , trop bon
      c’est le pays où je me suis sentis le plus en sécurité , et croyez moi j’en avez besoin
      tout le monde est fouillé de partout , des soldats de partout, la police (pas les guignols de France) , c’était le bonheur !

    2. Danely

      J’addore votre vocabulaire (je ne doit pas etre le seul)… »colonie »; »implantation »..etc que D. Vous aide..

    3. rachel

      La Judee Samarie c est Israel, les juifs ou les israeliens n ont jamais rien colonise, contrairement aux francais, aunglais, allemands, arabes.

    4. Pinhas

      @Danely israël possède une superficie plus petite que toute la Bretagne .

      La Bretagne = 26.000 Km2 .

      Israël = 22.000 Km2.

      De quel colonisation parlez-vous svp .

      Avant de répéter comme un perroquet toutes les énormités qui salissent Israël et son peuple , instruisez-vous et venez en Israël ainsi sur place vous vous rendrez compte de ce qui est réel .

    5. Pinhas

      @Danely

      Quelques colonies Françaises .

      Continent américain
      Amérique du Nord

      Royal Standard of King Louis XIV.svg Nouvelle-France : 1er(1534-1763)
      Ancienne Acadie1.JPG Acadie (1604-1713)
      Blason proposé pour la province royale de Canada en 1663.svg Canada (1608-1763)
      Royal Standard of King Louis XIV.svg Isle Royale (1713-1763)
      Ancienne Louisiane1.JPG Louisiane (1682-1763), (1800-1803)
      Royal Standard of King Louis XIV.svg Terre-Neuve, (1655–1713)

      Flag of France.svg Saint-Pierre-et-Miquelon : 1er (1763-1815), 2e (1815-1946) [TOM en 1946, DOM en 1976, collectivité territoriale en 1985 puis COM depuis 2003]

      Flag of Île-de-France.svg Floride française : une fondation par les Huguenots (1562-1565)
      Flag of France.svg Île de Clipperton : 2e (1850-?) [COM depuis 2007]

      Caraïbes

      Anguilla (brièvement) : 1er (1745,1796)
      Antigua (brièvement) : 1er (1666)
      Dominique : 1er (1625-1763)
      Grenade : 1er (1650-1762)
      Guadeloupe : 1er, 2e (1635-1946) [DOM depuis 1946]
      Martinique : 1er, 2e (1635-1946) [DOM depuis 1946]
      Montserrat (brièvement) : 1er (1782)
      Saint-Martin (seulement partie nord) : 1er, 2e (1626-1946) [partie du département de la Guadeloupe en 1946 ; COM depuis 2007]
      Saint-Barthélemy : 1er, 2e (1648-1946) [partie du département de la Guadeloupe en 1946 ; COM depuis 2007]
      Sainte-Lucie : 1er (1660-1814)
      Saint-Vincent-et-les Grenadines : 1er (1719-1763,1779-1783)
      Saint-Eustache (brièvement) : 1er (1648-1678)
      Île Saint-Christophe : 1er (1600-1713)
      Tobago : 1er (1678, 1713-1763, 1783-1793)
      Sainte-Croix : 1er( 1651-1733)
      Saint Domingue (Aujourd’hui Haïti et République dominicaine) : 1er (1623-1804)

      Amérique du Sud

      Brésil (Rio de Janeiro brièvement et São Luís brièvement) : 1er (1655-1660)

      (voir France antarctique et France équinoxiale)

      Guyane : 1er, 2e (1604-1652, 1662, 1670-1946) [DOM depuis 1946]

      Îles Malouines :1er (1764-1767)

      Continent africain
      Article connexe : Afrique française.
      Afrique du Nord

      Drapeau : France Afrique française du Nord (1830-1962)

      Maroc (89 % du territoire du Maroc actuel était sous contrôle français, le reste étant sous contrôle espagnol : 2e (1912-1956, protectorat)
      Algérie : 2e (stricto sensu 1830-1848 ; départements de 1848 à 1962)
      Tunisie : 2e (1881-1956)

      Afrique sub-saharienne

      Drapeau : France Afrique-Équatoriale française (1910-1958)

      République centrafricaine (à l’époque Oubangui-Chari) : 2e (1889-1960)
      Tchad : 2e (1895-1960)
      République du Congo (à l’époque Congo français puis Moyen-Congo) : 2e (1891-1960)
      Gabon : 2e(1843-1960)

      Drapeau : France Afrique-Occidentale française (1895-1958)

      Bénin (à l’époque Dahomey) : 2e(1895-1960)
      Burkina Faso (à l’époque Haute-Volta) : 2e (1898-1960)
      Guinée (à l’époque Guinée française) : 2e (1893-1958)
      Côte d’Ivoire : 2e (1895-1960)
      Mali (à l’époque Flag of French Sudan (1958-1959).svg Soudan français) : 2e (1857-1960)
      Mauritanie : 2e (1900-1960)
      Niger : 2e (1897-1960)
      Sénégal : 1er (Saint-Louis-du-Sénégal, Gorée) et 2e (1626-1758, 1779-1809, 1817-1960)
      Togo : 2e (1919-1960)

      Autre

      Albreda en Gambie : 1er et 2e (1681-1857)
      Cameroun : 2e (1919-1960, pays sous tutelle de la France)

      Océan Indien

      Drapeau : France Colonie de Madagascar (1897-1958)

      Comores : 2e (1841-1946) [TOM à partir de 1946, jusqu’à l’indépendance le 6 Juillet 1975 sauf pour Mayotte restée française]
      Madagascar : 1er (Fort-Dauphin, île Sainte Marie), 2e (1896-1960)
      Île Maurice : 1er (1715-1810)
      Mayotte : 2e (1841-1946) [TOM en 1946 en tant que partie des Comores, puis indépendamment après l’indépendance de l’Union des Comores ; DOM depuis 2011]
      La Réunion : 1er (1642-1810), 2e (1815-1946) [DOM depuis 1946]
      Îles Éparses (Bassas da India, île Europa, île Juan de Nova, îles Glorieuses, île Tromelin) : 2e (1896-?) [district des TAAF, qui est un TOM, depuis 2007]
      Seychelles : 1er (1756-1810)
      île Amsterdam (1843-?), île Saint-Paul (1842-?), archipel Crozet (1772-?), îles Kerguelen (1772-?) : 2e [aujourd’hui districts des TAAF, qui est un TOM]

      Autre

      Djibouti (dénommé à certaines époques Territoire d’Obock, Côte française des Somalis et territoire français des Afars et des Issas) : 2e (1862-1977)
      Tanzanie (Zanzibar, brièvement) : 1er (1744)

      Moyen-Orient

      Territoires sous mandat octroyés par la Société des Nations:

      Lebanese French flag.svg Grand Liban (1920-1943)

      Liban : 2e (1920-1943)
      Syrie : 2e (1920-1946)
      Hatay : 2e (1918-1938) [appartient à la Turquie à partir de 1939 (Sandjak d’Alexandrette, maintenant appelée province d’Hatay), même si reste revendiqué par la Syrie depuis lors]

      Continent asiatique
      Asie du Sud

      Inde

      moitié de l’Inde (Indes françaises) : 1er
      seulement Pondichéry, Karikal, Yanaon, Mahé, et Chandernagor : 2e (1765-1893, 1802-1803, 1816-1954)

      Extrême-Orient
      Colonies françaises en 1891 (Le Monde Illustré) :
      1. Panorama de Lac-Kaï, poste français de Chine
      2. Le Yun-nan, au quai d’Hanoï
      3. Rue de Hanoï inondée
      4. Embarcadère de Hanoï

      Flag of France.svg Indochine française (1887-1954)

      Flag of Cambodia under French protection.svg Cambodge : 2e (1863-1953)
      Flag of French Laos.svg Laos : 2e (1893-1954)
      Flag of France.svg Cochinchine (Sud du Viêt Nam, 1862-1949)
      Flag of Colonial Annam.svg Tonkin (Nord du Viêt Nam, 1885-1948)
      Flag of Colonial Annam.svg Annam (Centre du Viêt Nam, 1885-1948)
      Flag of South Vietnam.svg Les trois parties du Viêt Nam sont réunies en 1949 au sein de l’État du Viêt Nam
      Flag of France.svg Le Territoire de Kouang-Tchéou-Wan (aujourd’hui Drapeau : République populaire de Chine Guangzhou Wan) : 2e (1898-1945)

      Dans le cas des concessions ci-après, la France, à l’instar des autres puissances qui s’étaient également vues octroyer des concessions dans certaines villes, ne détenait pas la souveraineté sur ces parcelles de territoire qu’elle ne faisait qu’administrer et qui demeuraient partie intégrante de la Chine. Elles ne firent donc pas partie de l’empire colonial, tout comme le Yunnan sur lequel la France exerçait par traité certains droits limités (contrôle sur le Chemins de fer français du Yunnan, etc.).

      Chine

      La concession française de Shanghai : 2e (1849-1946)
      La concession française de Tientsin (aujourd’hui Flag of the People’s Republic of China.svg Tianjin) : 2e (1860-1946)
      La concession française de Hankéou (aujourd’hui partie de Flag of the People’s Republic of China.svg Wuhan) : 2e (1896-1943)
      La concession française de Canton sur l’île de Flag of the People’s Republic of China.svg Shamian : 2e (1859-1949) (1/5e de l’Ile)
      Le territoire à bail de Kouang-Tchéou-Wan, rattaché à l’Indochine française (voir plus haut)

      Océanie

      Nouvelle-Calédonie : 2e (1853-1946) [TOM en 1946, aujourd’hui collectivité sui generis]
      Polynésie française : 2e (1880-1946) [TOM en 1946, puis COM, aujourd’hui COM]
      Flag of France.svg Flag of the United Kingdom.svg Vanuatu (condominium franco-britannique sous le nom de Condominium des Nouvelles-Hébrides) : 2e (1906-1980)
      BlasonWallisetFutuna.svg Wallis-et-Futuna : 2e (1887-1961) [TOM en 1961, COM depuis 2003]
      Australie-Occidentale française (1772-????)

      Antarctique

      Flag of the French Southern and Antarctic Lands.svg Terre Adélie : 2e (1840-1949) [district des TAAF depuis 1949, qui est un TOM]

      Europe

      Départements français de Grèce : 1er (1797-1802)
      Flag of France.svg Malte : 1er (1798-1800)
      Albanie : République de Korça (1916-1920)

    6. Danely

      1er, jai dans mon intervention critiquer le site pour l enploi du mot « colonie »..secondo,je suis ancien militaire,ancien combatant depuis 81..vous etes tellement « abruti » par l europe,que vous n arriver meme plus a lire un simple texte..mettez votre agressivite au sevice de votre pays….

    7. Danely

      Tertio: pour d’autres « agites »,je suiis ancien membre de defun partie « Moledeth » de « Gandhi » et de celui de Gueoula Cohen (zal)…je m addresser bien au site qui maladroitement emploi un vocabulaire errone…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *