toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Indre-et-Loire : l’unique centre de déradicalisation n’accueille plus aucun pensionnaire depuis février, le gouvernement décide de le fermer


Indre-et-Loire : l’unique centre de déradicalisation n’accueille plus aucun pensionnaire depuis février, le gouvernement décide de le fermer

L’unique centre de déradicalisation de France, situé à  Pontourny en Indre-et-Loire, d’une capacité de 25 personnes mais qui n’accueille plus aucun pensionnaire depuis février, va être fermé, a annoncé ce vendredi le ministère de l’Intérieur.

« L’expérimentation d’un centre d’accueil ouvert, fonctionnant sur la base du volontariat, a montré ses limites. Le gouvernement a ainsi décidé de mettre un terme à l’expérimentation conduite à Pontourny, sur la commune de Beaumont-en-Veron », ajoute-t-il.

Aucun des pensionnaires n’a suivi le programme jusqu’à son terme

En septembre 2016, le gouvernement avait décidé d’ouvrir à titre expérimental ce centre, vite controversé, avec pour objectif de « préparer, proposer et dispenser une offre et un programme pédagogique utilise à la réinsertion de jeunes radicalisés en voie de marginalisation ».

Mais le centre n’a au total accueilli que neuf pensionnaires et aucun d’entre eux n’a suivi le programme jusqu’à son terme, souligne le ministère de l’Intérieur.

Cette fermeture ne signifie pas pour autant « l’abandon d’une politique de prise en charge des publics en voie de radicalisation dans des structures adaptées », affirme le ministère. « Le gouvernement étudiera la possibilité d’ouvrir des structures de petite taille » pour y développer des solutions alternatives à l’incarcération, ajoute-t-il sans plus de détails.

La secrétaire générale du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation a été chargée de faire des propositions, en lien notamment avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice.

Un rapport sénatorial publié le 12 juillet critiquait sévèrement la politique de déradicalisation menée en France et demandait notamment la fermeture du centre de Pontourny.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Indre-et-Loire : l’unique centre de déradicalisation n’accueille plus aucun pensionnaire depuis février, le gouvernement décide de le fermer

    1. Une voix d'Alsace

      Un musulman radicalisé est tout simplement un musulman logique avec lui-même. Seule une désislamisation serait efficace, mais il est évidemment que notre gouvernement de dhimmis ne saurait y songer.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *