toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Extraordinaire gaspillage d’énergie : échec des organisations anti-israéliennes en Tunisie pour annuler le spectacle de Michel Boujenah


Extraordinaire gaspillage d’énergie : échec des organisations anti-israéliennes en Tunisie pour annuler le spectacle de Michel Boujenah

Les lobbyistes de BDS, qui visent à boycotter et délégitimer l’État juif, ont essuyé un nouvel échec dans un pays arabe. Les chantages des mouvements et organisations anti-israéliennes en Tunisie n’ont pas rapportés de résultats.

Le spectacle de Michel Boujenah, a eu lieu ce mercredi 19 juillet 2017 au Musée de Carthage dans le cadre de la 53ème édition du festival international de Carthage.

Plus de 600 personnes ont pris part au spectacle de l’humoriste après une campagne qui a sème les divisions.Les leaders de la communauté juive ont lutté pour maintenir le concert.

Une manifestation a eu lieu peu avant le début de ce spectacle. Des protestataires ont scandé des slogans, réfutant tout normalisation avec « Israël ».

Plus de 50 personnes se sont rassemblées pour protester devant le Musée national de Carthage à quelques heures du début du spectacle « Ma vie rêvée » de l’humoriste précité. Devant la Police, ils entendaient faire intimider les spectateurs avec leurs cris de haine et délires.

Pour répondre à ses détracteurs, Boujenah a consacré une partie de son spectacle pour dénoncer le terrorisme et montrer son soutien à la France et à la Tunisie, qui ont connu des attaques terroristes. « Chez moi on ne meurt pas, chez moi on ne meurt pas dans un musée ou sur une plage… » a-t-il dit.

 

La centrale syndicale du pays l’UGTT, qui est la branche locale de (BDS), a appelé  le 4 juillet 2017 dans un communiqué à annuler le spectacle de Michel Boujenah.

« Cet appel n’est pas basé sur sa religion, mais sur ses positions qui soutiennent le sionisme et l’assassin Ariel Sharon. Cet artiste a même organisé des manifestations pour soutenir les politiques de l’entité sioniste » a-t-on communiqué.

Le Mouvement démocratique, un parti de gauche, a considéré  ce spectacle comme une sorte de normalisation avec « l’État sioniste ». Issam Chebbi secrétaire général d’Al-Joumhouri, un autre parti de gauche, a aussi soutenu le boycott.

Des  intellectuels tunisiens, obsédés par l’antisionisme, ont soutenu  la compagne de DBS.

Boujenah a eu le soutien inattendu du Parti libéral tunisien. Son chef, Mounir Bouattour, a jugé que la question palestinienne ne le concerne pas. On note aussi  la position courageuse du directeur du festival de Carthage pour qui « l’attachement de Michel Boujenah à Israël est légitime, comme nous, musulmans, avons un attachement à la Mecque. »

Le gouvernement est resté silencieux sur ces appels au boycott.

L’humoriste a présenté son dernier spectacle à l’auditorium de la Tal Buisness School à Ramat Aviv le 28 juin dernier. Il dirigera le prochain Festival de Ramatuelle.

En 2009, Gad Elmaleh, également humoriste et comédien juif français a été contraint d’annuler une tournée au Liban, après des menaces quant à son judaïsme.

En 2014, c’est Bernard-Henri Lévy, un philosophe juif et fervent défenseur d’Israël, qui a été accueilli à l’aéroport de Carthage, en Tunisie, par des manifestants qui scandaient : « non au pouvoir sioniste en Tunisie » et « va-t’en ! »

 

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Extraordinaire gaspillage d’énergie : échec des organisations anti-israéliennes en Tunisie pour annuler le spectacle de Michel Boujenah

    1. Armand Maruani

      Faire le clown en Tunisie quand on est Juif c’est passer pour un pitre .

      Ce qu’oublie Boujenah c’est qu’il y a un grand décalage entre la Tunisie des années 50 et celles d’aujourd’hui . La jeunesse s’est identifiée à la lutte des  » bons palestiniens  » contre les  » méchants sionistes  » .

      Rappelons que nombreux sont les palestiniens qui se sont installés en Tunisie aprés leur défaite cuisante en 82 lors de la guerre du Liban .

      Miterrand avait d’ailleurs sauvé la vie d’Arafat qui était dans le collimateur de Tsahal .

    2. Armand Maruani

      Quelles histoires de Boujenah pourraient faire rire aujourd’hui les tunisiens ?

      Les mêmes que celles qu’il raconte en France devant son public qui le suit depuis ses débuts ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *