toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Allemagne : une fête dégénère en affrontements avec la police après une vague d’agressions sexuelles par des migrants Afghans et Irakiens. Un niveau de violence «terrifiant»


Allemagne : une fête dégénère en affrontements avec la police après une vague d’agressions sexuelles par des migrants Afghans et Irakiens. Un niveau de violence «terrifiant»

.

Une fête de village dans un village allemand a dégénéré en affrontements avec la police, après de nombreux cas d’agressions sexuelles. La police évoque «beaucoup de gens d’origine étrangère» parmi les agresseurs, dont trois Afghans et un Irakien.

Des échauffourées ont éclaté les 14, 15 et 16 juillet derniers lors d’une fête populaire en Allemagne, près de Stuttgart, entre forces de l’ordre et groupes de jeunes, dont certains sont accusés d’agressions sexuelles, a fait savoir la police allemande le 17 juillet.

Un demandeur d’asile irakien de 20 ans a «importuné sexuellement» le 14 juillet au soir une jeune femme tandis que dans la nuit du 15 au 16 juillet, trois Afghans de 18 à 20 ans ont entravé une jeune fille de 17 ans et se sont livrés à des attouchements sur elle, d’après un responsable de la police locale, Roland Eisele, qui s’est exprimé lors d’une conférence de presse à Schorndorf, lieu des incidents.

Les suspects ont été interpellés mais la justice ne les a pas placés en détention, dans l’attente des suites de l’enquête. Un communiqué de la police parle de trois agressions sexuelles à ce stade. Roland Eisele a appelé les personnes estimant avoir été victimes d’attouchements à se signaler aux forces de l’ordre.

Un niveau de violence «terrifiant»

«Beaucoup de gens d’origine étrangère étaient dans ces groupes, mais pas exclusivement», a souligné Roland Eisele à propos des jeunes mis en cause lors des incidents. Il a précisé ne pas être en mesure de dire quelle proportion des agresseurs étaient des migrants. Il a toutefois stipulé que le degré de violence observé sur le terrain était «terrifiant».

Des échauffourées ont éclaté dans la nuit du 15 au 16 juillet entre la police et des groupes de plusieurs dizaines de jeunes, qui s’étaient extraits d’une foule d’un millier de personnes venues participer à la fête populaire annuelle de la ville de 40 000 habitants. Ils ont alors lancé des bouteilles contre la police et d’autres spectateurs, toujours selon le chef de la police locale, ajoutant que plusieurs des agresseurs étaient alcoolisés.

Les agressions sexuelles commises lors de cette fête populaire évoquent, bien que dans une ampleur bien moindre à ce stade, la vague d’agressions commises à Cologne contre des femmes par des migrants le soir de la Saint-Sylvestre 2015, année au cours de laquelle l’Allemagne avait accueilli 890 000 demandeurs d’asile. Quelque 1 200 plaintes avaient été déposées, dont plus de 500 pour agression sexuelle.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Allemagne : une fête dégénère en affrontements avec la police après une vague d’agressions sexuelles par des migrants Afghans et Irakiens. Un niveau de violence «terrifiant»

    1. Pinhas

      Ce n’est pas encore assez .

      Combien de viols , de crimes barbares faudrat-il pour que les peuples d’Europe se révoltent ?

      Ha ! peut-être que les chefs d’état misent sur l’habitude et l’indifférence .

       »Tant que les gens font la fête , boivent de la bière , partent en vacances , sont anesthésiés quoi ! hé bien on a la paix  » c’est ce que doivent penser certains dirigeants Européens .

      Lorsque la fête sera terminée , le réveille sera très dur .

    2. Frank Giroux

      Les Allemands ont choisi Merkel et le fléau qu’elle colportait.
      Tu l’as voulu, tu l’as eu. Tu l’a choisi, c’est tant pis.
      Maintenant ils ont deux possibilités
      1) Soit ils acceptent les faits tels quels : c’est-à-dire ils renoncent à la liberté de circulation dans leur pays à cause du danger potentiel permanent d’agressions et de viols;
      2) Soit ils se débarrassent des envahisseurs; s’ils choisissent cette option ils devront les chasser en catimini, village par village, ville par ville, territoire par territoire sans trop attirer l’attention.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *