toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une semaine sombre pour les chefs terroristes musulmans en Irak, en Syrie et au Yémen


Une semaine sombre pour les chefs terroristes musulmans en Irak, en Syrie et au Yémen

Enfin, les temps sont difficiles chez les dirigeants terroristes islamistes et  les fous de Dieu qui choisissaient la mort pour se distinguer. Nul, davantage que nous, ne souhaitent que le monde puisse vivre enfin en paix.

En Irak  des troupes  irakiennes étranglent les derniers djihadistes à Mossoul

Les forces irakiennes  continuent courageusement leur offensive pour chasser le groupe État islamique (EI) de Mossoul. Ils ont achevé,  cette semaine, l’encerclement du groupe État islamique. Seulement  300 au maximum combattants de l’E  sont encore retranchés à Mossoul, sur les quelque 6.000 qui contrôlaient la ville au début de l’opération de reconquête il y a neuf mois.

L’Irak veut  achever le siège de la vieille ville, où les djihadistes retiennent en otage une très importante population de civils ( femmes et enfants qui y seraient bloqués.) comme la technique du combat du Hamas à Gaza, en 2009.

Selon des médias arabes, la résistance des djihadistes est farouche parce que c’est leur dernière place forte et ils n’ont plus rien à perdre.

Avec une pression qui s’accroît sur eux en Irak mais aussi en Syrie, où une alliance de combattants  kurdes mène une offensive contre le fief de l’EI à Raqa, les djihadistes  font  de plus en plus recours à des tactiques de guérilla et s’en prennent à des cibles civiles.

En Syrie  la mort d’Abou Bakr al Baghdadi et  Turki al Binali

Le ministère russe des Affaires étrangères annonce, ce jeudi 22 juin 2017, pouvoir affirmer avec un haut degré de certitude qu’Abou Bakr al Baghdadi ( photo), le chef de l’organisation sunnite de l’État islamique, est mort, à la suite d’un bombardement russe sur Raqqa, en Syrie.

 

Selon les médias russes, les forces de Russie ont  la certitude que le « calife » autoproclamé de l’EI avait péri dans un bombardement de l’aviation russe visant, fin mai, une réunion de cadres de l’organisation djihadiste dans le secteur de Rakka, en Syrie.

Rappelons aussi qu’un autre chef musulman, Turki al Binali, qualifié de  » grand mufti » du groupe terroriste musulman Daech est aussi bel et bien mort en Syrie, a confirmée la coalition formée par les Etats-Unis.

Ce principal dignitaire religieux a trouvé la mort dans une frappe aérienne menée en Syrie le 31 mai.

Né à Bahrein en 1984, il était issue d’une famille très riche, Al-Binali ( en photo) était un confident du leader de Daech, Abu Bakr al-Baghdadi et «a joué un rôle central dans le recrutement de combattants terroristes étrangers et provoqué des attaques terroristes à travers le monde», ajoute la même source.

Au Yémen  la mort d’Abou Kattab al-Awlaki

Trois combattants et chefs d’Al-Qaïda ont  été tués lors d’un raid américain au Yémen . Selon des sources tribales cette opération a visé un bloc résidentiel tenu par des chefs  d’Al-Qaïda à Shabwa, une région montagneuse, à l’est de la capitale Sanaa.

Selon un  site d’information arabe , Abou Kattab al-Awlaki, l’émir d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique  de province de Shabwa est mort avec deux extrémistes, le 16 juin, lors d’une attaque par un drone américain.

Un haut responsable  américain de sécurité estime qu’al-Awlaki était un haut dirigeant responsable de la planification et de l’exécution d’attentats terroristes contre des civils. Il a une influence considérable  sur al-Qaïda dans la péninsule arabique, et il  a des liens avec des hauts dirigeants de l’organisation. Il a été impliqué dans les efforts  visant à régner la terreur  dans le sud du Yémen.

D’après ces sources arabes des bâtiments étaient utilisés par les djihadistes comme un quartier général, un lieu de réunion et de planification d’opérations à l’étranger.

Les Etats-Unis, qui sont les seuls dans la région à disposer de drones pouvant atteindre des cibles au Yémen, considèrent Al-Qaida dans la péninsule arabique, comme la plus dangereuse du réseau extrémiste.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Une semaine sombre pour les chefs terroristes musulmans en Irak, en Syrie et au Yémen

    1. Salmon

      une bonne nouvelle les djihadistes se font tués comme des lapins !

      vivement les prochains

      qu’ils aillent en enfer !!!!!!!!!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *