toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une ex sympathisante du FN devenue passeuse de migrants par amour pour Mokhtar


Une ex sympathisante du FN devenue passeuse de migrants par amour pour Mokhtar

Ex-sympathisante du Fn et veuve d’un policier, Béatrice Huret attend son procès pour «aide au séjour irrégulier d’un étranger en France». Elle n’a «aucun regret» et qu’une explication: elle a aidé Mokhtar, un migrant de la «Jungle» de Calais, à passer en Angleterre, «par amour».

11 juin 2016, 04H00 du matin. Sur une plage, Béatrice Huret serre dans ses bras Mokhtar: après huit mois passés dans le bidonville du nord de la France, l’Iranien s’apprête à embarquer avec deux autres réfugiés sur un petit bateau de plaisance.

Elle les a aidés à dénicher cette «coquille de noix» achetée 1.000 euros sur internet et à organiser le départ. «Si je ne l’avais pas fait, ils auraient trouvé quelqu’un d’autre pour le faire! C’était leur but et je ne pouvais rien faire pour les en dissuader», assure-t-elle, attablée dans sa maison située à l’orée d’un bois, à 25 km de Calais.

Son histoire d’amour commence en février 2015. L’ancienne aide-soignante, devenue formatrice pour adulte, découvre la «Jungle» de Calais «par hasard», en prenant en stop un jeune réfugié soudanais qu’elle dépose à l’entrée du camp. «Cela a été le choc de voir tous ces gens patauger dans la gadoue», se souvient cette femme aux longs cheveux noirs et yeux verts entourés de khôl.

La «Jungle», où de 6.000 à 8.000 migrants vivaient dans un bidonville insalubre, avec l’espoir de passer en Angleterre, a été démantelée en novembre 2016 par les autorités françaises.

Béatrice Huret devient bénévole et c’est un an plus tard qu’elle croise le regard de Mokhtar pour la première fois. Il fait partie des migrants iraniens qui se sont cousus la bouche pour protester contre le démantèlement d’une partie du bidonville. «Mon anglais c’était juste +hello, thank you, goodbye+ alors je ne lui ai pas parlé tout de suite. Lui, s’est levé pour aller me chercher un thé, on ressentait quelqu’un de très doux, très calme et puis son regard… Ca a été le coup de foudre», raconte-t-elle, enchaînant les cigarettes.

– Un amour «Google traduction» –

Deux mois passent, puis un bénévole demande à Béatrice Huret d’héberger Mokhtar deux jours, en attendant «un plan» pour rejoindre l’Angleterre en camion. Elle accepte, le plan échoue et Mokhtar reste finalement un mois chez cette femme de 44 ans qui vit avec sa mère, 76 ans, et son fils Florian, 19 ans. «Notre histoire d’amour a commencé là, avec l’aide de +Google traduction+…».

Cette rencontre n’avait «rien d’une évidence» pour cette ancienne électrice du parti d’extrême droite Front national, qui a partagé la vie d’un policier frontalier pendant 20 ans.

Elle était alors aide-soignante dans une maison de retraite, travaillait de nuit, s’occupait «du petit», dormait un peu, se livrait aux tâches domestiques… «J’avais une vie basique et je votais FN, comme mon mari, sans vraiment me poser de questions», admet-elle.

Son nouveau compagnon de 37 ans, ex-professeur de persan en Iran, vit maintenant à Sheffield en Angleterre où il a obtenu un permis de travail. Un week-end sur deux, elle prend le ferry, puis roule jusqu’à chez lui. Son anglais s’est amélioré: «je comprends tout mais j’ai toujours un peu de mal à le parler», sourit-elle.

Mais deux mois après le passage de Mokhtar en Angleterre, Béatrice Huret a été placée en garde à vue dans le commissariat où avait travaillé son mari. «J’ai dit toute la vérité parce que pour moi, je n’avais rien fait d’illégal», affirme-t-elle.

Jugée le 27 juin pour «aide à l’entrée, à la circulation ou au séjour irrégulier d’un étranger en France en bande organisée», elle risque jusqu’à 10 ans de prison.

source





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Une ex sympathisante du FN devenue passeuse de migrants par amour pour Mokhtar

    1. gregory

      C’est totalement illégal! mais tellement fréquent, les interdits sont émoustillants.
      Mais les juges seront cléments devant cette histoire d’amour pro migrants!
      Non Macaron ne peut laisser faire cela.

    2. Roland

      Je parie qu’elle a payé la coquille de noix…Elle aime sans doute aussi les merguez….Pourquoi ne pas partir pour la Grande Bretagne?? Elle est aux allocations sociales en France ???

    3. Armand Maruani

      Elle est passée du FN à NF ( Nouvelle France ) .

      Elle est amoureuse de Mokhtar la pauvre chérie .

      Il va lui raconter les contes des mille et une nuits et un jour de démence il va l’égorger .

      Et voilà comment Béatrice et Mokhtar vont finir en Roméo et Juliette version Hallal .

    4. gregory

      Avec le cas de ce mokhtar de qui se moque-t-on?
      Des européens qui ont trimé toute leur vie pour se faire plumer par des envahisseurs méritants au nom de l’amour de l’autre et plus vraisemblablement au nom du partage idéologique islamo gauchiste aux relents de communisme agonisant et soutenu par le mondialisme affairiste apatride .

    5. gregory

      Avec le cas de ce mokhtar de qui se moque-t-on?
      Des européens qui ont trimé toute leur vie pour se faire plumer par des envahisseurs méritants au nom de l’amour de l’autre et plus vraisemblablement au nom du partage idéologique islamo gauchiste aux relents de communisme agonisant et soutenu par le mondialisme affairiste apatride .

    6. Moreno Dominique

      avait -elle une quelconque occupation au F N ? c’est facile d’accuser le F N alors que des milliers de gauchistes manifestent pour eux et surtout contre Israël cette grognasse n’est pas la seule à aimer les migrants rassurez vous ; vous en verrez d’autres

    7. Jacques B.

      « L’amour » (je mets volontairement des guillemets) peut rendre complètement maboul parfois, jusqu’à perdre tout bon sens, et même tout sens moral, la preuve.

      En effet, si elle l’aime vraiment, pourquoi ne pas passer par les voies légales ? (demande de visa, de droit d’asile ou autre) Pourquoi tomber dans l’illégalité ?
      Ça me fait penser à ces femmes amoureuses de malfrats et prêtes à tout pour protéger leur chéri, ou à ces femmes de SS durant la seconde guerre mondiale, parfois des femmes bien au départ, qui ont commis l’énorme erreur de se marier à des monstres « par amour » paraît-il.
      Bon, ça marche aussi dans l’autre sens (homme qui s’entiche d’une drôlesse).

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *