toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sur fond d’attaques islamistes, Macron rompt le ramadan et estime que la foi islamique est compatible avec la République


Sur fond d’attaques islamistes, Macron rompt le ramadan et estime que la foi islamique est compatible avec la République

.

Le président Emmanuel Macron a appelé les responsables de l’islam en France à faire leur part dans le «combat» contre les «prédicateurs de haine» et le «repli identitaire», lors d’un dîner de rupture du jeûne du ramadan le 20 juin.

Pour la première fois depuis dix ans, un chef de l’Etat français a participé à l’iftar (dîner de rupture du jeûne du ramadan) annuel du Conseil français du culte musulman (CFCM), instance représentative de la deuxième religion de France.

Le président de la République a remercié les responsables musulmans pour leur condamnation des attentats djihadistes qui ont fait 239 morts en France depuis janvier 2015. «Pas une fois le CFCM n’a fait défaut : il a su trouver les mots sans se placer dans le déni», a-t-il estimé.

Mais, a poursuivi le chef de l’Etat en présence du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, les pouvoirs publics et les autorités musulmanes ont «en commun des combats à mener».

«Notre combat déterminé contre Daesh […] doit conduire à poursuivre avec détermination ceux qui cherchent à faire de vos lieux de culte des lieux de prêche de haine, voire d’appel à la violence», a-t-il lancé à ses convives.

«Il vous appartient de combattre pied à pied, sur le terrain théologique et religieux, de démasquer chaque fois que nécessaire l’usurpation de vos valeurs, la captation de l’histoire de votre religion, la négation de quinze siècles de travail d’interprétation réalisés par vos savants», a-t-il ajouté.

Emmanuel Macron a fixé un «deuxième combat», celui dirigé contre «une pratique de l’islam qui organise une ségrégation au sein de la République». «Il faut être vigilant contre tout ce qui façonne des formes de repli identitaire», a-t-il ajouté.

Le président a aussi insisté sur la formation des imams, dont il a affirmé qu’il était nécessaire «de [les] former sur le sol français et de façon adaptée aux valeurs de la République».





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Sur fond d’attaques islamistes, Macron rompt le ramadan et estime que la foi islamique est compatible avec la République

    1. Armand Maruani

      Une façon de remercier son Fan Club des cités comme sa déclaration en Algérie sur le colonialisme .

      Il est en avance sur son temps , il représente bien la France de demain .

      Qu’il révise son histoire et qu’il fasse gaffe de ne pas finir comme les collabos de son espèce qui avaient trahi la France en 40 .

      Avec son perit air de gendre parfait c’est la pire des ordures de tous ceux qui ont été élus à l’Elysée jusqu’à présent

    2. alauda

      Quel est le taux de l’absentéisme observé en période de ramadan ? Sans parler de somnolence, nervosité, maux d’estomac… Sans parler non plus du tabou du prosélytisme qui fonctionne à plein sur la période. Et ces dernières années, on atteint des records inégalés dans ce domaine.

    3. alauda

      Le nombre d’heures de jour entre le lever et le coucher du soleil couvre moins de 14 h en Arabie saoudite ; en France, au solstice d’été, on monte à près de 18 h, tandis que la nuit est raccourcie de 4 heures par rapport au pays d’origine de cette tradition.

      Dans nos climats tempérés, il existait le carême qui correspondait à la période de soudure entre l’épuisement des réserves d’hiver et les premières récoltes du printemps. On n’y mangeait pas gras, quarante jours durant. Pour nettoyer le foie de ses toxines, c’était peut-être une sage et saine tradition.

    4. sarah

      Le Ramadan est très mauvais pour la santé : ne pas manger 18 HEURES par jour pendant UN MOIS est une folie et une aberration sanitaires . On a des musulmans en état de malaise plein les urgences pendant cette période alors que les urgences travaillent déjà à flux tendu : la personne âgée ou le nourrisson malade a le temps de souffrir et de hurler longtemps sur leurs brancards ou dans les bras de leur mères pendant que des fidèles de l’islam se font soigner de leur hypoglycémie parce qu’ils n’ont pas bouffé. C’EST UNE HONTE L’ISLAM ABIME NOTRE SOCIETE.

    5. o.icaros

      Il a été au Maroc pour une visite « personnelle », mais avec les moyens de l’Etat, pour rompre le jeûne avec le roi. Quelques jours plus tard, il va rompre le jeûne avec les musulmans de France. Mais c’est quoi cette connerie? Avec son air de communiant et de chouchou du curé, va-t-il communier à l’Eglise avec les chrétiens?

    6. Jacques B.

      Je rejoins les commentaires ci-dessus quant à la dangerosité du ramadan et à ce qu’il faut bien appeler sa stupidité. Surtout quand on considère sa durée (un mois), le fait que dans certains pays du grand Nord (ou du grand Sud en été) le jour peut durer jusqu’à… 24 heures, et que pas mal de musulmans qui le pratiquent continuent à « travailler » pendant le ramadan !

      Au fait, Macron a-t-il jeûné avant de rompre le jeûne ?

      La conversion pure et simple de nos dirigeants à cette religion mortifère et secte criminelle n’est qu’une question de temps, de décennies au maximum, au train où nous allons.

    7. sarah

      @ Jacques, j’ai été infirmière pendant quarante ans et je suis bien contente d’être à la retraite : les dernières années, je ne supportais plus de voir des enfants malades attendre pour que des adolescents musulmans puissent avoir une réhydratation de Glucosé 5% parce qu’ils avaient CHOISI de ne pas boire et de ne pas manger.

    8. sarah

      Le ramadan n’est pas compatible avec la santé et c’est beaucoup plus grave que d’être compatible avec une République tout à fait consentante qui se fait empapaouter par l’Islam depuis plus de deux décennies.

      Imaginez que dans les pays nordiques (Suède, Norvège, Danemark) où il y a de plus en plus de musulmans, ils s’arrêtent en été de manger et DE BOIRE de 4 h du matin à minuit pendant UN MOIS : cela s’apparente à du suicide collectif. Je parie qu’il y en a plein qui se gavent en cachette . HYPOCRISIE QUAND TU NOUS TIENS. DEVANT, JE N’AI RIEN CONTRE LES JUIFS ET LES CHRETIENS; DERRIERE, IL FAUT TOUS LES TUER.

    9. Jacques B.

      Bien d’accord Sarah, d’ailleurs à mon sens le ramadan devrait être considéré comme une preuve que l’islam est une secte dangereuse pour cette raison : il est dangereux pour la santé.

      cela relève en principe du travail de la Miviludes (mission de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) que de constater cela et de le signaler, de même que cela relève de cette Miviludes de constater qu’en raison de l’existence du délit d’apostasie (toute personne quittant l’islam mérite la mort, selon les écrits « sacrés » de l’islam), la religion mahométane devrait être considérée comme une secte à interdire.

      Au moins deux raisons claires, objectives, graves, de faire interdire le nazislamisme dans nos pays donc.
      Mais nos dirigeants font l’autruche, par couardise, dhimmitude, stupidité, vénalité, sans oublier par désir de détruire le judéo-christianisme chez certains.
      C’est grave, très grave, et ce qui est encore plus grave, c’est la passivité stupide de mes concitoyens qui reconduisent au pouvoir, élection après élection, ces traîtres au pays.

    10. LeClairvoyant

      Quand on veut ignorer d »où viennent les terroristes, les coups de couteau, les voitures bélier, etc. On nous dit que l’islam est compatible avec la république. Je dis qu’il est souvent compatible avec la prison et le terrorisme, mais pas avec laïcité ni notre culture judéo-chrétienne.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *