toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Révélation] En pleine Shoah, l’agence de presse AP en Allemagne collaborait activement avec les nazis


[Révélation] En pleine Shoah, l’agence de presse AP en Allemagne collaborait activement avec les nazis

L’Associated Press a couvert de nombreux événements mettant en valeur Hitler alors qu’il faisait massacrer des millions d’innocents.

Lorsque les États-Unis sont entrés dans la Seconde Guerre mondiale en décembre 1941, les correspondants américains en Allemagne ont quitté le pays. La plupart des journalistes avaient déjà vécu des années difficiles sous les nazis, et les grandes agences de photos étrangères étaient déjà parties, suite à la « loi sur les rédacteurs » de 1934, qui stipulait que seuls les aryens ayant fait preuve de fidélité au régime pourraient travailler en tant que journalistes.

Le département des photos de l’Associated Press, cependant, est resté, comme le révèle les documents d’archives récemment découverts par l’historienne allemande Harriet Scharnberg. L’AP a travaillé sous les auspices du ministère nazi de la Propagande et a employé des Allemands – parmi lesquels l’un des photographes les plus en vue des SS, Franz Roth.

La découverte a été publiée l’année dernière. Aujourd’hui, le chercheur allemand et membre du département d’Histoire de l’université de Vienne, Norman Domeier, a trouvé des documents qui révèlent l’ampleur de la coopération.

« Vous auriez pu penser qu’avec l’entrée des États-Unis dans la guerre, il y aurait une rupture finale », a déclaré Domeier. « Mais ce qui est surprenant, c’est qu’il n’y a pas eu de rupture. La société allemande de l’AP a continué à travailler, avec l’accord de son bureau de New York. Ils ont simplement continué ».

Entre 1941 et 1945 – lorsque les nazis ont systématiquement assassiné les Juifs d’Europe et que les États-Unis et l’Allemagne sont officiellement devenus des ennemis de la guerre – l’Associated Press et le régime allemand ont échangé des dizaines de milliers d’images.

C’était un accord qui donnait à l’agence de presse un avantage concurrentiel par rapport aux autres. Et les nazis ont utilisé les images qu’ils ont reçues d’outre-mer à des fins de propagande – Hitler lui-même les a régulièrement fait livrées dans son bureau, selon une lettre que Domeier a trouvée dans une archive américaine.

Le président allemand von Hindenburg, qui nomme Hitler chancelier en janvier 1933 et Adolf Hitler (Crédit : Archives fédérales allemandes)

 

Alors que les historiens cherchent toujours à trouver des réponses concernant la période post-1941, Harriet Scharnberg de l’université Martin Luther a soutenu que la coopération de l’AP avec le régime hitlérien avant 1941 a permis aux nazis de « décrire une guerre d’extermination comme guerre conventionnelle ».

En outre, dans les années 1930, les nazis ont utilisé des photos AP pour leurs publications antisémites répandues. Dans « Les Juifs aux Etats-Unis », Associated Press est la première source pour les photos. Dans le livret de formation des SS « L’Untermensch » (« Le Sous humain »), l’AP est le troisième fournisseur de photos, et dans les « Quartiers juifs d’Europe » de Hans Hinkel, l’agence de presse apparaît comme le deuxième fournisseur.

À l’heure actuelle, l’AP travaille pour mettre en place une revue des opérations de l’entreprise pendant l’ère nazie. Aucune réponse n’a été donnée à la question de savoir si l’AP ouvrira complètement ses archives à des chercheurs indépendants.

Plus de détails à lire dans l’article source: Time of Israel





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “[Révélation] En pleine Shoah, l’agence de presse AP en Allemagne collaborait activement avec les nazis

    1. Jean-Francois Morf

      Vous remplacez National Socialistes par Démocrates Socialistes et juifs par chrétiens, et vous avez la situation actuelle!
      Et vous remplacez aussi Hitler par Soros, Merkel, Hillary, et toute l’équipe des « bien pensants » de Gauche…

    2. Asher Cohen

      @2.SDAUBI
      Le manifeste de Thorez et Duclos du 10 juillet 1940 approuve clairement le vote des parlementaires de ce jour-là, donc la résolution « Travail Famille Patrie », l’abrogation de la République, et la persécution des Juifs qui va s’ensuivre. Durant la guerre, aucun communiste ne proteste contre le Statut des Juifs d’octobre 1940, l’abrogation du Décret Crémieux, la Législation raciale antijuive, puis les rafles telle celle du Vel d’Hiv, les déportations, etc.. Quelles les de Morale prétendraient donner les communistes si « humanistes »?

    3. Armand Maruani

      C’est bien simple le PC s’est souvenu qu’il vivait en France et qu’il fallait résisté juste aprés l’opération Barbarossa .

      Il est resté depuis la marionnette des russes , un parti antisémite et stalinien et poussireux .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *