toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’islamiste Tariq Ramadan : « L’excision ne figure pas dans le Coran, mais fait partie de notre tradition »


L’islamiste Tariq Ramadan : « L’excision ne figure pas dans le Coran, mais fait partie de notre tradition »

.

L’islamiste radical Tariq Ramadan a déclaré que s’il ne soutient pas les mutilations génitales féminines, on ne peut nier qu’elles font partie de la tradition prophétique. Réagissant à la récente controverse entourant l’approbation par l’imam Shaker Elsayed de l’excision, Ramadan a déclaré que les gens ne devraient pas être renvoyés « juste par mesure de précaution », suite à la diffusion des vidéos de MEMRI, qui, selon lui, « déforme et couvre [les faits] de manière très spécifique ». Le débat sur le sujet devrait être interne, a-t-il affirmé. Ses déclarations ont été postées sur Facebook le 14 juin 2017. 

Extraits :

Tariq Ramadan : Je réagis à ce que j’ai entendu et à certaines questions posées sur ce qui s’est passé à Washington, avec cette controverse autour du cheikh Shaker [Elsayed], qui n’a pas encore été renvoyé – et j’espère qu’il ne le sera pas – mais que l’on a sommé d’arrêter de prêcher, d’interrompre son activité au sein de la communauté ou de la mosquée de Washington. […]

D’abord, lorsque les gens disent que [l’excision] ne figure pas dans le Coran… Oui, il n’y a rien à ce sujet dans le Coran. Tout ce qui a trait à l’excision ou à la circoncision provient de la tradition prophétique. Alors, personne ne peut nier le fait que dans la tradition islamique dominante, jusqu’à présent, dans les pays africains, ou dans les institutions islamiques – au sein d’Al-Azhar ou dans certaines de nos institutions – ce sujet est débattu, car ils se fondent sur les traditions prophétiques, qui mentionnent clairement l’excision. Ma position en tant qu’érudit musulman est que [l’excision] est mauvaise, que nous ne devrions pas défendre cette pratique, car je pense que, d’abord, elle ne figure pas dans le Coran, et deuxièmement, elle fait partie de notre sunna. Elle est pratiquée dans les pays africains, parmi les chrétiens et les musulmans, et elle n’est pas religieuse. Nul ne peut dire qu’elle ne fait pas partie de notre tradition. C’est un sujet à controverse, débattu et il y a une différence d’opinions parmi les érudits. Oui. Vous devez prendre position, mais vous ne pouvez nier le fait que cela fait partie de notre tradition. […]

MEMRI, nous savons qui ils sont. Nous savons ce qu’ils veulent faire. Nous savons comment ils veulent causer des problèmes à l’islam – pas seulement aux Etats-Unis mais à travers le monde – à travers la traduction, déformant et couvrant [les faits] d’une manière très spécifique. Ils ont un objectif très spécifique. Ils ont une manière très spéciale d’aborder les érudits, les intellectuels et l’islam. Ce sont des islamophobes, et vous réagissez face à eux simplement en exposant l’un de vos chefs, un cheikh qui sert la communauté depuis plus de 30 ans ? Et vous demandez qu’il soit renvoyé si rapidement ? […]

Pourquoi ne pas prendre le temps d’avoir un débat interne ? Et dire : « Regardez, nous n’allons pas réagir à la controverse. Nous n’allons pas renvoyer des gens juste par mesure de précaution, et pour être perçus comme des [gens] modérés, ouverts d’esprit. »





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “L’islamiste Tariq Ramadan : « L’excision ne figure pas dans le Coran, mais fait partie de notre tradition »

    1. franky

      Dans quelques jours il va nous « expliquer » qu’on l’a mal compris…Il est aussi dingue que son frere.

    2. N. Hervé

      Il y a 2.000 ans les juifs lapidaient les femmes infidèles (entre autres barbaries).
      C’était (peut-être) la « tradition » mais ça ne se fait plus depuis longtemps.
      Pauvres musulmanes…
      S’ils veulent éviter l’islamophobie, il serait grand temps que les musulmans soient capables d’évoluer au lieu de se complaire dans leur archaïsmes !

    3. c.i.a.

      Ce dangereux clown, me fait penser a raël, gourou insignifiant dont les gauchistes sans colonne, s’abreuvent de ses paroles de serpent pour mieux s’ abrutires … imbéciles qu’ils sont!

    4. Tamara

      Ha Ha : il nous prendre pour des Idiots. Son projet est celui d’un sectaire dangereux pour tous!!!!!!!!!!!!!!!!!! Il est obsédé par l’existence d’Israël, toujours présent dans n’importe quel discours, chez lui ou à l’étranger. Le non Humaniste qui veut donner des leçons aux Humanistes!!!!!!!!!!!!!

    5. HUINENG

      Dans le même genre, il y a quelques années j’ai assisté incognito à l’une de ses conférences où il déclarait devant environ 500 musulman(e)s :
      –  » Evidemment qu’intellectuellement je suis contre la lapidation des femmes adultères, mais je n’y peux rien, c’est dans nos textes sacrés »

      Au cours de cette conférence,il a notamment déclaré :

      – « Je vous interdis de vous Humilier devant le Blanc  »
      – « Je vous interdis de vous adapter à la société, vous allez perdre votre religion, vous allez perdre votre culture « 

    6. alauda

      Première tentative d’entourloupe, dans l’alternative « ou » :
      « Tout ce qui a trait à l’excision [ou à la circoncision] provient de la tradition prophétique. »

      Il l’a mal lue, la tradition prophétique dont s’inspire l’islam : il n’y a rien sur l’excision. Pas un mot. Ni chez les Hébreux, ni chez les chrétiens.

      Seconde tentative d’entourloupe dans la conjonction de coordination « et » :
      « Elle est pratiquée dans les pays africains, parmi les chrétiens et les musulmans ».

      Le jeu n’est pas égal. Il n’y a en effet pas d’équivalence possible entre un christianisme de fraîche date, mâtiné d’animisme, et l’influence de l’islam qui court sur des siècles en Afrique. Avant le XIXème siècle, en dehors de quelques comptoirs sur les côtes, la majeure partie de l’Afrique reste terra incognita pour le christianisme.

      La circoncision était pratiquée dans l’Égypte pharaonique, tout le monde le sait. Sa zone géographique s’est étendue sur le Yémen, la Nubie, le Soudan, la Corne de l’Afrique. Et la pratique a perduré avec l’islam jusqu’à nos jours.

      Au Maghreb, qui fut sous influence juive, gréco-romaine, chrétienne avant la colonisation islamique, elle n’existe pas.

      J’aimerais bien que Ramadan donne ses sources « prophétiques » comme il dit… Un prophète pharaon, peut-être… ou un scribe, savant en science islamique, qui aurait mal traduit un hiéroglyphe sur une pierre de Rosette inconnue.

    7. Pinhas

      Ce guignol avec sa frise de papier peint commence à nous emmerder sérieusement .

      Qu’il aille au bled faire chier les siens en débitant ses saloperies .

    8. Trannod

      Dans un autre article il me semble qu’un tireur Canadiens a fait mouche a + de 3 000 mètres

      que fait il pour louper cette merde de tariq

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *