toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le prince héritier d’Abou Dabi aurait demandé aux Etats-Unis de «bombarder Al Jazeera»


Le prince héritier d’Abou Dabi aurait demandé aux Etats-Unis de «bombarder Al Jazeera»

.

Selon un câble diplomatique publié par WikiLeaks, le ministre de la Défense d’Abou Dabi (Emirats arabes unis) Mohammed ben Zayed ben Sultan aurait demandé aux États-Unis de «bombarder» la chaîne qatarie, avant l’invasion américaine de l’Afghanistan.

L’organisation WikiLeaks a publié un câble diplomatique décrivant un échange, en 2003, entre Mohammed ben Zayed ben Sultan, le prince héritier d’Abou Dabi (le plus riche royaume des Émirats arabes unis) et le diplomate américain Richard Haass.

Dans cette conversation, Mohammed ben Zayed ben Sultan – qui est également le ministre de la Défense d’Abou Dabi – «évoque en riant» une rencontre entre son père, le cheikh Zayed ben Sultan (le dirigeant des Émirats arabes unis jusqu’en 2004) et l’émir du Qatar Hamad Al-Thani, peu après l’invasion américaine en Afghanistan de 2001.

«Hamad [Al-Thani] s’est plaint d’un rapport qu’il a reçu détaillant comment Mohammed ben Zayed avait demandé au général américain Tommy Franks de bombarder Al-Jazeera. Selon Mohammed ben Zayed, le cheikh Zayed ben Sultan a répondu moqueur [à Hamad] : « Tu le lui reproches ? »», décrit le câble diplomatique. Une demande qui aurait été formulée avant l’intervention américaine en Afghanistan.

Durant cette conversation entre le ministre de la Défense d’Abou Dabi et Richard Haass, le premier exhorte le second à prendre des mesures similaires pour agir sur la couverture médiatique de la guerre en Irak. Il souligne dans cette optique «l’importance de restreindre la chaîne [qatarie] Al-Jazeera».

Fait notable : en novembre 2001, les bureaux d’Al Jazeera a Kaboul ont été détruits dans un bombardement américain, alors que la chaîne avait communiqué à Washington son emplacement dans la capitale afghane. Le Pentagone avait néanmoins nié avoir ciblé les locaux du média, tout en se montrant incapable d’expliquer pourquoi ceux-ci avaient été touchés, avait notamment rapporté le Guardian.

En avril 2003, un missile américain a frappé les bureaux de la chaîne qatarie à Bagdad, tuant une personne. Un porte-parole de l’armée américaine avait alors soutenu qu’Al Jazeera «n’était pas et ne serait jamais une cible».

A l’instar de l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis ont rompu début juin leurs relations diplomatiques avec le Qatar, accusant leur voisin de parrainer le terrorisme et de se rapprocher de l’Iran, rival régional du royaume saoudien. Les pays du Golfe ont fermé leurs frontières terrestres et maritimes avec l’émirat et lui on imposé un ultimatum dans lequel ils demandent notamment la rupture des relations diplomatiques avec l’Iran et la fermeture de la chaîne Al-Jazeera.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Le prince héritier d’Abou Dabi aurait demandé aux Etats-Unis de «bombarder Al Jazeera»

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *