toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le chef du parti autrichien populiste FPÖ veut déplacer l’ambassade autrichienne en Israël à Jérusalem


Le chef du parti autrichien populiste FPÖ veut déplacer l’ambassade autrichienne en Israël à Jérusalem

Heinz-Christian Strache, chef du parti  (FPÖ) a demandé à l’Autriche de déplacer son ambassade d’Israël à Jérusalem, faisant écho au président américain Donald Trump.

Le chef du FPÖ a déclaré qu’il était « totalement absurde » pour le gouvernement autrichien de ne pas reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël et de déménager son ambassade depuis son emplacement actuel à Tel Aviv. M. Strache a rencontré le député israélien Yehuda Glick du parti Likoud à Vienne pour parler du sujet de «L’islam et l’islamisation», rapports Die Presse .

Strache a transmis une lettre adressée au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui a déclaré: « Il est totalement absurde de ne pas déplacer l’ambassade autrichienne à Jérusalem, comme dans d’autres capitales d’autres pays du monde, et l’État d’Israël a le Droit de construire partout où il est nécessaire dans la terre d’Israël « .

Le FPÖ a eu une relation tendue avec Israël dans le passé, avec des membres du gouvernement israélien et de l’établissement. En 2000, lorsque le parti a formé un gouvernement de coalition sous la direction de Jörg Haider, Israël est même allé jusqu’à enlever son ambassadeur jusqu’en 2004.

Plus récemment, le parti a cherché à faire des liens dans la politique israélienne, en particulier avec ceux de droite comme le parti Likud.

D’autres partis populistes en Europe ont également tenté d’atteindre et d’établir de meilleures relations avec Israël. Plus tôt cette année, Nicolas Bay, secrétaire général du Front national français, s’est rendue en Israël pour rencontrer des personnalités israéliennes éminentes.

L’Autriche tiendra une première élection nationale le 15 octobre et le FPÖ semble entrer au gouvernement pour la première fois depuis 2005.

Jo Golan pour Europe-Israël 

 





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Le chef du parti autrichien populiste FPÖ veut déplacer l’ambassade autrichienne en Israël à Jérusalem

    1. Armand Maruani

      Les habitants de Braunau am Inn vont être ravis .

      C’est dans ce village qu’est né celui qui a imité Charlie Chaplin dans  » le dictateur  » .

      A la seule différence qu’il n’aimait pas les Juifs .

    2. Courage

      il y a 70 ans les trains de la mort emportaient les juifs vers la solution finale,

      Aujourd’hui, ceux de la justice et de la vérité sont marches

      Toutes les nations du monde finiront par reconnaître Israël comme seul pays du peuple juif et de son histoire, l histoire de ses ancêtres, et comme unique capitale Jérusalem,indivisible, berceau, du temple du roi David.

      C est comme un enfant qui grandit, et qui tout au long de sa vie garde en lui les racines de son vécu.

      Les palestiniens n ont rien a raconter quand a l attachement avec la terre d Israël, et Jérusalem, ils sont la par tolérance, par procuration, il cherchent a voler ce qui ne leur a jamais appartenu.

      Pour les arabes Israéliens, ils devraient remercier le ciel d être traites et respecter dignement.

      Pour les Gazaouis, nous les plaignons effectivement d être confrontes tous les jours a la dictature de leurs dirigeants, c est a eux qu appartient la décision de se revoler et de mettre une bonne fois pour toute au grand jour le danger que représente le Hamas et ABBAS

      Bravo Mr STRACHE, pour votre démarche et votre lucidité.

    3. Jacques B.

      C’est quand même quelque chose que ce soient des partis dits « populistes » (ou populaires ?) qui soient les plus proches d’Israël, quand dans le même temps des partis autoproclamés « progressistes » virent à l’antisémitisme le plus hideux sous couvert d' »antisionisme ». Geert Wilders aux Pays-Bas, tout comme Trump aux USA, sont également sur cette ligne.

      Bon, il existe tout de même une exception, et pas des moindres pour nous Français : le FN.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *