toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU accuse la FINUL de fermer les yeux les opérations du Hezbollah à la frontière libanaise


L’ambassadeur d’Israël à l’ONU accuse la FINUL de fermer les yeux les opérations du Hezbollah à la frontière libanaise

.

L’ambassadeur d’Israël aux Nations Unies, Danny Danon, a accusé samedi la mission onusienne de maintien de la paix, la FINUL, d’ignorer volontairement les opérations du groupe terroriste chiite Hezbollah dans la région frontalière entre Israël et le Liban.

« Il est regrettable que la FINUL ait choisi de détourner son regard et permette ainsi au Hezbollah de poursuivre ses opérations dans la région », a dénoncé samedi M. Danon dans un communiqué.

Plus tôt cette semaine, Israël a affirmé que le Hezbollah violait des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU) en construisant une série de postes d’observation militaire dissimulés en installations appartenant à un organisme environnemental de bienfaisance « Green Without Borders » (« Verts sans frontières »).

Danny Danon a envoyé jeudi une lettre de protestation assortie de photos de ces postes d’observation et de cartes sur leur localisation aux Etats membres du CSNU qui met en lumière les renseignements recueillis par l’armée israélienne sur les installations.

Il avait notamment qualifié de « provocation dangereuse » ces activités « le long de la ligne bleue ».

L’ONU a rejeté vendredi les accusations israéliennes, et la FINUL a assuré que « Green Without Borders » a bien planté des arbres dans cette zone, mais « n’a observé aucune personne armée non autorisée sur les sites, ni trouvé aucun fondement pour rapporter une violation de la résolution 1701 », a déclaré une porte-parole de l’ONU, Eri Kaneko.

« Cette ONG (Green Without Borders ndlr) ne protège pas l’environnement, mais mène des activités de reconnaissance le long de notre frontière. Il est temps pour la FINUL d’honorer son mandat afin que les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU soient appliquées », a exigé samedi Danon.

La ligne « bleue » est une ligne tracée en 2000 par l’ONU dans le sud du Liban visant à permettre de confirmer sur le terrain le retrait israélien de cette région. C’est au respect de ce tracé que doit veiller la résolution 1701.

 





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “L’ambassadeur d’Israël à l’ONU accuse la FINUL de fermer les yeux les opérations du Hezbollah à la frontière libanaise

    1. michel boissonneault

      Any Way les green gauchiste ont toujours été avec les islamistes mais ce que j’aimerais voir ce sont les photos de ses positions …. je les partagerait avec mes amies

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *