toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La France se serait entendue avec l’Irak pour que soient éliminés tous les djihadistes français


La France se serait entendue avec l’Irak pour que soient éliminés tous les djihadistes français

Paris Match révèle que la France a passé un accord tacite avec les forces de sécurité irakiennes, que les journalistes ont rencontrées, les engageant à faire en sorte que les djihadistes français partis en Irak ne reviennent jamais dans l’Hexagone.

Dans un article daté du 16 juin, Paris Match annonce s’être entretenu avec des responsables des forces de sécurité irakiennes, qui lui ont fait des révélations détonantes. Selon ceux-ci, Paris aurait passé un accord avec Bagdad, afin que les djihadistes français partis combattre en Irak, ne puissent jamais revenir sur le sol français.

«Nous avons un accord tacite avec les Français. Nous arrivons à une phase de combat où il est hors de question que des hommes de Daesh puissent fuir et arriver dans un autre pays. Nous éviterons, autant que faire se peut, qu’un Français puisse sortir vivant de Mossoul. Notre objectif est encore une fois de les tuer afin qu’aucun homme de Daesh ne puisse s’enfuir», raconte ainsi le général Abdelghani Al-Assadi, commandant du contre-terrorisme irakien.

« Il y a déjà plusieurs mois que nous savons que des « chasseurs français » traquent les djihadistes français. Ils disposent de moyens sophistiqués et ont des spécialistes en traçabilité, lecture et écoute des ­communications», ajoute pour sa part le major général Najim Abdullah Al-Jibouri, commandant en chef des opérations pour la libération de la ville de Mossoul.

Dans une enquête publiée le 29 mai, déjà, le Wall Street Journal expliquait que la France faisait appel à l’armée irakienne pour éliminer les djihadistes francophones (français et belges) combattant pour Daesh en Irak, notamment à Mossoul.

Selon le magazine allemand Der Spiegel, qui lui aussi a évoqué le sujet dans un article fin mai, les soldats irakiens auraient déjà tué un certain nombre de ces cibles sur la base de renseignements et de coordonnées GPS fournis par la France.

source





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “La France se serait entendue avec l’Irak pour que soient éliminés tous les djihadistes français

    1. michel boissonneault

      WOW moi qui pensait que le gouvernement Français avait abandonné face a ses pourritures .. ses jihadistes sont des animaux qui ont la rage , il faut les éliminer point

    2. gregory

      Info bidon la veille du 2eme tour des législatives.LA PRAVDA comme dab!
      Ceux qui sont ici peuvent sans problème pomper les aides sociales , voter pour la ripoublique emmanchée et stocker des armes pour l’assaut final!

    3. Malcolm Ode

      Un aller simple pour tous les envoûtes d’Allah serait un investissement intelligent pour vider les prisons, les zones de non-droit, les trottoirs occupés…

      Il faudrait juste les y envoyer en charter sans autorisation de se poser et des sacs de couchage en guise de parachutes!

    4. C'est une question d'organisation

      Il faut tous les éliminer en France aussi par des services spéciaux, sans tambours ni trompettes

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *