toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La fin des surcoûts téléphoniques au sein de l’Europe, « tout inclus » dans votre forfait


La fin des surcoûts téléphoniques au sein de l’Europe, « tout inclus » dans votre forfait

Dès aujourdhui, les consommateurs européens pourront utiliser leurs forfaits nationaux depuis un autre État de l’Union, dans les mêmes conditions – ou presque – que depuis leur pays d’origine.

Explication en vidéo:

Les voyageurs en rêvaient depuis longtemps, c’est une réalité depuis ce jeudi 15 juin. L’Europe met fin au roaming, ces frais d’itinérance qui s’appliquent en plus des forfaits aux consommateurs qui utilisent leur téléphone hors des frontières de leur pays. Ce qui ne va pas sans poser quelques questions.

1. Quels sont les pays concernés?

La fin des frais de roaming s’applique uniquement aux pays européens. Pour le moment, la Grande-Bretagne est encore dans l’Union européenne. Mais lisez bien les petites lignes des contrats, vous aurez peut-être de bonnes surprises: certains vont au-delà des minima imposés par la Commission. À ce petit jeu, le plus généreux reste Free qui inclut le roaming vers 35 pays, dont ceux de l’Union, dans son forfait à 19,99 euros par mois (15,99 euros pour les abonnés Freebox).

2. Quelles sont les règles pour les appels et les SMS?

Pour les appels téléphoniques proprement dits, le principe est simple: un forfait illimité en France, donne droit à des appels illimités depuis n’importe quel pays de l’Union. Si c’est un forfait avec un nombre d’heures limité, ce même nombre s’applique dans les 27 pays.

3. Quelles sont les règles pour les SMS?

Ce sont les mêmes que pour les appels. L’enveloppe nationale s’applique dans tous les pays européens.

4. Et pour les données, c’est pareil?

Pas du tout! Le législateur a voulu faire plaisir aux opérateurs télécoms, qui craignaient des usages abusifs. Résultat: les règles sont beaucoup plus complexes. Deux modes de calcul s’appliquent:
• Données en illimité dans le forfait: en théorie, l’enveloppe maximale de données utilisables à l’étranger dépend du prix du forfait en France. Pour connaître ce montant, il faut diviser le prix de son forfait hors taxe par 7,70 et multiplier le résultat par deux! Par exemple, un forfait illimité à 42 euros (35 euros HT) donne droit à 9,1 Go de données par mois à l’international [(35/7,7)x2=9,1].
• Données limitées: dans la plupart des cas, le montant accessible en Europe est le même que celui du pays d’origine. Mais les opérateurs peuvent appliquer une «limite d’utilisation raisonnable». Il faut alors faire la même opération que pour les forfaits en illimité: diviser le prix de son forfait hors taxe par 7,70 et multiplier le résultat par deux.
Il s’agit donc d’enveloppes théoriques. Une bonne surprise n’est jamais à exclure: les opérateurs français ont d’ores et déjà commencé à proposer des forfaits avec un montant de données plus généreux en Europe que les minimums imposés par la législation. Free Mobile inclut par exemple 25 Go en itinérance dans son forfait à 19,99 euros.

5. Et si je prenais un forfait moins cher chez un opérateur étranger?

Si vous habitez en France, c’est une très mauvaise idée. Si sur une période de quatre mois vous avez passé plus de temps à l’étranger que dans votre pays et que votre utilisation de l’itinérance dépasse votre utilisation nationale, votre opérateur peut commencer à appliquer des frais d’itinérance supplémentaires.

6. Depuis la France, puis-je appeler les autres pays d’Europe sans surcoût?

Non plus. La plupart des opérateurs facturent en plus du forfait les appels passés depuis un mobile français, en France, vers l’étranger. En gros: appeler l’Allemagne depuis la France vous coûtera des sous. Mais si vous appelez l’Allemagne depuis la Belgique ce sera inclus dans votre abonnement Français.

Pour en savoir plus: lefigaro





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *