toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Effet Trump: Liberman « Nous sommes plus que jamais proche d’un accord de paix »


Effet Trump: Liberman « Nous sommes plus que jamais proche d’un accord de paix »

Le président de l’autorité palestinienne s’est déclaré favorable à signer un accord de Paix en dépit de la question des implantations.

Israël est plus proche que jamais à un accord de paix avec l’Autorité palestinienne, à déclaré le ministre de la Défense Avigdor Liberman (Yisrael Beitenou) aujourd’hui, jeudi.

Liberman a affirmé que ces derniers jours « les pays arabes ont intériorisé que leur problème n’était pas Israël. Israël peut être la solution à leur problème « .

Le ministre de la Défense a également discuté des efforts déployés par le Premier ministre Binyamin Netanyahu pour réduire les désaccords avec l’Autorité palestinienne et parvenir à un accord sur le statut final.

« Vous me demandez si Netanyahu fait tout ce qu’il peut. Il le fait. Je peux témoigner du fait qu’il fait de grands efforts « .

Lorsqu’on lui a demandé si un accord de paix pourrait obtenir le soutien de la Knesset, Liberman a dit qu’il pense cela possible.

« Si quelqu’un apporte un traité de Paix et le met sur la table et il signe dans le même souffle un accord avec tous les pays arabes modérés, impliquant l’ouverture des ambassades, des relations commerciales, des vols directs – Je pense que cela pourrait recevoir un très large soutien, tant à la Knesset et parmi la population. »

Source: Israelnationalnews





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Effet Trump: Liberman « Nous sommes plus que jamais proche d’un accord de paix »

    1. Nathan EL ASMAR

      Cette déclaration de Lieberman A. est un signe évident de la fin des temps annoncé par les Nevim Israël. Nous nous approchons de la manifestation de l’impie révélé par l’apôtre Paul en II Thessaloniciens chapitre 2:1/10.

    2. Armand Maruani

      Seul le peuple israélien est souverain et doit choisir son destin , le seul qui risque sa vie au quotidien .

      Pour ma part et modestement je suis pour une paix véritable avec les arabes tenant compte de la sécurité d’Israël et de Jérusalem capitale éternelle du Peuple Juif .

      Je pense qu’on a sacrifié assez d’innocents , il est temps que nos frères commencent à vivre normalement et en sécurité .

      Ils le méritent tellement .

      Begin a signé une paix avec le plus grand ennemi d’Israël . Bibi , Lieberman et Trump pourraient achever son oeuvre , je le souhaite de tout mon coeur .

    3. Armand Maruani

      S’il existe une chance véritable qui réponde aux souhaits du peuple israélien il ne faut pas hésiter une seconde .

      Gagner des guerres c’est bien , gagner la Paix pour Israêl et le Peuple Juif c’est mieux .

      Ils n’auront jamais été aussi forts et auront écrit de nouvelles pages étincelantes dans le livre de notre Histoire si mouvementée .

      Ainsi les futures générations seront trés fières et reconnaissantes pour ces héros modernes qui ont été dignes de nos idéaux .

    4. Circonstances exténuantes

      Les politiciens ne tiennent absolument pas compte de l’opinion des électeurs. Les trois guerres de Gaza sont le résultat de ce déni constant des aspirations du peuple d’Israël. Si Sharon a gagné les élections avec près des deux tiers des voies, c’est bien parce qu’on en avait assez de ces discussions et concessions avec les pires assassins antisémites de la génération. Le plus extrémiste de la gauche parlait d’effacer Netzarim de la carte sous prétexte de son isolement.
      Aujourd’hui, c’est le Likoud de Netanyahou qui renie ses fondements et son allégeance aux droits du peuple d’Israël sur sa terre.
      Aucune justice ne peut être attendue de tels politiciens qui renforcent les enclaves les plus racistes de la terre envers les Juifs.
      Tout le monde sait qu’il y a danger de mort non seulement à habiter dans cette tumeur qu’est Ramallah, mais qu’il est impensable même d’y passer simplement en voiture. Les habitants Juifs de la région de Jérusalem, doivent faire des kilomètres de détours pour circuler librement.
      Mais on préfère jouer les aveugles, faire comme si on n’avait pas payé un très lourd tribut à ce faux messianisme de la dialectique de la « paix en échange des territoiress » ; ça n’a pas marché, et ça ne marchera pas, pas plus que se retaper la tête contre le mur ne peut donner une sensation agréable après plusieurs essais douloureux.
      Quand le peuple d’Israël aura-t-il enfin des dirigeants qui exigeront la justice?

    5. Akerman Michel Israël

      La paix OUI, mais laquelle ? Celle du terroriste nobélisé arafat? Celle du négationniste tueur d’enfants Juifs abou mazen ? Celle des Juifs ayant la haine de soi qui acceptent d’évacuer le coeur de notre pays, la Judée et la Samarie contre de belles paroles et un nouvel état musulman Judenrein ? Je suis plus qu’inquiet lorsque j’entends que nos dirigeants sont près à faire de « douloureux » sacrifices ! Pour qui, pour quoi ? Quand on voit ce qui se passe dans tous les pays qui nous entourent je préfère inverser les choses : au lieu ce commencer par une paix avec les colons arabes qui ont envahis notre pays, je préfère qu’il y ait la paix en Syrie, Irak, Liban, Yémen et Libye et la fin des menaces de l’Iran ou de la Turquie AVANT de discuter avec le Fatah et le Hamas qui n’ont AUCUNE exigence à formuler car c’est aux vainqueurs des guerres qui nous ont été imposées de décider ce qui sera bon POUR NOUS ! Aucune mère et aucun père Juif ne désirent que nos enfants aillent à la guerre, mais TOUS se souviennent des mensonges, menaces, attentats, assassinats qui ont suivis les précédentes discussions (je dirais plutôt concessions à sens unique) des Péres, Barak, Olmert, Livni et ne souhaitent pas que Netanyahou continue les mêmes erreurs, que cela plaise ou non à l’ONU, l’UE, l’Unesco, la Ligue Arabe ou les « humanistes » d’Avoda-Meretz. Shabbat Shalom !

    6. Sara

      La Judée-Samarie fut conquise par les arabes en 1949 ; les « frontières » de 1967 ne sont sont que la ligne de cesser-le-feu marquant l’avance extrême des troupes jordaniennes en 1949. De 1949 à 1967, la Jordanie la rebaptise « Cisjordanie », terme que les pro-arabes ou les ignorants de l’Histoire continuent à utiliser 50 ans après.

      En 1967, Israël libère la Judée-Samarie et Jérusalem-est après 19 ans d’occupation jordanienne seulement.
        
      Rendre la Judée-Samarie aux arabes serait entériner et leur rendre leur conquête de 1949.
        
      Cette fausse « Paix » = du concret (des territoires) contre des promesses (du papier).
        
      Pour les musulmans, un traité de paix n’est qu’une trêve ; ils le signent quand ils ne peuvent pas faire autrement. Cette trêve selon l’islam n’est valide que 10 ans maximum, le temps de refaire leurs forces ; après, la conquête doit reprendre.
      Leur céder est interprété par eux comme une faiblesse.
        
      Si Israël cède, non seulement il se mettra en danger mais il lui sera très difficile de récupérer un jour la Judée-Samarie et la pleine souveraineté sur son territoire.

    7. Yvetro

      La paix avec le monde arabe: oui. C’est lui qui l’a demandera. La cession de la Judée et Samarie : non. Elles sont incessibles. Comme la disparition d’Israël est impossible, sa terre est incessible. C’est irrationnel mais c’est comme cela. Aussi irrationnel qu’une petite armée défasse dans une réaction inouïe, cinq armés arabes sur 3 fronts. En 6 jours.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *