toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Australie: des musulmans demandent des lieux où tenir des propos « incendiaires »


Australie: des musulmans demandent des lieux où tenir des propos « incendiaires »

Un conseil islamique australien a demandé la création de refuges où les jeunes musulmans pourraient exprimer sans crainte des points de vue « incendiaires », un appel dénoncé jeudi par les autorités comme perturbant et malvenu.

Dans une requête adressée à une commission d’enquête parlementaire sur la liberté de religion, le conseil islamique de l’Etat de Victoria a expliqué que ces espaces pourraient être financés sur des fonds publics destinés à des programmes antiterroristes et anti-extrémistes.

Cette demande est révélée alors que l’Australie sort à peine d’une prise d’otage considérée comme terroriste par les enquêteurs.

Les fonds pourraient « créer des espaces sûrs dont les jeunes musulmans ont un besoin urgent afin de pouvoir se rencontrer et discuter d’une série de sujets en termes émotionnels », écrit le conseil islamique.

« Un (refuge) où ils pourraient faire preuve de franchise et même utiliser des termes qui, dans l’espace public, seraient considérés comme incendiaires ».

Le Premier ministre de l’Etat de Victoria Daniel Andrews s’est dit « très perturbé » par cette idée.

« Il n’y a aucun moyen sûr de se lancer dans des tirades contre l’Occident », a-t-il dit à la presse. « Il n’y a aucun moyen sûr de lancer des tirades contre les valeurs qui nous sont chères ».

« Je suis très perturbé par la suggestion que nous pourrions avoir des espaces où les gens pourraient se montrer extrémiste dans le cadre d’un programme de déradicalisation. Cela n’a absolument aucun sens à mes yeux ».

Il a exclu tout financement de ce type d’initiative.

Le conseil islamique a fait valoir que la montée de la rhétorique d’extrême droite avait débouché sur « un climat de surveillance de nos familles ».

« Les jeunes musulmans en particulier sont surveillés partout, chaque jour, et ils commencent à intérioriser cette surveillance sept jours sur sept, il y a de plus en plus de problèmes graves de santé mentale chez de nombreux musulmans, ce qui augmente les tensions familiales ».

Pour le conseil, les mots sont « davantage perçus comme des crimes que ne le sont les actions », ce qui limite la liberté des jeunes « de s’exprimer », plus que chez les jeunes non-musulmans.

Lundi à Melbourne, un homme d’origine somalienne a été abattu par la police après avoir pris en otage une escort-girl. Yacqub Khayre, 29 ans, est aussi soupçonné d’avoir tué un Australien d’origine chinoise.

Il avait été inculpé et acquitté dans un projet avorté d’attaque terroriste contre une caserne de Sydney en 2009. Trois de ses co-accusés avaient été reconnus coupables de ce projet de représailles contre les opérations militaires australiennes au Proche-Orient.

Douze attentats ont été déjoués en Australie et 61 personnes inculpées depuis que le niveau d’alerte a été relevé, en septembre 2014.

source 





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Australie: des musulmans demandent des lieux où tenir des propos « incendiaires »

    1. Moka

      Déjà cette pseudo religion les rend fous ,quoi de nouveau.il y a 57pays oû ils pourront vivre leur foi sans emmerder les mécréants que nous sommes.Cette religion me répugne ,chaque je la déteste un peu plus.Les muzz aiment se plaindre ,les victimes des attentats islamique n auront que le silence.Ils tuent au non d Allah et s attendent quoi des australiens?

    2. Moka

      Ils se font détester partout .Leur revendications ,leurs pleurnicheries ,leur arrogance à outrance ,leur terrorisme islamique,…Qu ils s interrogent sur eux-mêmes(cela ne risque pas souvent d arriver) ,du rejet grandissant de leur communauté et de leur islam ,ce cancer,ce choléra .

    3. michel boissonneault

      C’EST UNE ERREUR MONUMENTAL , nous avons rien appris avec la 2 ième guerre mondial , nous avons rien appris avec les nazies , les 50 millions de morts ont pas suffit …… personne comprend que plus ont leurs donnent de la place et ainsi plus ils sont fort …… c’est cela notre erreur monumental

    4. alauda

      Une revendication suit un attentat ou l’inverse. D’attentat en revendication – ou l’inverse – l’objectif de perturbation suit sa logique perturbatrice jusqu’à faire plier le perturbé, qui lassé de la perturbante perturbation finit par lâcher du lest pour avoir la paix jusqu’à la prochaine fois. Bis repetita.

    5. francaispasnaif

      Ne cherchez pas : ce ne sont que des adeptes de Satan. Ils ne peuvent que nous amener le désordre, la haine, etc. C’est une engeance de merde

    6. Une voix d'Alsace

      En France les musulmans ont le droit d’exprimer leur haine et leur rage contre les autres religions sans rien risquer tandis que des propos mesurés contre l’islam nous conduisent devant les tribunaux pour islamophobie ; heureusement pour eux les Australiens n’ont pas une mentalité de dhimmis.

    7. Pinhas

      De toute façon en France c’est foutu car les gens ont préférer jouer les autruches pour 5 années de plus en votant macro .

      Pour ce qui est des autres pays tel que l’Australie , il faudra qu’ils montrent leurs dents face à ces dictateurs sanguinaires sinon ….

      France = pays de dhimmis et de trouillards .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *