toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un cheikh à la mosquée Al-Aqsa appelle Allah à anéantir Trump, « le Satan de la Maison Blanche », et les Juifs


Un cheikh à la mosquée Al-Aqsa appelle Allah à anéantir Trump, « le Satan de la Maison Blanche », et les Juifs

.

Dans un sermon prononcé à la mosquée Al-Aqsa le 19 mai 2017, le cheikh palestinien Ali Abu Ahmad a qualifié Donald Trump de « Satan de la Maison Blanche » et a exhorté Allah « d’anéantir Trump et les conspirateurs » et d’« anéantir tous les Juifs ». Ali Abu Ahmad a qualifié la visite de Trump au Moyen-Orient de « guerre croisée contre l’islam et les musulmans », et critiqué les dirigeants saoudiens qui ont dépensé des millions pour accueillir le « chef de l’hérésie ».

Extraits :

Ali Abu Ahmad : Ô serviteurs d’Allah, le Satan de la Maison Blanche, Trump, dépourvu des valeurs humaines et morales élémentaires, va rencontrer les princes des mini-Etats malfaisants, pour leur parler d’un islam modéré. Trump fera une tournée en Arabie saoudite, puis visitera l’entité juive et le Vatican. Il fera donc une tournée des trois religions. Cela signifie que Trump veut asséner un coup à l’islam et aux musulmans, comme s’il n’y avait pas d’inimitié envers le judaïsme et le christianisme et que le sommet de la tolérance, de l’amour et de la coopération pouvait être lancé, pour frapper les musulmans, que Trump appelle des « extrémistes ». […]

Les prisonniers musulmans dans les prisons de l’occupation [en Israël] font une grève de la faim, pourtant les dirigeants d’Arabie saoudite dépensent des millions pour accueillir le chef de l’hérésie, Trump. Ô serviteurs d’Allah, c’est en effet une guerre croisée contre l’islam et les musulmans. Ô serviteurs d’Allah, ô nation de l’islam, vos dirigeants ont pris des mesures, mais pas pour vous soutenir. Au lieu de cela, ils ont conspiré contre vous. […]

Le Traître de Jordanie [le roi Abdallah] a mobilisé son armée, non pour libérer le lieu d’où le Prophète Mohammed est monté au ciel [Jérusalem], mais pour tuer les musulmans en Syrie, afin de plaire à ses maîtres. […]

Ô Allah, accorde-nous bientôt un Califat bien guidé sur la voie du Prophète. Ô Allah, anéantis Trump et les conspirateurs. Ô Allah, anéantis tous les Juifs. […]







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Un cheikh à la mosquée Al-Aqsa appelle Allah à anéantir Trump, « le Satan de la Maison Blanche », et les Juifs

    1. Une voix d'Alsace

      Je n’en reviens pas que cet abruti ait pu prononcer un tel sermon dans une mosquée qui est théoriquement sous contrôle israélien. Il devrait être expulsé rapidement vers un territoire de la Oumma.

    2. gregory

      Qui voudrait faire la paix coranique avec de tels barbares dégénérés?
      – Ceux qui veulent les utiliser contre nous!
      Mais leur défaite sera définitive et ils sentent que le vent à tourné.
      Fini le peuple inventé!

    3. LeClairvoyant

      Quand le vent ne tourne pas dans le sens qui leur convient aux musulmans ; ils font appel au diable, à la haine et au meurtre.
      Les chrétiens, cela fait 14 siècles que se battent contre l’islam, mais ils ont réussi a nous infiltrer. Si on n’emploie pas les grands moyens nous deviendrons ses esclaves.

    4. alexandre

      Qu’est ce qu’on attend pour l’expulser ? Il faut tirer la chasse d’eau et qu’il dispraisse….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *