toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pourquoi les islamistes de l’UOIF appellent à voter Emmanuel Macron : décryptage


Pourquoi les islamistes de l’UOIF appellent à voter Emmanuel Macron : décryptage

Les Frères Musulmans de l’UOIF ont émis un communiqué le 24 avril 2017 appelant à voter pour Emmanuel Macron. Joachim Véliocas de l ‘Observatoire de l’islamisation explique ce choix sur Radio Libertés le 3 mai 2017. 

Pour plus d’informations sur les liens du maire de Montpellier (PS-En Marche) Philippe Saurel et l’islamiste Mohamed Khattabi, imâm, lire cet article.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Pourquoi les islamistes de l’UOIF appellent à voter Emmanuel Macron : décryptage

    1. Lim

      Panique chez les traders de l’UBS à Zurich, les flux financiers s’affolent, une rumeur circule comme quoi MLP serait en tête d’une étude de sondage faite par un institut suisse.

    2. alauda

      S’il est élu à la présidence de la République et que l’UOIF appelle à ne pas respecter les lois de la République, M. Macron s’est engagé lors du débat à la dissoudre…
      Wait and see,
      en ouvrant l’œil et le bon.

      Voici cependant d’ores et déjà un aperçu inquiétant de ce que propose le site «français et musulmans » sous l’onglet « Liberté civile » via https://twitter.com/ZohraBitan/status/856494915378962432 (sinon, se rendre sur leur site).
      Le premier point annonce la couleur puisqu’il demande d’abroger la circulaire datée du 12 février 2010 interdisant le boycott. Cette demande d’abrogation a par ailleurs fait l’objet d’une Question écrite, publiée dans le JO Sénat du 08/05/2014, posée par un sénateur (membre du PC), à laquelle il a été répondu le 27/11/2014 dans le JO… Question récurrente qui frise l’obsession dans notre pays.
      La première liberté civile revendiquée est donc de s’en prendre aux produits reliés au conflit israélo-palestinien… Cela donne à penser sur l’orientation que ces gens veulent voir s’exercer sur la liberté « civile ».
      Le second point, tout aussi symbolique, appelle à abroger deux articles (12 et 15) de la loi de 1905 qui prennent leur assise sur le début de l’histoire républicaine, « en vertu de la loi du 18 germinal an X » et concernent les édifices religieux.
      Le point 4 n’appelle pas l’abrogation de la loi sur l’interdiction des signes ostentatoires à l’école, d’ailleurs faussement nommée « loi de 2004 sur l’interdiction du voile à l’école » mais c’est tout comme… tant le sens derrière la ligne de lettres est transparent : ceux qui aspirent à « Lancer une commission nationale sur les effets de la loi… » entendent tirer les effets de la couverture commissionnée de leur côté. Cela tombe sous le sens, à l’évidence.
      Le point 6 demande de « Rajouter deux jours fériés au calendrier pour des fêtes juifs (sic !) et musulmanes ». Les intéressés ont-ils été consultés ? Mystère.
      Le point 9 est dans la suite logique du premier : « Rétablir la légalité du boycott ». Après la dépénalisation, la légalisation… cela rappelle un autre sujet…
      Mais trêve de plaisanterie, le point 10, cerise sur le millefeuille des remises en cause de notre société, appelle au « Respect total de la pudeur devant les établissements scolaires »… Chacun de ces mots interroge. La pudeur ne serait-elle pas respectée devant les écoles ? On ne sait pas trop ce que cette revendication cache, ni ce que cela signifie. Y aurait-il un boycott de la pudeur devant l’entrée des écoles ? La phrase a quelque chose de délirant, comme si elle contenait une formule accusatoire en creux.

      En me contentant de lire les productions écrites de ces organismes avec un regard assez détaché, je ne peux néanmoins rien en tirer, sinon que c’est aux antipodes de ma vision de la vie, que cela ne m’intéresse pas, mais que cela s’impose tout de même par une infiltration insidieuse et sournoise de thèmes politiques ressassés et intriqués à du religieux non dénué de visée totalitaire.

    3. Lim

      Combien de fois et dans combien d’exemple avons-nous vu les musulmans annoncer officiellement une direction et officieusement son contraire !

      C’est très mal connaitre les musulmans que de vouloir absolument se fier à leurs déclarations officielles !

      C’est d’ailleurs ce qui dérange la gauche pour ces prochaines élections et c’est justement parce-que Macron soutient l’uoif qu’une très grande majorité de musulmans ne voteront pas Macron, cela pour autant que les musulmans de France aillent voté et particulièrement ceux qui adhèrent aux mouvements frères-musulmans !

      D’ailleurs, comme il n’y a pas de poste de police, de tabac-presse, de pharmacie, de supérette, dans ces déserts sociétaux des zones de non-droit. il n’y a pas dans ces centaines, milliers de territoires hors république de bureaux de vote !

      Trouvé un seul local de vote dans les zones occupées par les musulmans en France !!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *