toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Qatar se dit victime d’une campagne l’accusant de soutien au « terrorisme »


Le Qatar se dit victime d’une campagne l’accusant de soutien au « terrorisme »

Doha a longtemps fait l’objet d’accusations selon lesquelles il parraine le terrorisme

Le Qatar s’est dit samedi victime d’une campagne calomnieuse de certains médias qui l’ont accusé de « soutien » au terrorisme, des allégations qualifiées de « mensongères » par Doha.

Dans un communiqué publié par le service de communication du gouvernement, l’émirat du Golfe affirme avoir été délibérément ciblé avant la tournée du président américain Donald Trump dans la région, qui a débuté samedi.

« A la veille de la visite de M. Trump au Moyen-Orient, un plan orchestré par des organisations anti-Qatar dans diverses publications (…) a prétendu que le Qatar voyait avec sympathie, ou neutralité, les actions de groupes terroristes au Moyen-Orient « , déplore le communiqué.

« C’est absolument faux », rétorque-t-il, assurant que toute « allégation selon laquelle le Qatar soutient le terrorisme est un mensonge ».

Le communiqué ne cite aucun exemple d’articles ni d' »organisations anti-Qatar » auxquels ils fait référence mais assure que les responsables de cette campagne pourraient être démasqués.

Doha a longtemps fait l’objet d’accusations selon lesquelles il parraine le terrorisme.

Hamas chief Khaled Meshaal (right) with officials of the Palestinian Islamist movement in the Qatari capital Doha on May 1, 2017
KARIM JAAFAR (AFP)

L’ancien chef du Hamas Khaled Mechaal – qui a effectué les deux mandats maximum autorisés – dirigeait, jusqu’à la nomination de Ismaïl Haniyeh au début du mois de mai, le mouvement palestinien depuis Doha où il est en exil.

En outre, c’est depuis le Qatar qu’a été dévoilé la charte amendée du Hamas, un texte inchangé depuis près de 30 ans et désormais plus « modéré » selon ses dirigeants.

Par ailleurs, l’émirat a été critiqué pour son soutien aux groupes rebelles qui se battent contre le président syrien Bachar al-Assad, et des Qataris ont été sanctionnés par le Trésor américain pour des activités de financement du terrorisme.

Le pays, qui accueillera la Coupe du monde de football 2022, est membre de la coalition internationale commandée par Washington qui combat le groupe jihadiste Etat islamique.

source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Le Qatar se dit victime d’une campagne l’accusant de soutien au « terrorisme »

    1. gregory

      Ils sont pathétiques à en pleurer et menteurs comme des arracheurs de dents!
      Leur préoccupation principales c’est mettre la planète à feu et à sang et nous envoyer les hordes de crèves la faim, conséquences de leurs turpitudes dont ils ne veulent pas s’occuper!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *