toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël : les F-35 ont-ils détruit un S-300 russe ?


Israël : les F-35 ont-ils détruit un S-300 russe ?

.

De nouveaux reportages sur des frappes aériennes israéliennes à Quneitra contre l’armée syrienne.

Business Insider prétend, sur la foi d’informations obtenues par Georges Malbrunot, du Figaro, auprès du renseignment français, que les F-35 israéliens sont déjà entrés en action et auraient balayé une batterie de S-300 russe, ainsi qu’un véhicule Pantsir-S1

Les sources officielles syriennes ont démenti de nouveaux reportages qui exposent que des hélicoptères d’attaque israéliens des Forces Aériennes auraient frappé une base de la 90ème Brigade de l’armée syrienne au sud de Quneitra, le 29 avril.

Ce communiqué de démenti intervient après que plusieurs agences de presse aient affirmé que l’Air Force israélienne aurait mené une frappe aérienne contre des cibles de l’armée syrienne dans le sud de Quneitra, après la chute d’une roquette sur le territoire israélien provenant du côté syrien.

Des sources locales parlent de mouvements inhabituels d’hélicoptères israéliens et d’avions de combat le long du front israélo-syrien et elles confirment aussi le déploiement de tanks sur des positions avancées tout le long de ce front.

Au début de la semaine passée, des avions de combat israéliens ont lancé cinq missiles sur un dépôt d’armes présumé du Hezbollah près de l’aéroport International de Damas. Les Forces de défense aérienne israéliennes ont aussi employé un missile Patriot afin d’abattre un drone de reconnaissance, après qu’il ait été repéré en train de s’infiltrer dans l’espace aérien israélien.

On pense que l’escalade des représailles israéliennes contre le front syrien est liée à une opération en cours autour de Quneitra, impliquant le Hezbollah, des miliciens chiites irakiens et Afghans, ainsi que des cadres des Pasdaran iraniens, accompagnés par l’armée syrienne.

Israël s’oppose à cette expansion de l’influence du Hezbollah et des milices pro-iraniennes opérant en Syrie, le long de la frontière israélo-syrienne.

Pendant le même temps, une campagne médiatico-politique pro-israélienne est en cours, notamment aux Etats-Unis, contre l’extension de l’Alliance irano-syro-russe. Certains médias des courants majoritaires ont diffusé des reportages affirmant que des avions de guerre israéliens dernier cri auraient détruit un système de défense anti-missiles S-300 en janvier 2017.

Reportage de Business Insider (le 27 avril 2017):

Dans le mensuel des Forces Aériennes, Thomas Newdick a résumé un reportage signé George Malbrunot dans le journal français Le Figaro, disant qu’Israël a fait décollé ses F-35 pour une mission de combat, un mois à peine après les avoir acquis aux Etats-Unis.

Malbrunot a révélé que le 12 janvier, citant des sources des renseignements français (DGSE), que les F-35 israéliens ont mis hors d’usage une batterie de défense anti-aérienne S-300 fabriquée en Russie et déployée autour du Palais du Président syrien Bachar El Assad, à Damas, ainsi qu’un ou plusieurs autres systèmes mobiles lanceurs de missiles sol-air Pantsir S1 fabriqué en Russie, destiné à être livré au Hezbollah au Liban et entreposés sur la Base de Mazzeh, où la frappe est attestée, sans qu’on ait ait, jusqu’à présent, spécifié les cibles visées et/ou atteintes et par quels types d’engins aériens dans l’arsenal d’Israël.

Il est certain qu’à ce stade, Israël n’admettra jamais ouvertement le recours au F-35 dans des missions de combat. Néanmoins, on a de multiples exemples, par le passé, de la mise en service urgente de nouveaux matériels acquis,la doctrine étant que c’est en se lançant à l’eau qu’on apprend à nager, ou parce que le besoin s’en faisait sentir… Officiellement, les différents F-35 Adir israéliens (5 à ce stade) ne seront pas mis en service avant un an,le temps nécessaire à l’adaptation de systèmes intégrés made in Israël.

S-300

Pantsir S1

southfront.org

Source Jforum







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Israël : les F-35 ont-ils détruit un S-300 russe ?

    1. Corto

      Et 120 millions de dollars pour une batterie de lancement de S-300 et 30 millions pour le Pantsir S1, pas très rentable l’armement russe !!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *