toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Farhad Khosrokhavar et Michel Wieviorka publient « Les juifs, les musulmans et la République » : ils dénoncent deux fondamentalismes « islamique » et « laïc » (Vidéo)


Farhad Khosrokhavar et Michel Wieviorka publient « Les juifs, les musulmans et la République » : ils dénoncent deux fondamentalismes « islamique » et « laïc » (Vidéo)

.

Farhad Khosrokhavar et Michel Wieviorka publient « Les Juifs, les musulmans et la République« . Présentation du livre sur Saphirnews.

Farhad Khosrokhavar, sociologue franco-iranien, est directeur de l’Observatoire de la radicalisation à la Maison des sciences de l’homme. Michel Wieviorka , est sociologue, il dirige la Maison de la Fondation des Sciences de l’Homme.

Les sociétés européennes font face à deux crises : celle du «multiculturalisme anglais» et celle du «monoculturalisme français». Dénonçant à la fois « un fondamentalisme islamique » et « un fondamentalisme laïc », les deux sociologues prônent un nouveau modèle de société.

Pour contrer le nationalisme et le terrorisme, les solutions sont à trouver dans «les échanges et une réflexion commune entre juifs et musulmans», qui peuvent dès lors devenir « le modèle d’un dialogue généralisé dans une République plus tolérante, plus ouverte et plus humanisée ». , Les co-auteurs appellent ainsi de leurs vœux à un « néorépublicanisme », à même de conjuguer les valeurs démocratiques et la reconnaissance des particularismes.

Le « coup de cœur » de Daniel Cohn-Bendit :


Les Juifs, les Musulmans et la République : le… par Europe1fr

En France, les juifs sont inquiets, ils constatent que l’antisémitisme dans le pays s’étend et revêt un tour meurtrier. Les musulmans, eux, sont soupçonnés de passivité ou de compréhension pour le jihadisme, leur intégration bute sur le racisme et les discriminations, et leur seule existence sur notre territoire a relancé les passions relatives à la laïcité. Enfin, notre république est en crise, impuissante bien souvent à se conformer à son propre idéal d’égalité et de fraternité.

Il est temps de transformer cette crise en débat et de repenser le vivre-ensemble. C’est ce que propose ce livre, à partir d’une hypothèse originale : les juifs et les musulmans, au-delà de ce qui les sépare, ne sont-ils pas les mieux placés pour réfléchir à l’aggiornamento du modèle républicain français ?

Pour permettre à la France de mieux affronter les grands périls actuels – le terrorisme, le racisme, la haine et l’intolérance – et pour préciser les contours d’un nouveau modèle à même de conjuguer les valeurs démocratiques et le respect ou la reconnaissance des particularismes ? […]

Source

En achetant ce livre vous aiderez Europe Israël qui recevra une commission de 5%.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Farhad Khosrokhavar et Michel Wieviorka publient « Les juifs, les musulmans et la République » : ils dénoncent deux fondamentalismes « islamique » et « laïc » (Vidéo)

    1. alauda

      Le coup de cœur de Dany, vous m’en direz tant !

      Quant à ce livre, la sollicitude que ces deux auteurs expriment à l’égard de notre bonne vieille laïcité sans doute honore leur nombril mais franchement me hérisse le poil.

      L’expression « fondamentalisme laïc » ne renvoie qu’à un sens métaphorique du mot (adhésion rigide aux principes fondamentaux d’un domaine quelconque), tandis que le « fondamentalisme islamique », lui, désigne une position religieuse qui soutient une interprétation stricte et littéraliste de leur texte sacré, en l’occurrence le premier livre écrit en langue arabe, il n’y a que 15 siècles.

      Placer cette antithèse entre les deux expressions pour les renvoyer dos à dos, c’est de la mauvaise foi, un tour de passe-passe, une illusion d’optique.

      Déjà, pour « conjuguer les valeurs démocratiques », encore faudrait-il avoir la même base de Droits de l’Homme. Ce qui n’est pas le cas.

      Il existe la Déclaration islamique des Droits de l’Homme, signée en 1981 à l’UNESCO (Paris), qui contredit le caractère « universel » de l’autre afin d’imposer sa propre universalité… théocratique.

      Non merci.

    2. Jankel

      Alors maintenant, la Dynastie communiste des Wieworka est contre le Laïcisme? le Bien-Penser change donc quand même avec les opportunités…
      Qu’ils commencent à réduire les problèmes qu’ils trouvent, chacun
      dans Son Monde, avant d’importuner les Français et les autres! Demandons d’abord à la France de reconnaître ses propres citoyens républicains Bretoenn Provençaux Languedociens Aquitains Basques Alsaciens Flamands Picards etc…Après quoi ils sauront mieux supporter les autres à condition qu’ils ne la ramènent pas trop non plus. Pour israël, il ya du pain sur la planche également!?
      Mais un bouquin de plus, qui se vends bien, c’est toujours ça de pris.

    3. María

      Faire le parallèle entre fondamentalisme islamique et un soi-disant fondamentalisme laïc est inadmissible ! Au nom de la laïcité on ne fait pas un carnage à la kalash, en se faisant exploser ou en roulant sur des innocents !

    4. David 1

      Il n’y a pas plus faux c. que ce Vieworka qui a toujours loué les « vertus » de l’immigration dès les années 80

      Ce type est même répugnant et trop malhonnête

    5. lanceur

      .María, 4.David 1, 5.paul, trois commentaires très juste et qui me plaisent bien. Cordialement.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *