toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Juifs de France, à la rencontre de Français Juifs tentés par le Front National. Reportage


[Vidéo] Juifs de France, à la rencontre de Français Juifs tentés par le Front National. Reportage

.

A la rencontre de Français Juifs qui décident de se tourner vers le FN. Ils sont Français, de confession juive, et de plus en plus nombreux à clâmer haut et fort leur soutien à la candidate frontiste Marine Le Pen.


Juifs de France : la tentation du FN… par i24news-fr

i24NEWS est partie à leur rencontre et a tenté de décrypter les motivations de leur adhésion, en grande partie liée à l’entreprise de dédiabolisation opérée par Marine Le Pen depuis qu’elle a repris les rênes du parti et à une stratégie sur mesure pour « séduire » cette communauté.

Au cours d’un micro-trottoir réalisé dans la ville de Sarcelles, surnommée la « petite Jérusalem », les habitants de confession juive ne se disent pas choqués par cet élan en faveur de la candidate d’extrême droite.

« D’après ce qu’on voit Marine Le Pen est plus clémente et plus gentille que son père », assure une dame âgée, avant d’indiquer que « non elle ne me fait pas peur ».

Un autre résident dit lui connaître « pas mal » de Juifs qui votent FN à Sarcelles et n’en est pas pour autant « offusqué ». « C’est peut-être des types qui pont été marqués par leurs gosses qui se sont fait agressés », explique-t-il.

Un habitant de Sarcelles – capture d’écran

L’enjeu sécuritaire et la menace terroriste sont largement invoqués pour expliquer ce phénomène.

Pour les chercheurs, cette progression est en lien direct avec les agressions antisémites qui ont frappé les Français de confession juive depuis 2000.

« En 2002 et 2007, les enquêtes montrent qu’on a moins de 5% des Juifs qui ont voté pour le FN, pour Jean-Marie Le Pen, en 2012 Marine Le Pen a attiré aux alentours de 14% de cet électorat », explique Jérôme Fourquet, analyste à l’IFOP.

« Il y avait quelque part une double peine depuis le début des années 2000 dans la communauté juive, c’est-à-dire une montée de l’insécurité et de la délinquance visant spécifiquement les Juifs, et de surcroît le sentiment assez justifié que la République et la société française détournaient le regard et ne voulaient pas voir », poursuit-il.

Depuis 2012, il y a eu les attentats de Toulouse, de Charlie et de l’Hyper Cacher, une hausse notable des agressions antisémites.

Le FN comme rempart au fondamentalisme islamique

« Aujourd’hui en France, un des arguments forts du FN à l’égard des électeurs juifs potentiels, c’est de leur dire vous avez peur, vous avez peur du terrorisme, vous avez peur du fondamentalisme islamique, nous sommes là pour vous protéger, » explique à i24NEWS Nonna Meyer, Politologue à Sciences Po Paris, avant d’ajouter « Elle (Marine Le Pen) présente le FN comme un rempart contre le fondamentalisme islamique ».

« Le discours qu’elle tient sur l’Islam peut apparaitre comme un discours satisfaisant pour la communauté juive dans la mesure où notre communauté juive en France a subi les exactions d’une certaine partie de cette jeunesse issue des quartiers difficiles et issue de l’Islam », indique de son côté Francis Khalifa, le président du CRIF.

Francis Kalifat Président du CRIF

Francis Kalifat Président du CRIF

« Mais la réalité est tout autre », continue-t-il, lorsque l’on reconnait de façon claire et que nous disons qu’une grande partie des actes antisémites qui ont été commis dans notre pays (….) sont une petite minorité de l’Islam. Il ne s’agit pas de l’Islam dans sa globalité. »

Au FN on ne parle plus d’immigrés mais d’islamistes radical, et l’islam radical serait devenu l’ennemi commun des juifs et des électeurs frontistes.

Pour les soutiens du FN, l’un des arguments les plus récurrents serait aussi que Marine Le Pen n’est pas antisémite. La preuve selon eux, elle a « viré son père » et entrepris de faire le ménage dans le parti.

« Nos compatriotes juifs n’ont rien à craindre du FN, bien au contraire », déclarait-elle récemment, comme un signal en direction de cet électorat potentiel.

Pour prouver son attachement aux juifs, Le Pen s’attache aussi à démontrer son soutien à Israël en toutes circonstances.

Gilbert Collard et Marine Le Pen

L’Union des Patriotes français juifs, un outil efficace?

Enfin une autre manœuvre du parti d’extrême droite est de créer un cercle pour pénétrer la communauté juive, appelé l’Union des Patriotes français juifs (UPFJ).

« Nous sommes là pour témoigner de la volonté farouche d’être quelque part un bouclier pour assurer la protection de nos frères juifs » assure Gilbert Collard, député du Rassemblement Bleu Marine, à Sarcelles lors d’une cérémonie de commémoration aux victimes de Mohamed Merah organisée par l’UPFJ au dernier moment sans autorisation de la préfecture. La commémoration officielle a eu lieu quatre jours avant.

L’UPFJ est une association créée il y a un an, un outil du FN pour se rapprocher de l’électorat juif, dont Gilbert Collard est le parrain.

Difficile de savoir combien de personnes figurent dans cette association, le président parle de 900 adhérents, un chiffre toutefois invérifiable.

Le FN veut montrer que des Juifs le soutiennent et sont même engagés à ses côtés, d’où la tentative de médiatisation de l’association.

Cette « opération séduction » de la communauté juive a pu toutefois être largement altérée par les propos de la candidate qui s’est attirée une volée de critiques en déclarant que la France n’était pas responsable de la rafle du Vel d’Hiv, la semaine passée.

Source : i24news







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 20 thoughts on “[Vidéo] Juifs de France, à la rencontre de Français Juifs tentés par le Front National. Reportage

    1. Salmon

      Ok ! l’antisémitisme musulman existe et j’en ai fait les frais

      et l’autre antisémitisme celui qui veut mettre une Juive dans une cave , qui traite de sale Juive , qui fait la quenelle etc , celui là on en parle ?

      le FN ne me fait pas peur , mais que pense Collard et MLP de l’autre antisémitisme ?

      les 2 antisémitismes sont liés quand est ce que que vous ouvrirez les yeux ?

    2. Salmon

      juste une chose je me suis mis une kippa sur la tete pour soutenir les kippas lors d’attaque antisémite
      les kippas seront interdite dans l’espace publique , pour faire juste interdire les bourkas et autre accoutrement ridicule
      les doubles nationalité comme franco -israelien seront interdit

      moi je m’en fout je suis une femme je porte pas de kippa , et je n’ai pas la double nationalité

    3. Armand Maruani

      Admettons qu’elle soit élue qu’est ce qui va changer en France et avec qui va t elle gouverner ?

      Mon sentiment est que la situation s’aggravera et on plongera dans la guerre civile .

      Les muzz et les gauchos vont se radicaliser et la France sera divisée .

      Seule l’armée fera l’unanimité des patriotes de tous bords et aura les moyens d’écraser nos ennemis .

      Maintenant chacun avec sa conscience .

    4. Armand Maruani

      Nous n’avons pas besoin du FN pour prouver notre patriotisme .

      En 40 les juifs furent parmi les premiers et en nombre dans toute la France à entrer en résistance .

      Par ailleurs nombreux sont ceux qui ont participé aux guerres napoléoniennes .

    5. Armand Maruani

      Les juifs sont de bons patriotes car nous avons une dette envers elle et nous en sommes trés reconnaissants pour nous avoir accueillis .

      C’est aussi simple que cela .

    6. Salmon

      et la France a contribuée à les déportés et à les exterminés

      quelle dette ? les Juifs étaient Français
      en 1793 les Juifs n’étaient plus considérés comme 2de zone
      par contre en 1941 les Juifs n’avaient plus de nationalité Française

    7. Une voix d'Alsace

      Parlons à cœur ouvert : si Fillon ne passe pas la barre, supposons un deuxième tour opposant MLP et Mélenchon, pour qui voterez-vous ?

    8. Salmon

      et en 1962 les Juifs o nt été obligés de partir d’Algérie car c’etait soit le départ soit le cercueil grace à De Gaule

      il préferait donner l’Algerie aux muzzs pour ne pas voir la France devenir maghrébine

      alors ………………..

    9. Armand Maruani

      @ Salmon vous avez raison mais je fais la distinction entre la France qui nous libérés et ses dirigeants .

      C’est certain que nous n’avons aucune dette envers Pétain .

      En ce qui me concerne j’étais trés heureux de quitter la Tunisie et m’installer en France ce pays qui m’a accueilli .

      Quant à l’antisémitisme il ne disparaitra jamais , que ce soit en France ou ailleurs .

      A chacun aujourd’hui de prendre ses décisions et de les assumer .

    10. Jan Favre

      Marine est la plus proche des candidats de de Gaulle. De Gaulle n’a pas cessé de lutter contre le nazisme. Les islamistes haïssant les Juifs en union avec les gauchistes anti-zionistes sont les Nazis modernes.

    11. Claire

      Essayons d’être un peu objectifs par rapport à un passé que nous connaissons (presque) tous. Depuis les années 80 (attentats de la rue des Rosiers, de la synagogue de la rue Copernic), qui a commis les attentats en France et dans les pays occidentaux? Les catholiques intégristes? Les bouddhistes fanatiques? Les Hindous radicalisés?
      Répondre à cette question devrait un peu éclairer tout le monde. L’ennemi actuel des Juifs, des chrétiens, des athées, des gens de toute religion hors de l’islam, c’est bien l’islam. Or ce dernier fait très exactement ce qu’il faut pour régner: nous diviser. Alors soyons intelligents, unissons-nous contre l’ennemi commun.

    12. Slam

      Tous les dirigeants politiques ont dans leur encourage des antisémites. Absolument tous.. alors plutôt plutôt que vouloir rester dans le politiquement correct et les beaux discours il est plus que temps de se prendre en main et d’assumer la vérité. Macron est un banquier arriviste et immature qui n’a aucun programme, aucun charisme. Je ne confierai pour rien au monde mon avenir à un individu capable de salir la France qu’il compte diriger, cf. son discours en algérie). Un type capable de mentir en affirmant que l’immigration n’a pas augmenté, qu’elle ne ne cause pas de problème. Un type prêt à ouvrir les portes en grand à cette imigration. Quelqu’un qui fait une déclaration aux impôts laissant planer un grand doute quant à son intégrité. Et la liste n’est pas exhaustive. Mais plus que tout je ne ferai jamais confiance à un arriviste dont de toute évidence la motivation première est le pouvoir, quelqu’un qui parle d’une voix mal assurée, qui transpire la pirouette ou la girouette, au choix, et dit aux autres ce qu’ils ont envie d’entendre. Sommes-nous tombés si bas ? Moi pas.

    13. Slam

      « Marine Le Pen : « Israël est un État souverain et a le droit de fixer sa capitale où il veut. Ce n’est pas à nous Français de décider quelle sera la capitale de l’État d’Israël » »
      Une seule a eu le courage et l’honnêteté de le dire. Ce n’est pas macron.

    14. Naturo

      Salmon

      Ce sont des français du gouvernement de Vichy qui ont commis les crimes abominables de livrer des Juifs aux nazis, et ces personnes dégénérées n’étaient pas la France, loin de là ! La grande majorité des français ont protégé les Juifs tant qu »ils ont pu, et au péril de leur vie…
      En ce sens MLP a raison de dire que ce n’est pas la France qui est responsable de la rafle du Vel d’Hiv, mais était-ce bien le moment de faire cette déclaration ?….

    15. Une voix d'Alsace

      Je me rappelle que le 13 décembre 1960 mon professeur de français nous a dit que c’était l’anniversaire d’un grand jour : le renvoi de Laval par Pétain. Il était agrégé des Lettres, ancien élève de l’ENS, fort anticatholique et peut-être franc-maçon ; nullement de droite, comme on le voir. Mais quinze ans après la fin de la guerre il avait conservé ses illusions. Marie-Joseph Bopp raconte dans son journal, tenu pendant l’occupation de l’Alsace, qu’à Noël 1940 il a écouté en secret le maréchal Pétain ; sans doute y voyait-il un acte de résistance. Une brave Alsacienne, réfugiée en Dordogne et y mourant de faim, m’a raconté qu’une petite fille était née quand elle-même avait accouché et qu’on lui avait proposé de faire croire qu’elle avait accouché de jumeaux ; elle n’a pas osé, se demandant comment elle pourrait la nourrir. Je me dis simplement qu’elle n’a pas été une juste… tout simplement parce qu’elle n’avait pas d’argent. Il est difficile de juger les gens.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *