toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[vidéo] Comme le Hamas, le Fatah ne reconnaît pas Israël


[vidéo] Comme le Hamas, le Fatah ne reconnaît pas Israël

Dans un extrait vidéo de la télévision officielle de l’autorité « palestinienne », un membre du comité central du Fatah est très clair sur la non-reconnaissance d’Israël par son parti… Une confirmation supplémentaire de la volonté farouche des « palestiniens » de dénier le droit d’Israël à exister.

 

Le 26 mars 2017, Muhammad Shtayyeh (membre du comité central du Fatah, Commissaire au trésor et à l’économie) s’exprimait sur la chaîne officielle de l’autorité « palestinienne ». Parmi son discours, un petit extrait exhumé par nos vigilants amis de Palestinian Media Watch:

« Le Fatah n’a jamais demandé que le Hamas reconnaisse Israël. Pour le moment, le Fatah ne reconnaît pas Israël. le sujet de la reconnaissance d’Israël n’a été soulevé dans aucune des réunions du Fatah » (Muhammad Shtayyeh, AP TV, « sujet du jour », 26 mars 2017)

Le Fatah et le Hamas sont depuis plusieurs années dans une lutte politique féroce, mais au sujet d’Israël, comme par magie ils tombent d’accord: ils dénient son droit même à exister. Parlant de la nouvelle charte du Hamas, censément en cours de rédaction, Mahmoud Al-Zahar (membre du bureau politique  du Hamas), a déclaré à la chaîne libanaise Al-Mayadeen (proche du Hezbollah) que la mention dans la charte de la création d’un Etat palestinien en Judée-Samarie et dans la Bande de Gaza n’est « qu’une étape tactique », et que le Hamas continue de penser que tout Israël est la « Palestine »:

« Nos principes disent que notre terre est toute la Palestine, y compris la terre qui est sous occupation [NDLR: c’est-à-dire Israël]. […] Le discours dans le document sur l’établissement d’un Etat en Cisjordanie et à Gaza est une démarche tactique qui ne nuit pas au droit des Palestiniens à l’ensemble de la terre de Palestine. » (Mahmoud Al-Zahar, Al-Mayadeen, 28 mars 2017)

Le président de l’autorité « palestinienne » Mahmoud Abbas a dans le passé souligné que le Fatah et le Hamas s’accordaient sur toutes les questions cruciales:

« Il n’y a pas de désaccord entre nous [NDLR: Fatah et Hamas]: À propos de la croyance? Aucun! À propos de la politique? Aucun! À propos de la résistance? Aucun! » (Mahmoud Abbas, AP TV, 31 décembre 2009)

Mahmoud Al-Habbash (conseiller d’Abbas sur les affaires religieuses et chef des tribunaux de la sharia) a souligné qu’en plus du Fatah refusant le droit d’Israël d’exister, le Fatah est d’accord avec le Hamas pour dire que l’islam « interdit » aux Palestiniens d’accepter l’existence d’Israël dans toutes les frontières, sur un terrain « même millimétrique »:

« Selon la loi de la Charia islamique, toute la terre de Palestine est waqf [NDLR: ce terme désigne une dotation religieuse inaliénable dans la loi islamique] et est une terre bénie, et qu’il est interdit de vendre, d’accorder la propriété ou de faciliter l’occupation même d’un millimètre de celle-ci. » (Mahmoud Al-Habbash, Al-Hayat Al-Jadida , 22 octobre 2014)

Il reprend en cela presque mot pour mot l’article 11 de la charte du Hamas:

« Le Mouvement de la Résistance islamique [Hamas] croit que la terre de Palestine est un waqf islamique consacré aux futures générations musulmanes jusqu’au Jour du Jugement. Il ne faut pas gaspiller , ou une partie de celle-ci, aucune de ses propriétés, ni aucune autre partie Être abandonné. » (charte du Hamas, article 11)

Cette idéologie a été répétée par la télévision officielle de l’autorité « palestinienne » l’année dernière par un autre chef religieux, le chef de l’Académie de patrimoine et d’antiquités Waqf Al-Aqsa, Najeh Bakirat, qui a déclaré:

«  Chaque grain de sol en Palestine est le nôtre … Haifa, Jaffa et Acre [NDLR: ce sont toutes des villes en Israël…]. Chaque grain de terre en Palestine fait partie de la Palestine bénie et de la sainte Palestine qui est une waqf. Par conséquent, il est interdit de renoncer à un seul grain de son sol. » (AP TV, « Palestine dans le Coran », 11 juin 2016)

La communauté internationale, qui réclame pourtant la reconnaissance d’Israël par la partie « palestinienne », est donc très sourde et très aveugle face à un discours aussi clair: non, ils ne veulent pas reconnaître Israël, et les discours d’apaisement en ce sens sont une ruse, une « étape tactique ». Que faut-il de plus au machin onusien pour comprendre qu’il est manipulé, et qu’on nous prend pour des cons?

Source

© Ari pour Europe Israël
Ces goys qui défendent Israël sont toujours là





Ces goys qui défendent Israël sont toujours là



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “[vidéo] Comme le Hamas, le Fatah ne reconnaît pas Israël

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *