toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Tollé après l’attaque des Champs-Elysées, Poutou affirme : « si les policiers n’avaient pas été armés, peut-être qu’ils n’auraient pas été visés »


Tollé après l’attaque des Champs-Elysées, Poutou affirme : « si les policiers n’avaient pas été armés, peut-être qu’ils n’auraient pas été visés »

Réagissant à l’attentat sur la chaîne LCI vendredi matin, le candidat du parti anticapitaliste NPA Philippe Poutou, a provoqué un tollé en affirmant que « si les policiers n’avaient pas été armés, peut-être qu’ils n’auraient pas été visés ».

Le candidat NPA, dont l’un des arguments de campagne est de désarmer les policiers français, a insisté sur la nécessité selon lui de lutter contre « l’engrenage de la violence », et ce, malgré le témoignage de personnes présentes sur la scène qui ont affirmé, selon LCI, que « les policiers ont évités un carnage, heureusement qu’ils l’ont abattu ».

La campagne s’achevant officiellement à minuit, les candidats réagissent tours à tours pour désigner, selon eux, les responsables du drame.

Dans une déclaration aux accents martiaux depuis son QG de campagne, la cheffe du parti Front national, Marine Le Pen, a appelé le président socialiste François Hollande, « notoirement défaillant », à un « ultime sursaut » et à prendre immédiatement une série de mesures pour une « réponse sécuritaire plus globale ».

La candidate de l’extrême droite, donnée depuis des mois qualifiée au premier tour de l’élection, a déjà durci son discours sécuritaire et anti-immigration dans la dernière ligne droite de la campagne pour tenter de séduire les électeurs indécis.

Sur le même ton, le conservateur François Fillon, a appelé à être « lucide » sur une « guerre qui sera longue » et a de nouveau dénoncé le « totalitarisme islamique ». Il a égrené les mesures sécuritaires draconiennes qu’il appliquerait « d’une main de fer » s’il était élu.

La droite et l’extrême droite accusent régulièrement le pouvoir socialiste de laxisme dans la lutte antiterroriste.

Le centriste Emmanuel Macron a dénoncé vendredi la « faute » de François Fillon qui lorsqu’il était Premier ministre a provoqué selon lui « l’affaiblissement du renseignement territorial ». Il a en revanche appelé à ne pas céder « à l’instrumentalisation qui serait d’utiliser la peur », tout en jugeant que « nous vivrons durablement avec la menace terroriste ».

Le candidat socialiste Benoît Hamon, a pour sa part dénoncé une « sordide surenchère politique », et déploré plus généralement une campagne présidentielle digne d’une « société du spectacle ».

(Avec agences) 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Tollé après l’attaque des Champs-Elysées, Poutou affirme : « si les policiers n’avaient pas été armés, peut-être qu’ils n’auraient pas été visés »

    1. sarah

      Ce qui prouve la supériorité des policiers sur Monsieur poutou, c’est que depuis le temps que cette sous’-merde (pardon pour la merde car elle est plus utile que lui sur cette terre) les insulte, il y n’en ait pas eu un seul pour lui faire la peau et lui viser une balle dans la tête : je remercie les policiers de France pour leur sang-froid remarquable.

    2. Charles Martel

      Grâce à Poutou, on sait ce que pense et veut faire l’extrème-gauche (idem Artau, Mélenchon) : rien à conserver ni à recycler, tout est bon à jeter aux ordures !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *