toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Martin van Creveld, historien israélien : « Ou bien l’Occident réapprend à combattre, ou il est voué à disparaître »


Martin van Creveld, historien israélien : « Ou bien l’Occident réapprend à combattre, ou il est voué à disparaître »

Dans votre dernier livre, vous faites la critique des évolutions négatives de la société dans les démocraties occidentales. Est-ce pour vous une façon de lancer un cri d’alarme pour nous inciter à comprendre enfin que l’heure est grave ?

– Vous utilisez l’expression « couilles molles » ! Qui visez-vous exactement par là […] ?

Creveld : Tous les secteurs de la société ont une part de responsabilité. Les parents, qui sont trop âgés, trop préoccupés par la sécurité et qui souvent aussi ont de trop grandes exigences envers leurs enfants; les forces armées qui sont
affligées par un mélange écœurant de bureaucratie, de folie régulatrice et de « political correctnes »; les soldates qui ne sont en réalité que des demi-soldats et apportent aux forces armées plus de problèmes que de profit; le fait que l’idée soit très largement répandue que la guerre mène fatalement à des troubles posttraumatiques […]; et l’ascension irrésistible des droits au détriment des devoirs. Faites votre choix.

Le terrorisme islamique est arrivé en Europe, tout le monde peut le constater. Et les armées classiques semblent dépassées pour le combattre.
Creveld : Parce qu’elles se sont préparées pendant des décennies à combattre les unes contre les autres et non contre des organisations d’une autre nature.

[…]

– À l’automne 2015, la chancelière fédérale a ouvert les portes à une immigration illégale de masse, ce qui a amené de grandes distorsions dans la société. Comment jugez-vous cette forme de « culture de bienvenue » d’un point de vue sécuritaire ?

J’aime bien madame Merkel. Mais je crois qu’elle a commis une très, très grave erreur, pour laquelle l’Allemagne paie cher et paiera encore plus cher à l’avenir.

[…]

– Est-ce que les « mouvements populistes », tellement décriés par les « couilles molles de l’establishment », sont une lueur d’espoir […] ?

Creveld : À mon avis, oui. Même si, personnellement, je n’aimerais pas tellement que l’UE s’effondre.

[…]

(Traduction Fdesouche)

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *